Pap Ndiaye : universalisme et identité

Date:

Accusé de wokisme et d’islamo-gauchisme par la droite et la droite extrême, Pap Ndiaye a eu l’occasion de clarifier sa position lors d’un colloque organisé le 27 juin, par la Plateforme internationale sur le racisme et l’antisémitisme. 

Pap Ndiaye est le nouveau ministre de l’Éducation nationale du gouvernement Macron, poste auquel il a succédé à Jean-Michel Blanquer. Sa nomination à ce poste a suscité la polémique notamment dans les milieux de l’extrême droite française et particulièrement au sein du mouvement Reconquête dirigé par Éric Zemmour. Attaqué pour des déclarations faites sur le wokisme (dérivé de “awake”, éveillé en anglais), le ministre de l’Éducation a clarifié sa position, lundi 27 juin dans le Doubs, lors d’un colloque organisé par la Plateforme internationale sur le racisme et l’antisémitisme. 

Dans un tweet publié le 28 juin, le journaliste Denis Peiron indique que « La Croix était le seul média présent (…) lors de l’intervention de Pap Ndiaye ». 

Le journaliste a publié un compte rendu de cette intervention. Michel Wieviorka, directeur d’études à l’EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales), qui animait ce colloque a fait référence à cet « Excellent compte rendu de l’ouverture du colloque d’Arc-et-Senans ».

Les crispations et revendications identitaires selon Ndiaye 

Lors d’un débat avec la psychanalyste Élisabeth Roudinesco et l’anthropologue Régis Meyran, Pap Ndiaye s’est en effet employé à montrer combien l’universalisme porté par la Révolution française avait constitué, historiquement, un puissant argument dans le processus de décolonisation. Il a expliqué comment les peuples concernés l’avaient en quelque sorte « retourné » contre une France « tournant le dos à ses valeurs ». « Il ne s’agissait pas alors de la contestation d’un principe philosophique, mais celle d’un universalisme qui n’était pas suffisamment universel, qui devait être “désoccidentalisé” et s’appliquer à tous les hommes de la planète », insiste l’ancien directeur de la Cité nationale de l’immigration. 

Le concept d’« universalisme » a en effet vu  le jour en occident lors du siècle des Lumières. Il s’agit d’une vision européenne qui ne prend pas toujours en compte des points de vue différents.

La Plateforme internationale sur le racisme et l’antisémitisme a choisi d’intituler son colloque de trois jours « L’universalisme dans la tempête », car cette notion qui est intrinsèquement liée à la conception française de la République est aujourd’hui questionnée, voire remise en question ou du moins fragilisée par des crispations et revendications identitaires ou communautaristes. On pense aux réunions organisées par des associations étudiantes ou enseignantes réservées aux « racisés », mais aussi à la percée de l’extrême droite lors de l’élection présidentielle avec la candidature d’Éric Zemmour ou lors des législatives, avec les 90 sièges remportés par le RN.

Pap Ndiaye évoque un « essentialisme stratégique »

Jean-Michel Blanquer, le prédécesseur de Pap Ndiaye, pourfendait dans un même élan un soi-disant « islamo-gauchisme » et une « cancel culture », prompt à gommer des pans entiers du patrimoine français, au prétexte qu’ils étaient le fruit d’une domination blanche et masculine. Le nouvel hôte de la rue de Grenelle se refuse, lui, à opposer par principe un combat identitaire face à l’universalisme. « L’identité peut être vue dans une perspective universelle », affirme-t-il, en avançant l’idée d’un « essentialisme stratégique ». Selon M. Ndiaye, on peut « se penser comme un groupe, avec des pratiques culturelles épaisses, des pratiques culturelles, religieuses qui soudent » tout en considérant que ce moment est « destiné à s’abolir dans une étape future ». En d’autres termes, on peut de manière transitoire « transformer en sujet de fierté ce que d’autres utilisaient pour nous faire honte », affirme le ministre de l’Éducation nationale. De quoi déclencher « une prise de conscience », « un éveil » – terme qui fait écho à l’anglais “woke” et au wokisme – pouvant conduire à l’universalisme. « Je fais plutôt partie de ceux qui ont critiqué l’essentialisme, qui n’est pas une modalité nécessaire », nuance cependant ce spécialiste de l’histoire afro-américaine. 

« Des identités fines qui me semblent enrichir l’universel plutôt que le menacer »

Pap Ndiaye opère une distinction entre ces identités « épaisses » et des identités « fines » qui ne délimitent un groupe que par une expérience de discrimination, voire de racisme, « un dénominateur commun qui pousse à s’unir pour revendiquer, au nom de l’universel ». Il s’agit là, soutient-il, « d’une démarche non seulement légitime, mais aussi nécessaire à la vie démocratique ». « Des groupes font surgir des questions de genre, d’identité sexuelle, de handicap, historiquement mal traitées par la grammaire politique française ». Pap Ndiaye dit ouvertement être un ferme partisan de ces identités fines qui « semblent enrichir l’universel plutôt que le menacer ». Mais le ministre a conscience qu’il emprunte « une ligne de crête ». Il dit se méfier à la fois des « pentes essentialisantes, qui nous emmènent vers des identités fermées », et de l’universalisme « abstrait », qui est souvent « chauvin » donc pas vraiment universel. 

Sofyan Amil
Sofyan Amil
Journaliste à Véridik

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Brigitte Macron aurait « scellé le sort » de Pap Ndiaye selon Le Parisien

Même si la Première dame de France n'a pas de rôle formel dans les choix présidentiels, le quotidien Le Parisien, suggère dans son édition de jeudi, qu'elle pourrait avoir joué un rôle dans le maintien en poste de certains ministres en difficulté et aurait "scellé le sort" de Pap Ndiaye.

Paris : Le Palais de la Porte Dorée rouvre ses portes avec une nouvelle exposition permanente autour l’« histoire commune » de l’immigration en...

Le musée de l'immigration à Paris qui n'avait jamais vraiment réussi à trouver son public s'est offert un lifting et a rouvert ses portes le 17 juin, après trois ans de fermeture, présentant une exposition repensée autour de l'"histoire commune" de l'immigration en France. Malgré les déclarations d'intentions, le Palais de la Porte Dorée symbolise toutefois à lui seul, les difficultés qu'a eu la France a abordé la question de l'immigration et de son passé colonial. 

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.