La métropole de Lyon mise sur le rétrofit pour accélérer sa transition

Date:

Dans la lignée du Manifeste pour l’industrie qui se transforme et s’engage pour l’environnement, la métropole et ses partenaires industriels misent sur la conversion des motorisations au biogaz pour atteindre les objectifs de la zone à faible émission (ZFE).

Mercredi 20 avril, une délégation de la métropole de Lyon s’est rendue à Dardilly, sur le site du CRMT (Centre de recherche en machines thermiques), qui présentait les premiers véhicules poids lourds rétrofités au BioGNV en France : un bus et un tracteur. 

Le rétrofit consiste à convertir un véhicule diesel ou essence en une motorisation au gaz naturel pour véhicule (GNV). 

Bruno Bernard, le président de la métropole de Lyon, était présent pour vanter les mérites de cette technologie. Il a insisté sur le fait qu’elle n’a de sens que «  si on est avec du BioGNV et non avec du gaz fossile, car l’intérêt tombe en termes d’émission ». « Si c’est pour prendre du gaz de Poutine, c’est une catastrophe. Et en termes économiques, avec le non-contrôle du prix du gaz, ça serait aussi un mauvais choix », a-t-il ajouté. 

Une aubaine pour la mise en œuvre de la ZFE 

« Le rétrofit, c’est une solution qui est mature aujourd’hui comme alternative au diesel. La combustion du gaz vert permet de réduire les émissions de polluants : elle est donc compatible avec la circulation dans les zones de faible émission, comme la métropole de Lyon. Et au passage, elle permet de diviser par dix les émissions de CO2, qui sont si destructrices pour le climat », a indiqué Guilhem Armanet, le directeur régional de GRDF, qui avait fait le déplacement. 

Cette technologie est une véritable aubaine pour Jean-Charles Kohlhaas, le vice-président de la métropole de Lyon en charge des déplacements, des intermodalités et de la logistique urbaine, qui s’occupe de la mise en œuvre de la zone à faibles émissions (ZFE) dans la métropole de Lyon. 

M. Kohlhaas a rappelé que la ZFE vise à « essayer de diminuer l’entrée des véhicules polluants dans la zone urbaine pour améliorer la qualité de vie », mais que « ça ne veut pas dire ne plus desservir la ville, que ce soit en matière de logistique ou en matière de transports de personnes ». 

« Depuis le départ, on travaille avec l’ensemble des acteurs économiques et la filière logistique en particulier, mais aussi avec les transporteurs de passagers, sur comment est-ce qu’on améliore les véhicules ? Comment on les rend plus propre ? Il y a plein de pistes, celles qui sont encore à l’échelle de rêve, celles qui sont pour dans dix ou quinze ans, comme l’hydrogène, et puis il y a celles qui existent déjà, notamment le gaz et l’électrique, qui s’améliorent d’année en année . À la Métropole et au SYTRAL, nous avons cru au gaz naturel des véhicules», a continué le vice-président de la Métropole.

La filière de conversion BioGNV dans la métropole de Lyon 

En partenariat avec GRDF, la métropole de Lyon est en train de mettre en place une filière de conversion BioGNV. « À ce jour, trois sites injectent déjà dans la maille d’exploitation du bassin lyonnais l’équivalent de la consommation de près de 400 véhicules lourds. Huit sites sont en étude avancée ou en construction, dont le projet structurant de méthanisation des boues de la station d’épuration de Pierre-Bénite », indiquait la Métropole dans un communiqué en date du 20 avril. 

À Dardilly, Bruno Bernard a rappelé que le projet de méthaniseur « d’une puissance de 48 GW par an doit permettre de faire rouler, toute l’année, 200 bus du SYTRAL ». 

Jean-Charles Kohlhaas a évoqué les « cinq stations publiques sur la métropole » qui permettent aux « cars » ou aux « véhicules d’entreprises » de « se recharger ». « Il y a plein de projets en cours (…) Il y a notamment, pas bien loin d’ici, un espace foncier, une ancienne station essence disponible le long de la N6, que l’on pourrait équiper au GNV », a-t-il ajouté. 

La Métropole souhaite rendre sa flotte de véhicules moins polluante. En plus de l’achat de véhicules électriques ou GNV, le rétrofit est une bonne alternative qui permet « de réduire les coûts d’acquisition d’un véhicule à énergie alternative » et de « réutiliser des véhicules à fond jusqu’au bout de leur vie », s’est félicité Bruno Bernard. 

Le cas d’école du transport scolaire 

Cela concerne également l’entreprise de transport Berthelet, qui exploite des lignes pour le compte du SYTRAL. Elle peut potentiellement rétrofiter 250 cars, des véhicules Euro 5 qui «   avaient encore une durée de vie, mais cette durée de vie n’était plus tenable par rapport aux enjeux que nous avons, d’accompagner les politiques de transition énergétique », a expliqué Aurélien Berthelet, son directeur général. 

« On a travaillé sur ce projet de rétrofit sur un cas d’usage bien précis, qui est celui du ramassage scolaire. Un véhicule comme ça fait à peu près 20  000 km par an : il est très peu utilisé (…) C’est un véhicule qui a treize ans, mais qui est en très bon état, parce qu’il a été maintenu très régulièrement », a ajouté M. Berthelet, qui aurait trouvé dommage que « ce véhicule finisse dans un garage ». 

« La difficulté a été de trouver des réservoirs de la bonne forme pour pouvoir augmenter au maximum l’autonomie et bien remplir les compartiments de soute à bagages, on sait que dans le cadre du transport scolaire, elles ne sont pas utilisées  », a détaillé Edoardo Bassano, le directeur du CRMT. 

La Métropole espère rétrofiter le plus de véhicules possible 

Vingt véhicules par an peuvent être rétrofités sur le site de Dardilly, mais d’autres lieux de transformation vont être créés, et Edoardo Bassano entend « doubler les effectifs d’ici à trois ans ». 

Le CRMT est spécialisé dans la transformation de véhicules poids lourds et de machines spéciales. Outre les cars de transport scolaire et les tracteurs, la métropole de Lyon entend profiter de son expertise pour transformer d’autres véhicules. 

« Nous avons aussi confié au CRMT un véhicule plateau avec une grue qui collecte le verre, pour le rétrofiter et voir si ça peut fonctionner sur l’ensemble ou une partie de nos des véhicules dans les mois et années qui viennent », a déclaré Bruno Bernard. 

Le modèle lyonnais

La Métropole indiquait, dans son communiqué, que le rétrofit « crée des emplois non délocalisables, et s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire avec l’utilisation d’une énergie renouvelable et produite localement ». 

« À l’horizon 2050, le potentiel de production de gaz vert, en France, permettra de remplacer l’intégralité de la consommation de gaz fossile par du gaz vert, en particulier dans le secteur du transport », s’est enthousiasmé Guilhem Armanet, le directeur régional de GRDF. 

Dans un tweet publié le 20 avril, M. Armanet a souligné que le rétrofit concernait potentiellement «1500 cars en Auvergne-Rhône-Alpes, 17 000 en France».

Le rétrofit est un bon exemple de la philosophie mise en place, par la métropole de Lyon, par l’intermédiaire de son Manifeste pour une industrie qui se transforme et s’engage pour l’environnement. Sur le territoire métropolitain, les acteurs publics et privés travaillent ensemble pour faire face aux enjeux climatiques. Sur ce projet de rétrofit, la métropole de Lyon a collaboré avec GRDF, le CRMT, les transports Berthelet, mais également avec CARA, un Cluster qui travaille sur les transports et la mobilité. Le modèle lyonnais fera sans doute des émules.

Gregory Fiori
Gregory Fiori
Ex-rédacteur en chef

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Lyon : La ligne B du métro s’étend à Saint-Genis-Laval

La ville de Lyon vient de marquer une étape significative dans son réseau de transports publics. Depuis vendredi à 16 heures, les usagers peuvent profiter d'un tronçon supplémentaire sur la ligne B du métro, qui les mènera jusqu'à Saint-Genis-Laval, couvrant également les hôpitaux de l'est lyonnais.

Voies Lyonnaises : 90 km en travaux ou réalisés d’ici l’été 2024

Lancé en 2021, le projet ambitieux des Voies Lyonnaises continue de façonner le paysage urbain de Lyon. Ce réseau de pistes cyclables, visant à promouvoir la mobilité verte, s'étend sur 13 lignes et totalisera 355 kilomètres à son achèvement en 2030. À l'horizon de l'été 2024, 90 kilomètres de ces voies seront soit en cours de réalisation, soit déjà opérationnels.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.