Rencontre avec Brice Telki

Date:

Brice Telki, 22 ans, originaire de la ville de Rive-de-Gier est un militant actif depuis 2015. Gilet jaune affirmé, il co-préside actuellement l’association SOS Solidarité 42. A l’heure où la colère des français se fait entendre dans l’opinion publique, #DroitCitoyen est allé à sa rencontre.

« Notre but est le même,quelle que soit l’appartenance politique »

D’où vous êtes venu cet engagement social ?

Quand on voit le nombre de personnes qui sont en situation de pauvreté ou précarité, qui vivent dans des logements insalubres, je pense qu’à un moment il faut penser à cette partie de la population qui se sent délaissée par cette élite politique. J’ai donc commencé à agir pour ces personnes à partir de 2015, puis j’ai fondé mon association en 2017,
SOS Solidarité 42.

Les municipales sont en approche, avez-vous l’ambition de vous présenter au sein de votre commune (Rive-de-Gier) ?

J’aimerai bien, mais ça reste difficile au niveau de la procédure, puis les gens ne s’intéressent pas forcément aux municipales, mis à part les proches des élus actuels. Si j’arrive à obtenir les signatures nécessaires, je songerai à me présenter même si je sais que mes chances ne sont pas brillantes…

Vous indiquez être en faveur de l’accueil des migrants en France. En 2018, parmi les 612SDF décédés recensés, 59% ne sont pas de nationalité française. Est-il raisonnable de continuer à accueillir les migrants au vue des conditions de vie ?

Si ces personnes sont à la rue, c’est que l’Etat ne fait manifestement rien pour les accueillir dignement. Si on prend l’exemple du maire de Rive-de-Gier, M. Jean-Claude CHARVIN, il se positionne contre le regroupement familial, il n’y a donc pas cette volonté d’accueillir. Si les migrants vivent dans ces conditions en France et se battent pour rester sur le territoire dans ces conditions, je me demande ce qu’ils subissent dans leur pays d’origine. C’est normal d’accueillir,on n’a aucunement le droit de laisser « crever » des êtres humains. Il y a aujourd’hui une stigmatisation qui est faite contre le réfugié et le migrant… Si demain le Royaume-Uni connaît une »grave catastrophe », ça m’étonnerait que la France refusent leur accueil.

Comment expliquer qu’avec toutes les associations d’aide aux sans-abris : le Secours Catholique, les Restos du Coeur, la Croix Rouge… le nombre de SDF ne fait qu’augmenter ?A titre d’exemple, depuis 2001, en France, il y a eu une hausse de 50%

Le problème c’est que, dans une démarche de lutte contre les abus, les associations ont durci leur mode d’attribution. La personne qui va se rendre dans une caisse alimentaire doit avoir un logement, une quittance de loyer afin de certifier qu’ils vivent quelque part. Si la personne n’a rien de cela, il doit être mandaté. Si la pauvreté augmente c’est qu’encore une fois, les moyens mis en place ne sont pas suffisants. Le 115 est complétement débordé, on se croirait sur un centre d’appel Free. Si on regarde la ville de Saint-Etienne, 13eplus grande ville de France, il doit avoir à peine 200places de logements pour les sans-abris…

.

Concernant la réforme sur le chômage, les Gilets Jaunes se sont montrés contestataires, celle-ci creuserait davantage les inégalités sociales. Pourquoi ?

Dorénavant, on doit cotiser 6 mois au lieu de 3. Pour une personne qui enchaîne boulots précaires eti ntérim, 6 mois c’est difficile à atteindre ! Par ailleurs, quand on arrive à 6 mois de cotisations, le montant d’allocation est trop faible pour subvenir aux besoins quotidiens. Pour moi, une personne doit percevoir une pension minimum de 1000 € par mois.

Rencontrez-vous des convergences politiques au sein du mouvement des GJ ?

Oui,il y en a mais notre objectif final c’est de défendre les intérêts des plus précaires en France, après les opinions politiques des uns et des autres ne nous concernent pas. La classe ouvrière est assez mis en valeur dans le programme de M. LE PEN, l’extrême droite défend assez bien nos revendications. Personnellement, et avec de nombreux Gilets Jaunes, mes valeurs au niveau de la politique internationale, environnementales, ou encore du droit des femmes sont très différentes avec celles du Rassemblement National. Mais nous n’exclurons jamais quelqu’un du fait de son appartenance politique, à condition que le respect soit au rendez-vous.

Un an plus tard, les revendications des GJ ont-elles évoluées ?

Non c’est toujours les mêmes, forcément la réforme des retraites s’est ajoutée au combat. Le mouvement a commencé par la contestation de la taxe carbone, aujourd’hui on se bat contre toute forme d’inégalité, la pauvreté et tous les emplois précaires.

Vous ne citez pas le Référendum d’Initiative Citoyenne ? (RIC)


Non, à titre personnel je ne suis pas forcément pour. Je suis d’accord avec l’idée que les lois soient votées démocratiquement mais au niveau local et non national, ce serait bien trop compliqué.

Quel bilan faites vous de ce mouvement ?

Un bilan assez positif, malgré ce qu’il reflète dans les médias. Au début on avait énormément demande, prêts à nous suivre. Mais avec toute cette violence, qu’elle provienne des casseurs ou policiers, le mouvement a été détruit et sali. Au niveau de la justice, on a affaire à des juges complétement déconnectés, les peines prononcées sont démesurées. L’impartialité des juges aujourd’hui n’a aucune valeur. A part ça, ça reste un mouvement populaire qui se bat pour le peuple,notamment avec la réforme des retraites qui arrive très vite.

D’après vous, quelle personnalité politique devrait-il avoir à la tête du gouvernement pour que les revendications des GJ soient entendues ?

Personnellement aux présidentielles de 2017, j’ai soutenu Philippe POUTOU parce qu’il a vraiment tout compris à la situation des classes ouvrières et modestes, même si en tant qu’élu il ne serait pas crédible. Je pense que Jean-luc Mélanchon ferait un bon représentant de la République, c’est un excellent orateur, il a une très bonne répartie.

Dans sa lutte contre les inégalités sociales, Brice Telki connaît une certaine pression de la part des autorités judiciaires, comme de nombreux militants Gilets Jaunes. Leurs engagements sont désormais surveillés de près par les forces publiques.Les violences policières sont également au rendez-vous, celles-ci étant de plus en plus banalisées par les autorités.

Rédaction
Rédaction
Veridik : nous c'est l'info!

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Les restos du cœur contraints de refuser des bénéficiaires pour la première fois

Face à l'inflation galopante et à une demande croissante, les Restos du Cœur à travers la France sont confrontés à une réalité sans précédent : pour la première fois depuis leur création en 1985, ils doivent refuser des bénéficiaires pour leur campagne d'hiver. Cette situation alarmante souligne la crise économique actuelle et ses répercussions sur les plus démunis.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.