Lyon : « Je pense qu’il faut vraiment aider les jeunes, c’est une priorité » Pierre Chambon (Métropole pour tous)

Date:

Lors de la deuxième journée du conseil de la métropole de Lyon, le conseiller métropolitain Pierre Chambon (Métropole pour tous) a interpellé la majorité écologiste à propos de la précarité étudiante. Il a notamment demandé des précisions sur l’aide d’un montant de deux fois 1,3 million, qui a été octroyé aux étudiants en 2020, afin de les aider à payer leur loyer. La réponse laisse dubitatif. 

« Monsieur Chambon, lors de la deuxième journée du conseil métropolitain, vous avez interpellé les élus sur la précarité étudiante, qui s’est accrue avec la crise sanitaire et demandé des précisions sur l’octroi d’une aide de deux fois 1,3 million pour aider les étudiants à payer leur loyer. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi vous avez choisi d’aborder ce sujet et dans quel but vous avez décidé de poser cette question ? »

J’ai posé cette question parce que c’est un sujet qui a été, à un moment donné, très au fait de l’actualité et qui a tout doucement disparu, alors qu’il y a un vrai besoin qui va encore s’accentuer avec l’inflation.

C’est un sujet primordial, car ceux qui sont aujourd’hui étudiants sont ceux qui feront avancer le pays demain. On a souvent tendance et en particulier le monde politique, à prononcer de grandes envolées lyriques à propos des plus précaires, mais je trouve que ces deux dernières années, on n’a pas fait la part belle aux jeunes. Je pense qu’il faut vraiment les aider, c’est une priorité. Il n’y a pas que des jeunes en totale précarité, il y a aussi des étudiants pour qui apparemment tout va bien, mais pour qui en réalité, ça ne va pas.

Êtes-vous satisfaits des réponses qui vous ont été apportées ?

Je suis satisfait d’avoir eu une réponse franche et honnête, mais ce sont les résultats qui ne me satisfont pas. Quand je vois qu’on m’annonce que sur deux fois 1,3 million mis à disposition, on a une dizaine d’étudiants qui en ont bénéficié, pour moi ce n’est pas audible.

C’est pour cela que je voulais poser cette question, c’était pour obtenir les vrais chiffres. Cela veut dire que cet argent, qui était destiné aux étudiants, ne leur a pas été redistribué, certainement dû à un problème de méthode.

Comment expliquer que pendant plus d’un an on a eu la queue devant des centres qui distribuaient de la nourriture soit low cost, soit gratuite ? On ne me fera pas croire que des gens qui sont obligés de demander de la nourriture, de faire appel à la solidarité, n’ont pas de difficultés pour payer le loyer.

Ce n’est pas une question qui a pour vocation de susciter une polémique politicienne, son but est de comprendre ce qui marche et ce qui ne marche pas, pour continuer à aider les étudiants.

Parce que je pense qu’il y a le temps des élections, le temps de la conquête, et une fois que les choses sont établies, il faut travailler, faire avancer les sujets, penser à la population, et se préoccuper du bien-être et de l’amélioration de la vie des Grand Lyonnais et des Grand Lyonnaises.

Sur les étudiants, est-ce qu’on les aide suffisamment ? La réponse est non. Je ne crie pas haro sur la majorité actuelle, car elle n’était pas aux manettes en 2020, lorsque l’aide a été votée.

Le but ce n’était pas de dire qui a fait mal, mais de chercher les bonnes solutions.

Aujourd’hui je souhaite que, sous l’impulsion de Bruno Bernard, on crée un groupe de travail trans-partisans, très léger, avec des volontaires, et que l’on fasse avancer la méthode parce que l’on ne doit pas se satisfaire d’un tel résultat.

Pendant la crise sanitaire, le Revenu de Solidarité Jeunes a été créé afin de répondre à la précarité de la jeunesse. Que pensez-vous de ce dispositif ?

Avec mon collègue Izzet Doganel, on a été, je crois, les deux seuls élus à voter contre. Pour deux raisons : parce que ce dispositif n’intégrait pas les étudiants en priorité, et on trouvait cela inadmissible, mais également parce que le RSJ vient grossir le millefeuille des aides déjà existantes. Si demain le président de la Métropole et sa majorité décident d’intégrer les étudiants dans cette aide-là, on votera pour.

Pourquoi les étudiants n’ont pas été intégrés dans ce dispositif selon vous ?

Je ne peux pas répondre à la place de Bruno Bernard.

Proposer cette aide à des jeunes de moins de 24 ans qui n’ont pas d’activité, ce n’est pas leur rendre service, mais les rendre encore un peu plus dépendants. Seuls l’éducation et le travail permettent d’accéder à l’émancipation, alors que sur des gens qui essayent de s’en sortir… On sait très bien que les bourses ne suffisent pas.

Je souhaiterais qu’il n’y ait plus d’étudiants dans cette métropole, qui ne soient obligés d’aller travailler pour se nourrir et se loger. Que les étudiants aillent travailler pour se payer des distractions, très bien, mais qu’ils ne soient pas obligés d’aller travailler pour se loger et se nourrir. Pour moi, en 2022 en France, et particulièrement dans cette métropole qui est extrêmement riche, c’est inacceptable.

Vous parliez de précarité… La situation des mineurs isolés s’est dégradée ces dernières semaines avec la fermeture annoncée du squat les Chemineurs et l’incendie qui est survenu chez Gemma. C’est un sujet auquel vous vous êtes intéressé ?

Bien évidemment que les mineurs isolés, ce sont des personnes qu’il faut arriver à aider. Il y a des structures qui existent.

Vous êtes en train de me poser tout un tas de questions sur des gens qui sont précaires et ma réponse, c’est la régie de la précarité.

On a été favorable à la régie de l’eau parce que l’on considère que les révolutions d’hier se faisaient sur la faim, mais peut-être que les révolutions de demain se feront sur le manque d’eau.

Je crois que sur la précarité, et pour faire face à toutes les difficultés financières que rencontrent les différentes catégories de la population, il faut créer une structure collective de manière à être le plus efficient possible. Il y a beaucoup de structures associatives qui avec des subventions s’investissent pleinement, mais chacun y va de son côté, et le rôle d’une structure publique de la précarité serait de focaliser ces énergies. Je pense que l’on gagnerait beaucoup en efficacité pour les bénéficiaires et que l’argent public n’en serait que mieux utilisé.

Gregory Fiori
Gregory Fiori
Ex-rédacteur en chef

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Procès à Marseille : Ex-policier jugé pour logements indignes et mise en danger de locataires vulnérables

Le procès de Gérard Gallas, un ancien policier accusé de mal-logement à Marseille, a commencé, révélant des conditions de vie déplorables dans plusieurs de ses propriétés.

Lyon : La ligne B du métro s’étend à Saint-Genis-Laval

La ville de Lyon vient de marquer une étape significative dans son réseau de transports publics. Depuis vendredi à 16 heures, les usagers peuvent profiter d'un tronçon supplémentaire sur la ligne B du métro, qui les mènera jusqu'à Saint-Genis-Laval, couvrant également les hôpitaux de l'est lyonnais.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.