De passage à Lyon, Gérald Darmanin inaugure un Centre de rétention administrative et instrumentalise la Guillotière selon la Gauche lyonnaise

Date:

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, était présent à Lyon samedi 30 juillet afin d’inaugurer un Centre de rétention administrative flambant neuf. Il en a profité pour rendre visite aux policiers victimes de l’agression qui a eu lieu le 20 juillet dernier place Gabriel Péri. Il a tancé le maire de Lyon sur la gestion de la sécurité du quartier. La gauche lyonnaise a regretté l’instrumentalisation de la Guillotière. 

Gérald Darmanin était en déplacement à Lyon, le samedi 30 juillet. La raison principale de sa venue était l’inauguration d’un Centre de rétention administrative (CRA) qui permet de maintenir dans un lieu fermé un étranger qui fait l’objet d’une décision d’éloignement, dans l’attente de son renvoi forcé. Le ministre a annoncé l’ouverture d’un nouvel établissement de ce type dans l’agglomération lyonnaise d’ici six mois.

Dans un tweet publié le 30 juillet, il affirmait : « J’inaugure ce matin le Centre de rétention (CRA) de Lyon, d’une capacité de 140 places. En 2023, avec deux CRA à Lyon, nous doublerons les capacités de retenue d’étrangers irréguliers, en priorité délinquants, pour les porter à 280. 200 policiers supplémentaires y seront affectés ».

L’expulsion des étrangers ayant comme un délit : le nouveau dada de Darmanin

L’expulsion des étrangers ayant un commis un défi est le nouveau cheval de bataille du ministre de l’Intérieur. Le 10 juillet dernier, sur BFMTV, il promettait un nouveau texte facilitant l’expulsion des étrangers, ce qui avait ravi Marine Le Pen. 

Le 26 juillet, Gérard Darmanin avait récidivé sur le plateau de RTL promettant une loi pour septembre qui permettrait de lever « toutes les réserves qui empêchent l’État français d’expulser les étrangers qui sont délinquants », alors que le président Emmanuel Macron s’est engagé à ce que les ordonnances de quitter le territoire (OQTF) soient appliquées à 100%. 

« À partir de janvier, quand un policier va interpeller un étranger en situation irrégulière, il pourra le mettre au CRA pendant trois mois pour trouver le moyen de l’expulser dans son pays », a-t-il indiqué à Lyon.

Sur RTL, M. Darmanin avait expliqué qu’en 2021, « on est à 25% des gens qui ont des mesures pour quitter le territoire qui s’en vont ». En 2020, moins de 10% des OQTFs étaient appliquées. Le ministre de l’Intérieur avait falloir qu’il y avait eu des progrès « depuis deux ans », date de son arrivée au ministère de l’Intérieur.

« À la demande du président de la République, depuis deux ans, on a expulsé 3.000 étrangers délinquants », a-t-il précisé à Lyon avant d’ajouter : « C’est une augmentation sans précédent (…) et on doit continuer à le faire »,

Ce projet de loi avait fait réagir la présidente de la section strasbourgeoise de la Ligue des droits de l’Homme et bénévole de l’association d’aide aux réfugiés et migrants La Cimade, Ingrid Boury qui a décidé d’écrire une lettre ouverte au ministre de l’Intérieur intitulée : « Gérald Darmanin, avez-vous déjà rencontré ces « étrangers délinquants » que vous souhaitez expulser ? Moi oui », dans laquelle elle donne corps aux chiffres cités par le ministre de l’Intérieur en dressant des portraits et racontant le parcours de jeunes migrants dont elle a eu l’occasion de s’occuper. 

Sur le plateau de RTL, Gérald Darmanin avait maintenu son intention d’expulser une personne en situation irrégulière qui avait été soupçonnée d’avoir participé à l’agression des policiers qui avait eu lieu place Gabriel Péri, dans le 7e arrondissement de Lyon, le 20 juillet dernier, avant d’être mise hors de cause.

Une instrumentalisation de la place dup’ ?

Gérald Darmanin a profité de son passage entre Rhône et Saône pour s’entretenir avec des habitants de la Guillotière à la Préfecture du Rhône et rencontrer les policiers victimes de l’agression dans le commissariat du 3e et 6e arrondissement de Lyon. 

« Au commissariat du 3/6 de Lyon, j’ai échangé avec les policiers de la Brigade spécialisée de la Guillotière qui se sont fait violemment agresser. Je leur ai exprimé ma confiance et mon soutien, et leur ai décerné la médaille de la sécurité intérieure », a-t-il précisé sur son compte Twitter.

Grégory Doucet qui s’était fait tancer sur sa gestion de la sécurité par l’ancien maire de Lyon et ancien ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, n’a pas rencontré Gérald Darmanin. 

La veille, le maire de Lyon avait annoncé sur le réseau social son intention boycotter la venue du ministre de l’Intérieur. « 300 policiers nationaux nets en plus c’était son engagement. C’est ce que nous attendons encore », lui reprochait le maire de Lyon.

Alors que Gérald Darmanin inaugurait le nouveau Centre de rétention administrative, Grégory Doucet, s’est rendu à la Guillotière à la rencontre de « ses habitants et commerçants ». « J’ai écouté leurs difficultés et leur envie de changer le quartier. Une semaine après l’agression de trois policiers, je veux agir avec sans-froid et détermination », a déclaré le maire de Lyon dans un tweet.

Grégory Doucet aura peut-être du mal à garder son calme après les propos que Gérald Darmanin a tenu devant la presse à la Préfecture du Rhône. Le ministre de l’Intérieur qui avait visiblement mal pris le désistement du maire de Lyon, l’a en effet enjoint à prendre un arrêté anti-rassemblement place Gabriel-Péri et à développer la vidéosurveillance à la Guillottière. 

Les écologistes avaient décidé de faire un audit du système de surveillance du quartier qui n’est pas de la première jeunesse. 

Gérald Darmanin qui n’avait visiblement pas eu écho de la visite matinale de Grégory Doucet l’a invité à le rejoindre en septembre, lorsque le ministre sera de retour dans la capitale des Gaules afin de constater le quotidien des habitants qui vivent dans l’insécurité. 

Concernant les effectifs, Gérald Darmanin a déclaré qu’il « y a eu plus de 100 policiers » supplémentaires à Lyon, depuis qu’il est arrivé au ministère, une « nouvelle CRS à demeure » ainsi que « 200 policiers de la PAF » (Police Aux Frontières) qui arriveront en janvier 2023.

Les assertions du ministre de l’Intérieur ont en tout cas eu le don d’exaspérer les représentants de la Gauche lyonnaise. 

Le sénateur du Rhône Thomas Dossus en tête. « Monsieur le Ministre vient nous expliquer qu’il faut installer des caméras là. Où il y en a déjà. Au lieu de venir faire la leçon aux élus locaux, il devrait commencer par les écouter et surtout les respecter un minimum avant de faire le chaud », a-t-il affirmé dans un tweet. 

L’adjoint au maire de Lyon en charge des mobilités, Valentin Lugenstrass a pour sa part regretter que : « Gérald Darmanin vienne à Lyon pour un énième coup de COM, sans même aller auprès des habitants à la Guillotière ». « Le Maire de Lyon y était encore hier et y passe régulièrement. Que craignez-vous ? Stop à la COM: poursuivons le travail constructif pour les habitants ! »

Même son de cloche du côté de l’adjoint au maire de Lyon délégué à la promotion des services publics, l’Insoumis Laurent Bosetti, qui a affirmé : « Sous le regard de 31 caméras de vidéosurveillance à la Guillotière, le ministre Gérald Darmanin en demande encore ». « Notre quartier mérite mieux que des opérations de communication. »

La députée de la 3e circonscription du Rhône dans laquelle se trouve le quartier de la Guillotière, Marie-Charlotte Garin était présente lors de la visite du ministre de l’Intérieur à Lyon « pour échanger avec les policiers et rencontrer à nouveau des commerçants et habitants du quartier de la Guillotière ». Elle a également regretté « la surenchère médiatique enclenchée par le ministre ». 

Mauvais timing, dans la nuit de vendredi à samedi aux alentours de 22 h 30, un policier a de nouveau été blessé dans le quartier de la Guillotière. Il a été percuté par un scooter et a été trainé sur une dizaine de mètres. L’auteur des faits aurait refusé d’obtempérer à un contrôle de police. L’individu roulait « sans casque » et à « vive allure », selon les informations de France Info. Les blessures du fonctionnaire ont mené à une interruption totale de travail (ITT) de 4 jours, toujours selon France Info. Preuve que le quartier n’est en tout cas pas de tout repos pour les forces de l’ordre et à fortiori pour ses habitants.

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Prison ferme pour une agression antisémite à Avignon

Une affaire d'antisémitisme a trouvé son épilogue judiciaire à Avignon, où une jeune femme de 18 ans a été reconnue coupable d'un acte de haine religieuse. L'incident, survenu en plein centre-ville, a vu la prévenue s'en prendre à un homme juif en crachant sur sa kippa, un geste considéré comme une agression antisémite grave.

La nouvelle Loi sur l’Immigration en France sera t-elle la Solution pragmatique pour le marché du Travail ?

La récente proposition de loi sur l'immigration déposée par Gérald Darmanin, Ministre de l'Intérieur, marque un tournant potentiel dans la politique migratoire française. Au cœur de cette proposition, l'article 3 attire une attention particulière en introduisant la création d'un titre de séjour temporaire d'un an pour les travailleurs sans papiers évoluant dans des métiers sous tension.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.