Le Grand Lyon fait le point sur sa politique en faveur du vélo de l’autre côté du périph

Date:

Une délégation d’élus de la Métropole menée par Bruno Bernard a fait le déplacement dans un atelier d’autoréparation situé à Vénissieux. Ils en ont profité pour faire un point d’étape de leurs actions en faveur du vélo. 

« Nous vous remercions de venir de l’autre côté du périphérique ». C’est avec ces mots que Rodrigue Ogoubi Yao, le président fondateur de Janus France, a accueilli Bruno Bernard et une délégation d’élus qui ont fait le déplacement à Vénissieux, le mercredi 11 mai, pour visiter l’atelier d’autoréparation de vélos de cette association. 

Parmi ces élus, on peut citer Michèle Picard, vice-présidente de la Métropole en charge de la lutte contre les discriminations et de l’égalité femme-homme. Mme Picard est également la maire de Vénissieux, ville qui fournit les locaux à Janus France depuis 2014. L’association dispose également d’un bâtiment à Oullins. 

Janus France accompagne à l’usage du vélo 

« Nos activités visent à accompagner les personnes à se déplacer à vélo, avec une forte présence dans les quartiers de la politique de la ville, ici, dans le quartier Max-Barel/Charreard, et beaucoup d’actions aux Minguettes », a précisé M. Ogoubi Yao. 

Afin d’atteindre ses objectifs, Janus France propose tout un ensemble de services, comme une vélo-école avec des cours collectifs et particuliers, afin de permettre l’apprentissage de la conduite à vélo ou une simple remise en selle qui concerne « les petits en primaire jusqu’aux adultes », selon Elsa Vincent, la cofondatrice de Janus. 

L’association, qui emploie sept salariés, dont cinq à temps plein, organise également des balades thématiques et propose des services de conseil aux entreprises. 

Mais l’objet de la visite de mercredi était surtout l’atelier d’autoréparation, où comme le nom l’indique, on apprend à réparer son vélo soi-même. 

Rodrigue Ogoubi Yao explique que son association accompagne vers « l’autonomie », pour que « les personnes apprennent à dépanner leurs vélos, parce que se déplacer à vélo, c’est avoir la capacité de se dépanner et pour que les usagers dépassent  ce qu’on appelle “la peur de la panne mécanique” ». 

En cas de gros entretien, les adhérents de l’association peuvent avoir recours aux services des quatre mécaniciens de Janus. L’association propose plusieurs tarifs entre 15 à 40 euros, selon la situation des personnes. Elle compte 824 adhérents, dont la moitié est originaire de Vénissieux, mais d’après M. Ogoubi Yao, « il y a des gens qui viennent de Saint-Priest, de Feyzin, de Saint-Fons, de Lyon 8 et des gens de Vaulx-en-Velin ». 

L’association Janus récupère également des vélos qu’elle reconditionne. « Ils ont différentes origines. Il y a, par exemple, des particuliers qui nous amènent leur vélo directement. Nous participons ainsi à l’économie circulaire. Nous sommes un acteur de l’économie sociale et solidaire. Nous vendons ces vélos à prix modique, pour permettre aux personnes d’accéder au vélo. Le prix moyen est entre 80 et 150 euros maximum, et il y a des vélos qui coûtent 10 euros, 3s0 euros et parfois 50 euros », détaille M. Ogoubi Yao. 

Janus intervient dans les collèges 

La maire de Vénissieux affirme que « Janus fait partie du paysage de la ville avec un certain nombre d’actions aux Minguettes, notamment dans les collèges ». 

Une représentante du collège Louis Aragon était présente pour évoquer un projet qui a été réalisé avec une classe durant toute l’année scolaire, en collaboration avec l’association Janus. « Le premier objectif, c’était de travailler sur la cohésion de groupe, parce qu’il y avait beaucoup de conflits dans cette classe. On a fait le choix de faire ce projet avec Janus, parce que plusieurs domaines étaient concernés : le domaine pédagogique, la sécurité, l’environnement, avec le recyclage et la santé publique, puisqu’on sait qu’il faudrait avoir des déplacements plus actifs », a-t-elle affirmé. 

La Clavette lyonnaise coordonne neuf ateliers du même type dans la métropole 

L’association Janus fait partie de la Clavette lyonnaise, la coordination locale des ateliers Vélo d’autoréparation. Ce collectif, qui regroupe neuf ateliers du même style que celui de Janus, a signé une convention avec la Métropole en 2015. 

« Une des ambitions de ce collectif, c’est d’accompagner l’émergence de nouveaux ateliers sur le Grand Lyon. C’est une dynamique qui est assez encourageante, parce qu’en plus des neuf ateliers qui en font partie, il y en a une dizaine d’autres en projet, qui sont en train de sortir de terre », a déclaré Lucien Chollet, le coordinateur de la Clavette. 

Les élus de la Métropole ont ensuite profité de cette visite bucolique pour faire un point d’étape sur les actions menées par la collectivité pour développer la pratique du vélo. 

Les élus de la Métropole sont revenus sur les actions menées en faveur du vélo. 

Bruno Bernard a rappelé que son objectif était « de multiplier par trois les déplacements à vélo entre 2020 et 2026 ». 

Le président du Grand Lyon a évoqué les « 250 km de voies lyonnaises, des pistes cyclables de trois à quatre mètres de large qui sont totalement sécurisées », précisant que « les travaux sont déjà en cours, notamment sur la voie une, mais également sur d’autres qui ont déjà démarré ». Il est également revenu sur les FreeVelo’V, des « vélos qui sont prêtés gratuitement à des étudiants boursiers et à des jeunes en insertion », annonçant qu’il allait « bientôt élargir », la liste des « bénéficiaires possibles ». 

M. Bernard a aussi abordé la question de la sécurité du stationnement. « Nous multiplions par dix le stationnement sécurisé, parce que l’un des freins de la pratique du vélo est le vol », a-t-il affirmé. 

Le président de la Métropole a également parlé de « l’installation du cluster Mad, il y a quelques jours, dans un nouveau bâtiment à Villeurbanne » qui « va pouvoir accueillir énormément d’acteurs de la filière vélo ». 

Les aides à l’achat de vélos 

Il a mentionné les aides à l’achat de vélos, annonçant « une nouvelle disposition, qui est une aide à l’achat des vélos d’occasion », qui s’élève à 100 euros pour les revenus inférieurs à 13 500 euros. 

« On nous a expliqué qu’ils étaient vendus ici 50, 80, 120 ou 130 euros », a rappelé M. Bernard, avant d’ajouter que cela permettrait donc « d’avoir accès à un vélo quasiment gratuitement ». 

Fabien Bagnon, le vice-président délégué à la voirie et aux mobilités innovantes, a confirmé que la Métropole avait voulu élargir les aides aux « vélos mécaniques reconditionnés, dans une logique d’économie circulaire ». « C’est cette aide de 100 euros forfaitaire qui permet à la fois de subventionner l’achat d’un vélo, mais également d’un antivol de qualité », a-t-il précisé. 

M. Bagnon a ensuite retracé « l’historique des aides autour du vélo », rappelant que le Grand Lyon les avait réorientées afin qu’elles « profitent aux revenus les plus faibles ». Il a également abordé la « hausse de subventions de 500 à 800 euros pour les vélos cargos, avec une volonté forte d’aller vers un usage familial, pour aider à la démotorisation des foyers ». 

Bruno Bernard a rappelé que la Métropole intervenait directement auprès des « acteurs du vélo », avec « des aides directes aux ateliers de réparation , comme celui de Janus». Le président du Grand Lyon a terminé en précisant que l’aide attribuée à l’association Janus allait d’ailleurs être votée « au mois de juin prochain ».

Gregory Fiori
Gregory Fiori
Ex-rédacteur en chef

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Lyon : La ligne B du métro s’étend à Saint-Genis-Laval

La ville de Lyon vient de marquer une étape significative dans son réseau de transports publics. Depuis vendredi à 16 heures, les usagers peuvent profiter d'un tronçon supplémentaire sur la ligne B du métro, qui les mènera jusqu'à Saint-Genis-Laval, couvrant également les hôpitaux de l'est lyonnais.

Voies Lyonnaises : 90 km en travaux ou réalisés d’ici l’été 2024

Lancé en 2021, le projet ambitieux des Voies Lyonnaises continue de façonner le paysage urbain de Lyon. Ce réseau de pistes cyclables, visant à promouvoir la mobilité verte, s'étend sur 13 lignes et totalisera 355 kilomètres à son achèvement en 2030. À l'horizon de l'été 2024, 90 kilomètres de ces voies seront soit en cours de réalisation, soit déjà opérationnels.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.