Vers une éventuelle coalition de la gauche aux législatives

Date:

La gauche est peut-être en train de réussir en quelques jours ce qu’elle n’avait pas réussi à faire en 10 ans. Cette semaine, les réunions se sont multipliées entre la France insoumise et les autres partis de la gauche et de l’écologie. Même si les négociations entre la France insoumise et le PS se sont interrompues vendredi après-midi, elles ne sont pas abandonnées.

La gauche n’avait pas réussi à s’entendre pour s’unir derrière un candidat unique à la présidentielle. Anne Hidalgo avait lancé l’idée d’une primaire, mais Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon n’avaient pas joué le jeu, tandis que François Hollande avait tué le projet dans l’œuf en déclarant : « l’idée d’une candidature d’union n’a de sens que s’il y a un programme commun ». Seule la Primaire populaire avait tenté de maintenir l’idée d’une candidature unique, mais avait finalement créé plus de divisions qu’autre chose. Si Christiane Taubira n’avait pas été contrainte de jeter l’éponge parce qu’elle n’arrivait pas à réunir les 500 signatures, il y aurait eu une candidature de plus à gauche, ce qui était à peu près l’inverse de l’objectif que cette initiative populaire s’était fixé. 

Les socialistes ont voté en faveur de l’union le 19 avril 

Pendant l’entre-deux-tours, les socialistes ont décidé, lors de leur Conseil national qui s’est tenu le 19 avril dernier, de voter en faveur d’une union de la gauche aux élections législatives « à plus de 65 % », comme nous l’a indiqué Johann Cesa, conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes et Premier secrétaire fédéral du PS de la Loire, lors d’un entretien

« Le parti socialiste propose donc aux forces de gauche et des écologistes, la construction pour les élections législatives, d’un pacte pour la justice sociale et écologique. Faisons le choix du rassemblement dans la clarté, mais sans exclusive », était-il indiqué dans les résolutions prises lors de ce Conseil. 

Forte de ses 22 % à l’élection présidentielle, la France insoumise souhaite prendre la tête d’un « bloc populaire »

Après avoir recueilli 22 % des voix à l’élection présidentielle, la France insoumise a lancé des discussions bilatérales avec EELV, le PCF et le Parti socialiste. 

« Nous avons appelé les différentes forces de la gauche, du bloc populaire, nous leur avons envoyé un courrier », nous a confirmé lors d’une interview Émilie Marche, conseillère régionale de la France insoumise en Auvergne-Rhône-Alpes. 

Des négociations qui se prolongent entre la France insoumise et le PS

Mercredi 27 avril, socialistes et insoumis se sont retrouvés lors d’un échange de deux heures et demi pour tenter de former une union. « C’est aujourd’hui une première étape importante où chacun a pu exprimer avec son identité, avec les marqueurs qui sont les siens, la volonté de cheminer ensemble (…) nous avons pu constater des avancées et nous allons continuer dans les prochaines heures de travailler ensemble », déclarait Pierre Jouvet, le porte-parole national du PS, à l’issue de cet entretien. 

Jeudi matin, François Hollande déclarait sur le plateau de France Info qu’un accord avec la France insoumise « met en cause des principes mêmes qui sont les fondements de l’engagement socialiste ». 

« Il a dit que son sort personnel intéressait peu les Français, et je suis d’accord avec lui sur ce point-là », nous a répondu Émilie Marche lorsque nous lui avons demandé de réagir aux propos de l’ancien président de la République. 

Un avis que partage Johann Cesa, qui pense « qu’il y a peu de militants socialistes qui se soucient de ce que peut penser François Hollande ». « Je voudrais juste qu’il nous laisse travailler un peu tranquillement. Les socialistes sont suffisamment grands et matures. On a pris une position en faveur de l’union à l’occasion du Conseil national de mardi dernier. Que cette position soit respectée », a-t-il ajouté. 

Le même jour Lionel Jospin invitait le PS à trouver « un accord électoral avec toute la gauche » lors d’un entretien donné au journal Le Parisien. Nous avons tenté de le contacter, mais son attachée de presse nous a poliment indiqué « qu’il ne dirait rien de plus que ce qui était sorti dans Le Parisien, qu’il souhaitait laisser les membres du PS travailler ». 

Dans un entretien accordé au Parisien, Olivier Faure, le Premier secrétaire du Parti socialiste, qui pousse en faveur d’une union indiquait  que « c’est la pluralité de la gauche qui fait sa force dès lors qu’elle sait se rassembler sur un projet commun ». 

En fin de journée, un accord entre Génération.s et la France insoumise était annoncé. 

Des divergences en matière de politique étrangère

Vendredi matin, les tractations avançaient bien, entre le PS et la France insoumise. La direction du PS souscrivait dans les grandes lignes aux « marqueurs du programme » de la France insoumise tels que l’augmentation du SMIC à 1400 euros net par mois, la retraite à 60 ans, la planification écologique, l’abrogation de la loi El Khomri ou la VIe République. 

Dans l’après-midi le PS annonçait que les négociations étaient interrompues, mais qu’il n’y avait pas de rupture. Comme avec Europe Écologie-les Verts, des difficultés apparaissent au moment d’évoquer les positions en matière de politique étrangère de la France insoumise. Elle souhaite notamment sortir de l’OTAN et critique l’Union européenne. Des débats ont également lieu au sein de LFI sur l’aide militaire à apporter aux Ukrainiens. 

Peut-être que la France insoumise pourrait faire quelques concessions concernant ces sujets, même si elle a fait 22 % au premier tour de l’élection présidentielle.

Gregory Fiori
Gregory Fiori
Ex-rédacteur en chef

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

L’unité de La France Insoumise mise en lumière par Manuel Bompard

Dans l'arène politique française, les interrogations sur l'unité interne de La France Insoumise (LFI) sont souvent sujettes à spéculation. En réponse à ces suppositions, Manuel Bompard, éminent membre et coordinateur de LFI, a récemment réaffirmé la cohésion du mouvement, dissipant tout doute sur d'éventuelles fractures partisanes.

Adoption du Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale malgré opposition

L'Assemblée nationale a franchi une étape décisive avec l'adoption du projet de budget de la Sécurité sociale en première lecture. Cette avancée survient après l'échec d'une tentative de censure orchestrée par La France insoumise (LFI), qui n'a pas réussi à rassembler les 289 voix nécessaires, se heurtant à un soutien insuffisant de la part des autres partis.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.