LPPR : vers la pénalisation des mobilisations étudiantes?

Date:

Le texte de la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche été adopté dans sa version finale en commission mixte paritaire ce lundi 9 novembre 2020. Déjà cible de vives critiques des milieux universitaires, un nouvel amendement modifié dans la version finale du texte ravive l’indignation à son encontre.

Accusée de paver le chemin à la privatisation de la recherche française et à la précarisation des jeunes chercheurs, les conditions d’adoption de la Loi PPR, en procédure accélérée entre deux confinements, avaient de quoi piquer ses opposants. Lors de la dernière étape, ce 9 novembre, d’un processus législatif que d’aucuns qualifient de passage en force, un article décisif s’est glissé dans la version qui sera soumise au vote du Parlement. Pour nombre d’observateurs, il aura pour conséquence de pénaliser la contestation et le militantisme étudiants.

La genèse de cet article remonte aux séances de lecture du texte de la LPPR par le Sénat en entamées en octobre dernier. Le Sénateur UDI Laurent Lafon présente alors l’amendement 147 qui y introduit un « délit d’entrave », lequel punit « le fait de pénétrer ou de se maintenir dans l’enceinte d’un établissement d’enseignement supérieur sans y être habilité (…) dans le but d’entraver la tenue d’un débat. »

Le texte est voté par le Sénat le 30 octobre, puis soumis à l’examen d’une commission mixte paritaire nommée pour trancher les divergences persistantes avec l’Assemblée Nationale. Dans ce cadre intimiste réunissant 28 parlementaires (sénateurs et députés), les pouvoirs de cet amendement 147 sont discrètement démultipliés par sa mutation en l’article « 20bisAA ». Sera finalement passible de 3 ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende « le fait de pénétrer ou de se maintenir dans l’enceinte d’un établissement d’enseignement supérieur (…) dans le but de troubler la tranquillité ou le bon ordre de l’établissement. »

Cet article décalque quasiment mot pour mot les termes d’un article du Code pénal issu de la Loi contre les violences de groupe, adoptée en 2010 dans le sillage du programme électoral de Nicolas Sarkozy, qui punissait « le fait de pénétrer ou de se maintenir dans l’enceinte d’un établissement scolaire dans le but de troubler la tranquillité ou le bon ordre de l’établissement ».  Du NPA au PS en passant par le Syndicat de la Magistrature, les forces de gauche s’étaient alors accordées pour y dénoncer une résurgence des « lois anti casseurs », terreau de la pénalisation des mouvements contestataires.

Le corollaire de cette disposition a de quoi inquiéter. Christelle Barbier, enseignante à l’EHESS, expliquait mercredi matin sur France Culture que la loi participera de l’amenuisement de la « franchise universitaire ». Celle-ci naît au XIIIe siècle, lorsque le pape consacre l’indépendance juridique et intellectuelle de l’Université de Paris et de ses étudiants vis-à-vis du pouvoir civil. Traduite dans le droit moderne et confirmée par le Code de l’éducation, cette franchise confie au directeur d’université la prérogative exclusive de solliciter l’intervention des forces de l’ordre au sein du campus… excepté en cas de flagrant délit, relevant donc du droit pénal. Pour les universitaires du site Academia, la fabrication de ce nouveau délit aux contours brumeux consacrera l’illégalité des occupations de facultés, et ouvrira la voie à la pénalisation des mobilisations étudiantes sur les campus.

La contestation de la LPPR est très vivace en ligne, mais le confinement réduit drastiquement les moyens de mobilisation à son encontre. Une pétition requérant sa suspension a recueilli près de 28 000 signatures.  La Sénatrice PS Sylvie Robert a promis un recours devant le Conseil Constitutionnel en sortant des discussions de la commission paritaire. L’examen du texte préalable à son vote par l’Assemblée Nationale commencera le 17 novembre.

Photo : Elisabeth Godefroy

Nell Saignes
Nell Saignes
Journaliste à #Droitcitoyen

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Grève annoncée dans les lycées professionnels le 12 décembre contre la Réforme de l’enseignement

En réponse à la réforme proposée par le gouvernement pour les lycées professionnels, les principaux syndicats de l'enseignement professionnel en France, réunis en intersyndicale, ont appelé à une grève le 12 décembre.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.