Les scénaristes : « Sages femmes » du cinéma français ?

Date:

L’année qui vient de passer n’a vu naître que peu de films et les scénaristes sont restés en dernière ligne de la production audiovisuelle. C’est à l’occasion de cette crise qu’ils ont voulu mettre en lumière une situation à propos de laquelle ils tentent d’alerter depuis longtemps et qui les plonge aujourd’hui encore dans une grande précarité financière et morale. À la télévision mais plus encore au cinéma, ils déplorent le traitement réservé à leur travail et le manque de reconnaissance, se sentant souvent invisibles parmi « les professionnels de la profession ».  

Le scénario occupe une place essentielle dans l’élaboration d’un film et il est un élément déterminant dans le processus artistique et économique, produisant des milliers d’emplois. Pour autant, l’auteur de ce travail, le scénariste, ne bénéficie pas de la même reconnaissance. Une ironie pourtant dramatique qui décourage de nombreux auteurs.

Témoignages

Depuis décembre 2020 sur un groupe Facebook appelé « Paroles de scénaristes » apparaissent les prémices de ce mouvement de colère. On y retrouve de nombreux témoignages racontant les pires expériences d’auteurs. De plus en plus nombreux, ces récits permettent de se rendre compte de l’immense déception de certains scénaristes professionnels confrontés à la susceptibilité d’un réalisateur ou aux abus de pouvoir d’un producteur. Allant du récit d’heures de travail non payées à l’appropriation partielle ou totale de ce travail par un coscénariste paresseux ou un réalisateur narcissique, on constate un rapport de force très mal distribué entre les créateurs de ces projets pour faire face aux obstacles et conflits auxquels les scénaristes sont souvent confrontés.

L’exemple qui a su trouver un écho récemment est celui des scénaristes de la série En Thérapie d’Olivier Nakache et Eric Toledano, diffusée sur Arte et qui connaît un très grand succès avec une audience de 2,188 millions de téléspectateurs pour les 5 premiers épisodes. Les auteurs refusent de participer à la saison 2 se plaignant d’être maltraités par les producteurs. Ils s’expliquent dans un post sur Facebook à travers lequel ils mettent en lumière l’appropriation quasi systématique des idées des scénaristes par les réalisateurs et les producteurs. 

Dans une interview au Point, l’un des scénaristes Vincent Poymiro décrit « une expérience frustrante avec la production ». « Après vingt-cinq ans de métier, croire encore en la parole d’un producteur, il faut être idiot ! » Ils regrettent des fausses promesses de ces derniers et des abus de pouvoir. Vincent Poymiro dénonce notamment un partage trop inégal du pouvoir dans la production audiovisuelle et une reconnaissance injuste étant donné leur rôle déterminant dans l’élaboration de ce projet de série. Enfin leur déception vient aussi du fait qu’ils ne soient en aucune manière associés à la communication autour de la série. 

« Finalement, sans avoir obtenu la rémunération et le crédit correspondants, nous avons fait le boulot… Mais on a été un peu dépossédés. » Mais les scénaristes de cette série s’attaquent moins aux réalisateurs du projet qu’ils pensent eux aussi otages d’un système, qu’aux producteurs. Au-delà d’une question de reconnaissance, les enjeux sont multiples, à la fois culturels et sociaux mais surtout économiques. Un scénariste débutant par exemple met parfois dix ans avant de pouvoir vivre décemment de ce métier.

Les créateurs du groupe Facebook « Paroles de scénaristes » publient dans Télérama une lettre ouverte à l’attention de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. Ils demandent à « sortir de ce statut d’esclaves modernes, sans chômage ni congés payés, payant des charges mais sans droit à une protection sociale digne de ce nom » et dénoncent un « système qui (les) écrase tous les jours plus durement et plus injustement ». Or cet appel est « pour l’instant malheureusement accueilli par un silence assourdissant de la part de l’ensemble du secteur. »

« Nous ne sommes pas des sages-femmes. »

Dans cette tribune, les auteurs appellent à revoir leur rôle dans le processus de création..Victimes depuis la nouvelle vague d’un rôle minimisé, perçus comme ceux qui aident le réalisateur à « accoucher » de son œuvre, les scénaristes revendiquent une autre place. C’est alors nécessaire d’amener un changement de la conception française du cinéma et des habitudes de production qui dominent depuis les années 1960. Pour retrouver cette place digne, ils devront donc interroger le rapport entre scénariste et réalisateur.

Ils soulignent par ailleurs la particularité française de ce traitement, car dans les autres pays comme les pays anglo-saxons, « les accords collectifs qui encadrent l’écriture font six cents pages et sont renégociés tous les trois ans ». Le métier de scénariste en France est donc l’un des rares qui ne bénéficie d’aucune protection sociale digne de ce nom, sans chômage ni congés payés mais payant des charges. « Il est urgent d’encadrer l’écriture avec des rémunérations minimales », demandent les auteurs de cette lettre.

« Nous appelons Roselyne Bachelot, notre ministre de la Culture, à mettre en place les états généraux du scénario. »

Pour tourner la page d’un système mal structuré, ils espèrent que cette tribune soit un élément déclencheur pour engager un dialogue avec la ministre de la Culture, qu’elle puisse prendre note de leurs intentions et en tirer des résolutions concrètes. D’autre part, ils appellent également « les actrices et acteurs, réalisateurs et réalisatrices, productrices et producteurs, et l’ensemble du secteur culturel à élever publiquement leur voix, car c’est la qualité des scénarios et donc des films et des séries qui est mise à mal quand les scénaristes sont maltraités. »

Mais pour l’instant aucune réponse de Roselyne Bachelot.

Pour autant, il existe des organismes, comme la SACD par exemple, qui mettent beaucoup en œuvre pour défendre les droits des auteurs. Mais pas seulement, La Guilde des scénaristes a par exemple décidé de lancer une Hotline d’assistance et de conseil pour tous les scénaristes. C’est un service gratuit pour la première consultation. Il est proposé à toutes les personnes qui en font la demande via le site web du syndicat. « À l’issue de la première consultation téléphonique, l’appelant.e verra ensuite s’il/elle a besoin d’une action plus suivie de la part de la Guilde, qui pourra donner lieu à des transmissions de documents (mails, contrats, etc.) et à un premier zoom d’une heure, pour lequel une participation aux frais sera demandée. »

Roméo Marchetti
Roméo Marchetti
Journaliste #Droitcitoyen

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Procès à Marseille : Ex-policier jugé pour logements indignes et mise en danger de locataires vulnérables

Le procès de Gérard Gallas, un ancien policier accusé de mal-logement à Marseille, a commencé, révélant des conditions de vie déplorables dans plusieurs de ses propriétés.

Le Gouvernement va dévoiler son plan de lutte contre la pauvreté en réponse à l’inflation

Après huit mois de reports successifs, le gouvernement français a finalement présenté son nouveau plan de lutte contre la pauvreté. Cette annonce revêt une grande importance dans un contexte de forte inflation qui affecte les ménages les plus vulnérables de la société. Les attentes sont élevées, mais certaines associations craignent que le plan ne soit pas à la hauteur des enjeux.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.