L’Union européenne remet en cause le Green Deal sous prétexte de crise alimentaire

Date:

Le 23 mars dernier, le Parlement européen a décidé de repousser à cet été la présentation de la stratégie « De la ferme à la fourchette », un ensemble de mesures portées par la Commission européenne dans le cadre du Green Deal. Le même jour, l’Union européenne annonçait l’autorisation d’exploiter les surfaces dites « d’intérêt écologique ».

Le 23 mars dernier, le Parlement européen a décidé de repousser à cet été la présentation de la stratégie « De la Ferme à la fourchette », un ensemble de mesures portées par la Commission européenne dans le cadre du Green Deal, qui vise à réduire de moitié l’usage des pesticides et de 20 % celui des engrais, à baisser de 50 % les ventes d’antimicrobiens pour les animaux d’élevage, et à consacrer un quart des terres cultivées à l’agriculture biologique d’ici à 2030. 

Depuis le début de la guerre en Ukraine, qui fait planer la menace d’une crise alimentaire mondiale, les lobbies et les conservateurs européens n’ont eu de cesse de critiquer cette feuille de route et d’appeler à augmenter les capacités de production du Vieux Continent. 

L’initiative FARM, le programme alimentaire international piloté par l’Union européenne qui vise à soutenir les pays les plus fragilisés, semble justifier cet accroissement de la production. 

Julien Denormandie, le ministre de l’Agriculture français qui s’est démené pour mettre en place ce programme, serait nettement moins enthousiaste au sujet de la stratégie « De la ferme à la fourchette ». 

« L’agroécologie, ce n’est pas un projet politique. (…) Ce n’est pas une vision nouvelle dans le milieu agricole. Cela se fait trop au détriment des agriculteurs, des objectifs de production, de notre souveraineté agricole », déclarait-il dans un article de Mediapart publié le 19 octobre.

L’autorisation d’exploiter les surfaces « d’intérêt écologique »

Le 23 mars, l’Union européenne annonçait, par la voix de son commissaire européen Janusz Wojciechowski, l’autorisation d’exploiter les surfaces dites « d’intérêt écologique », c’est-à-dire des jachères, des prairies, des haies ou des arbres. 

« Aujourd’hui, nous avons adopté une dérogation exceptionnelle et temporaire pour permettre la production de toutes cultures sur des terres en jachère », déclarait-il dans un tweet

Jusqu’ici, les exploitations agricoles dépassant quinze hectares devaient compter au moins 5 % de « surface d’intérêt écologique ». À partir du 1er janvier 2023, date d’entrée en vigueur de la nouvelle PAC (Politique agricole commune), les exploitations dépassant dix hectares étaient censées réserver au moins 4 % de leurs terres aux jachères. Ces mesures avaient été prises pour éviter l’appauvrissement des sols et la surexploitation.

Les écologistes alertent sur les conséquences de cette mesure

Les écologistes alertent sur les conséquences d’une levée de cette réglementation. L’exploitation des terres laissées au repos pourrait entrainer un important déséquilibre de la biodiversité. 

« La nature est essentielle pour nos existences, indispensable, et la Commission européenne, en donnant des millions à l’industrie agroalimentaire, est en train de faire de la nature une victime de la guerre. On est en train de faire une erreur considérable, on se laisse mener par l’industrie de l’élevage, alors que c’est l’inverse qu’il faudrait faire », a objecté la députée Anja Hazekamp, également rapporteuse de la feuille de route « De la ferme à la fourchette ». 

Les deux tiers des céréales produites en Europe ne sont pas destinées à nourrir les populations, mais à alimenter les élevages. L’argument de l’accroissement de la production pour venir en aide à la population mondiale ne tient pas debout. 

« Greenpeace a calculé que 8 % de réduction de l’utilisation de céréales pour alimenter les animaux dans l’Union permettrait d’économiser suffisamment de blé pour compenser le déficit attendu en Ukraine à la suite de l’invasion russe », indiquait Compassion in World Farming, une organisation qui milite pour le bien-être animal, dans un tweet publié le 24 mars.

La pression des lobbies 

Compassion in World Farming indique, sur son site Internet, avoir envoyé une « lettre aux ministres de l’Agriculture européens pour les avertir que les entreprises agroalimentaires déploient des efforts concertés pour atténuer les ambitions de la stratégie “De la ferme à la fourchette” ».

Dans un article publié le 19 octobre, Mediapart révélait en collaboration avec le consortium de journalistes européens Lighthouse Reports, comment les lobbies productivistes – et en particulier le Copa-cogeca, qui regroupe certaines organisations syndicales et professionnelles agricoles ainsi que des coopératives au niveau européen – œuvraient en coulisse pour tenter de torpiller cette stratégie.

Selon cet article, le Copa-Cogeca « faisait tout pour couler l’ambition de la Commission européenne » et « atténuer les objectifs » de la stratégie « De la ferme à la fourchette », « avec pour principal outil une manipulation des savoirs scientifiques autour de cette feuille de route ».

Le 9 septembre 2021, le lobby a par exemple mis en avant une étude financée par le Grain Club, une organisation de l’agrobusiness allemand dans le secteur des céréales et de l’alimentation animale, réalisée par une équipe de chercheurs de l’université de Kiel, en Allemagne. Cette équipe a avancé que « la mise en œuvre des objectifs de la stratégie “De la ferme à la fourchette” conduirait à une baisse de la production agricole européenne, à une hausse des prix, et l’alimentation du continent deviendrait en outre plus dépendante des importations ».

« Problème, la communication faite par le Copa-Cogeca autour de cette étude passe sous silence un autre résultat important : le revenu et le bien-être des éleveurs pourraient s’en trouver grandement améliorés », affirme Amélie Poinssot, la journaliste de Mediapart, dans son article en date du 19 octobre. « Le principal lobby agricole européen a lancé une petite musique autour de la stratégie “De la ferme à la fourchette” pour la disloquer ; il n’est pas près de s’arrêter », ajoute-t-elle.

« Différentes études de simulation, dont, par définition, les résultats dépendent des hypothèses retenues, ont systématiquement été exploitées politiquement à l’encontre de cette nouvelle orientation », confirme le député européen Éric Andrieu sur le blog de Mediapart, dans un billet en date du 24 mars.

« Ce qui se joue en réalité est une instrumentalisation éhontée de la part du lobby de l’agrochimie qui s’est promis d’avoir la peau d’un des principaux objectifs de la stratégie (“De la ferme à la fourchette”) : la baisse de moitié de l’usage des pesticides d’ici à 2030 », ajoute le socialiste qui fait partie des commissions agriculture et ruralité (AGRI), environnement et santé (ENVI) et coopération et développement (DEVE) du Parlement européen. 

« Les enjeux de sécurité alimentaire que nous avons à affronter sont suffisamment tragiques pour ne pas laisser place à une exploitation cynique de la guerre en Ukraine par un lobby de l’agrochimie aux nombreux soutiens dans le camp conservateur », écrivait Éric Andrieu dans son billet. 

« L’agriculture est dans les mains de l’agrochimie et des agro-industries dont l’objectif est uniquement le profit et non la santé humaine », insistait-il dans un tweet publié le 2 avril.

Dans un édito publié le 1er avril, le journal Le Monde affirmait que « les enjeux géopolitiques actuels ne doivent pas ralentir la transition écologique, mais inciter, au contraire, à l’accélérer », « ce que nous gagnerions à court terme, nous le payerions au centuple sur la longue durée ».

« On me demande souvent où nous en sommes de la stratégie “De la ferme à la fourchette”. Nous devons augmenter la production, tout en renforçant la production durable », déclarait Janusz Wojciechowki, le commissaire européen à l’Agriculture à l’issue du conseil Agrifish, qui s’est tenu le 7 avril.

Il n’a sans doute pas convaincu la délégation de la gauche sociale et écologique du Parlement européen, qui s’était fendue d’un communiqué le 31 mars, dans lequel elle affirmait vouloir défendre « le Green Deal et la stratégie “De la ferme à la fourchette” ». « Si l’on veut garantir l’intérêt général, il ne faut pas donner toujours plus de pouvoir au court-termisme des grandes multinationales de l’agroalimentaire ! », pouvait-on lire dans ce communiqué.

Gregory Fiori
Gregory Fiori
Ex-rédacteur en chef

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

TikTok France change de direction suite aux pressions du Sénat

Après la publication d'un rapport sénatorial menaçant le réseau d'exclusion en France et alors que le DSA, visant à réguler les plateformes sur le territoire européen est entré en vigueur le 25 aout, Tiktok France a vu sa présidente Zhao Tian, remplacée par l’Américain Adam Presser.

Grêce : Rencontre entre les contributeurs du FEM Zelensky et Mitsotakis

Le président ukrainien et contributeur de l'Agenda 2030 du Forum économique s'est rendu en Grèce, où il a rencontré un autre contributeur du FEM, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, participant également à un dîner informel avec des dirigeants européens et des Balkans.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.