Saint-Étienne : Médiapart diffuse des « enregistrements sonores » qui laissent à penser que le Maire de Saint-Étienne savait pour la sextape

Date:

Suite à l’affaire de chantage à la sextape révélée le 29 aout dernier par Médiapart, mettant en cause le maire de Saint-Étienne Gaël Perdriau, celui-ci a nié les faits le 1er septembre. Mardi 6 septembre Médiapart a diffusé des « enregistrements sonores » qui le contredise. La veille des perquisitions ont eu lieu à « la Mairie de Saint-Étienne, la Métropole, le Conseil Régional », ainsi qu’« aux domiciles privés des protagonistes de l’affaire », mais aussi dans « les locaux » d’une association, selon nos confrères du Progrès.

Suite à l’enquête de Médiapart qui s’appuyait sur la manipulation à la sextape dont il avait été victime, l’ancien Premier adjoint au maire de Saint-Etienne Gael Perdriau avait décidé de porter plainte contre le Maire de Saint-Etienne Gilles Artigues le 29 aout dernier, pour « chantage aggravé, guet-apens en bande organisée, détournement de fonds publics et non-dénonciation de faits délictueux ». Le parquet de Lyon avait annoncé le mardi 30 aout l’ouverture d’une enquête préliminaire.

Pour rappel, le média d’investigation s’appuyait notamment sur le témoignage de Gilles Rossary-Lenglet, ex-compagnon de l’adjoint au maire à l’éducation, Samy Kéfi-Jérôme, qui affirme que ce dernier avait été mandaté par le maire de Saint-Étienne et son directeur de cabinet pour piéger Gilles Artigues. 

Samy Kéfi-Jérôme qui est également conseillé régional délégué dans l’exécutif de Laurent Wauquiez aurait alors organisé, fin 2014, un rendez-vous filmé entre l’ancien Premier adjoint au maire et un Escort boy à Paris, afin de le « tenir politiquement ». 

Le 1er septembre, le maire LR de Saint-Étienne a indiqué qu’il avait « hâte que la vérité éclate dans cette affaire nauséabonde », niant toujours les faits. 

Médiapart diffuse des enregistrements

Dans un article publié le 6 septembre, Médiapart diffuse des « enregistrements sonores »  qui le contredise. Dans ces enregistrements, on peut notamment entendre Gaël Perdiriau et Gilles Rosary-Lenglet discuter d’un certain Samy et on entend M. Perdriau dire à M. Rosary Lenglet : « Dans le coup d’Artigues vous étiez deux ». On l’entend également affirmé, il semblerait à propos de Gilles Artigues : « La première victime ce sera lui », « même s’il y n’ait pour rien, il est mort, sauf que par ricochait, quand on va chercher qui a fait quoi… ».

Antton Rouget, le journaliste de Médiapart précise que ces « enregistrements sonores datant du printemps (…) ont été réalisés au cours de deux rendez-vous professionnels, organisés au mois d’avril à la mairie de Saint-Étienne ». Lors du premier rendrez-vous qui avait eu lieu entre Gilles Rosary Lenglet et le directeur du cabinet du Maire, Pierre Gauttieri. Celui-ci lui aurait soumis une offre d’emploi, mais d’après Médiapart, Gilles Rosary Lenglet aurait temporisé, « raison pour laquelle Gaël Perdriau décide de le recevoir à son tour, dans son bureau de maire, le 22 avril 2022 ». 

Dans son article Antton Rouget rappel qu’« Un mois plus tôt le 23 mars 2022, Gilles Rossary-Lenglet avait interpellé le maire, Gaêl Perdriau, en marge d’une pièce de théâtre au centre national dramatique de la Comédie de Saint-Étienne, en lui expliquant qu’il rencontrait des difficultés tant personnelles » et qu’« il pourrait faire fuiter le ‘dossier’ concernant Gilles Artigues ».

Des perquisitions ont eu lieu le lundi 5 septembre

Lundi 5 septembre, le Progrès annonçait que des perquisitions venaient d’avoir lieu, ce jour, à « la Mairie de Saint-Étienne, la Métropole, le Conseil Régional », ainsi qu’« aux domiciles privés des protagonistes de l’affaire », mais aussi dans « les locaux de l’une des associations suspectées d’avoir reversé une subvention municipale aux auteurs de la vidéo intime, Artistes de la galerie Art pluriel (Agap)». « Des perquisitions rendues possibles grâce à l’ouverture d’une information judiciaire trois jours auparavant ». 

Nicolas Jacquet le Procureur de Lyon a confirmé au Progrès que « deux juges d’instruction avaient été nommés ». « Et que les chefs de l’information judiciaire, ouverte contre X, sont : «’atteintes à l’intimité de la vie privée’, ‘chantage aggravé’, ‘soustraction de bien public par une personne chargée d’une fonction publique’, ‘abus de confiance et recels de ces infractions’ ». 

Selon le Progrès, « On comprend donc que l’enquête vise non seulement la réalisation de la vidéo et le chantage qui en a découlé, mais aussi (surtout?) les subventions qui auraient pu être détournées pour rémunérer le(s) auteur(s) de cette vidéo ». « C’est du moins ce que soutient l’opposition à la municipalité, qui a demandé à la Ville de porter plainte, tandis que Pierrick Courbon (PS), son chef de file, a porté plainte la semaine dernière à titre personnel pour ‘escroquerie à la délibération ‘ et ‘détournement de Fonds publics’. » 

L’avocat de Gaël Perdriau a réagi dans Le Progrès 

Dans son article publié le 6 septembre, Antton Rouget indiquait avoir « Sollicité » Gaël Perdriau, qui « n’a pas retourné nos demandes d’entretien » et avoir « Également contactés son avocat, Christophe Ingrain », qui « n’a pas non plus donné suite ». 

Celui-ci a toutefois accepté de répondre au Progrès, le 6 septembre à la suite de l’article de Médiapart et il conteste bien évidemment « la présentation des faits ». 

On laissera le mot de la fin au journaliste stéphanois Gilles Charles qui a déjà collaboré avec notre média : « Le Progrès nous a confirmé que Gilles Artigues avait bien pris ses fonctions de directeur diocésain de l’enseignement privé à Albi ». « Une bonne nouvelle dans cet océan de M… ! ». 

Gregory Fiori
Gregory Fiori
Ex-rédacteur en chef

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Saint-Etienne : pour Gaël Perdriau tout va bien ou à peu près

Avec beaucoup de retard dû à un agenda bien rempli, le maire de Saint-Etienne a reçu deux journalistes de ces deux supports. Officiellement, il s’agissait de dresser un bilan de mi-mandat.

Certains commencent à préparer la succession de Gaël Perdriau en mairie de Saint-Etienne

C’est notamment le cas de l’association Saint-Etienne-Tous-Ensemble présidée par Paul Sordet, écrivain stéphanois connu et défenseur de sa ville.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.