Retrait des troupes russes de Kherson : le calme avant la tempête ?

Date:

Le retrait des troupes russes de Kherson n’est pas forcément un bon signe. Poutine pourrait être tenté d’utiliser une bombe nucléaire en Ukraine après que son ministre de la Défense Sergueï Choïgou a fait diversion en déclarant que l’Ukraine préparait une bombe sale. Hier, depuis Toulon, Emmanuel Macron a indiqué que « la période n’est pas au calme, mais au gros temps ». Si les dirigeants et les états-majors Occidentaux craignent que la Russie utilise une bombe nucléaire en Ukraine, ils redoutent également ses cyberattaques. 

Alors que ses troupes étaient aux abois face à la contre-offensive ukrainienne, le ministre de la Défense russe, Sergueï Choïgou, avait alerté ses homologues français, britanniques, turcs et américains de ses craintes que l’Ukraine utilise une bombe sale. 

Hubert Védrine avait réagi sur le plateau de LCI affirmant qu’il s’agissait certainement d’une tentative de diversion pour couvrir leur « politique actuelle qui est dégueulasse »

L’ancien ministre des Affaires étrangères dénonçait ainsi les bombardements russes sur les installations électriques ukrainiennes qui privaient les populations d’eau et d’électricité. 

Depuis le 10 octobre, la Russie bombarde les infrastructures énergétiques ukrainiennes. Le ministre de l’Énergie ukrainien affirmait dans les colonnes du journal Le Monde qu’« environ 40 % de la production thermique d’électricité est maintenant hors service ». 

Le 20 octobre, lors de son intervention devant le conseil de l’Union européenne, il déclarait que « Les dirigeants russes ont donné l’ordre de transformer le réseau énergétique en champ de bataille ». « Les conséquences en sont très dangereuses, de nouveau, pour nous tous en Europe. »

Le retrait des troupes russes n’est pas forcément une bonne nouvelle 

La Russie a annoncé hier le retrait des forces russes de la rive droite du fleuve Dniepr. Le 30 septembre dernier, Vladimir Poutine annonçait en grande pompe l’annexion de la région ukrainienne de Kherson. Une annexion que les pays de l’Union européenne n’avaient pas manqué de condamner, considérant qu’elle était « illégale ». Cela représente un véritable revers pour Vladimir Poutine et il n’y a donc pas forcément de quoi se réjouir. 

Volodymir Zelensky a déjà annoncé qu’il fallait faire preuve de « prudence » à l’égard de cette annonce. « L’ennemi ne nous fait pas de cadeau, ne manifeste pas de ‘geste de bonne volonté’, nous devons tout gagner. Nous devons donc faire preuve d’une extrême prudence, sans émotion, sans prise de risque inutile, afin de libérer toute notre terre avec des pertes aussi minimes que possible », a-t-il affirmé hier, lors de son message quotidien aux Ukrainiens. 

Ses troupes ne cessent de gagner du terrain, acculant l’armée russe et les déclarations de Sergueï Choïgou n’ont pas seulement inquiété Hubert Védrine. Lorsque nous avions interrogé Edwy Plenel à ce sujet, il nous avait répondu que cela lui faisait « penser à ce qui s’était passé en Syrie ». « Les Russes avaient essayé de maquiller l’utilisation des armes chimiques en accusant les rebelles. Nous savons tous que les armes chimiques et les gaz ont été balancés sur des victimes civiles de façon répétées en Syrie par les sbires du régime Assad avec la complicité de l’armée russe. » 

La menace d’une frappe nucléaire russe 

Depuis le début de la guerre, Vladimir Poutine ne cesse de brandir la menace de l’utilisation de son arsenal nucléaire. Dans un tel contexte, l’utilisation d’armes de destructions massives par la Russie apparait de plus en plus comme une alternative crédible.

Fin octobre, la Russie a réalisé un exercice militaire pour tester des missiles à capacité nucléaire. 

Un responsable du ministère de la défense russe a déclaré le 9 novembre à l’agence de presse d’État TASS que « Les essais de conception en vol du Sarmat (missile Satan-2) pourraient se poursuivre avant la fin de cette année, avec un deuxième lancement d’essai qui pourrait être effectué ». 

Selon l’ex-chef de Roscosmos, Dimitri Rogozine, un proche du président russe Vladimir Poutine, près de 50 missiles Satan-2 seraient en « production de masse » et seraient bientôt prêts à être utilisés au combat. 

Des menaces prises au sérieux aux États-Unis

Le 2 novembre, le New York Times révélait que d’après l’état-major américain, des hauts responsables russes auraient eu des conversations pour discuter du moment ou de la manière dont Moscou pourrait utiliser une arme nucléaire tactique en Ukraine. Des conversations auxquelles Vladimir Poutine aurait pris part. Ces conversations ont été diffusées au sein du gouvernement américain à la mi-octobre, mais le journal américain a fait ces révélations après les appels téléphoniques de Sergueï Choigou. 

Le New York Times précisait que « Les responsables américains ont toutefois déclaré qu’ils n’avaient aucune preuve que les Russes mettaient en place des armes nucléaires ou prenaient d’autres mesures tactiques pour se préparer à une frappe. Ils ne décrivaient pas non plus les différents scenarii envisagés par les chefs militaires russes. »

Le directeur de la CIA, William J. Burns, avait toutefois déclaré auparavant que le « désespoir potentiel » de Vladimir Poutine pour arracher une victoire en Ukraine et les revers subis par l’armée russe pourraient conduire la Russie à une telle extrémité. 

« Nous avons été clairs dès le départ sur le fait que les commentaires de la Russie sur l’utilisation potentielle d’armes nucléaires sont profondément préoccupants, et nous les prenons au sérieux », déclarait quant à lui John Kirby, un responsable du Conseil de sécurité nationale américain.

La France se prépare aussi à cette éventualité…

Depuis plusieurs mois, l’état-major français se prépare à cette éventualité. 

Hier le chef de l’État a présenté la nouvelle Revue nationale stratégique de la France à Toulon, un document qui présente les grands axes de notre défense pour les années à venir. 

Depuis le sud de la France, Emmanuel Macron a indiqué que « la période n’est pas au calme, mais au gros temps ». 

Selon lui, la Revue nationale stratégique de la France doit permettre à notre pays de s’imposer comme « une puissance d’équilibre sur la scène internationale » d’ici à 2030, mais également d’être « indépendante, respectée, agile et une puissance au cœur de l’autonomie stratégique européenne ».

Il a également énuméré les « défis du futur » auxquels la France doit répondre : « Le risque de guerre de haute intensité entre États, les tensions croissantes en Asie, l’usage général des drones, la banalisation des missiles dont on voit les premiers effets, en Arabie, aux Émirats ou à Kiev, l’abaissement du seuil du cyber, les technologies de rupture, le quantique, l’intelligence artificielle et l’hyper vélocité ». « Certains des défis d’aujourd’hui seront durablement avec nous. Quand la paix reviendra en Ukraine, il nous faudra en tirer toutes les conséquences, c’est-à-dire bâtir une architecture de sécurité nouvelle et un cadre rénové de stabilité et de contrôle des armements, où l’Europe sera autour de la table. »

…mais évoque aussi les menaces cyber

Emmanuel Macron a évoqué le retour des conflits de haute intensité, mais également les « menaces hybrides ».

Le chef de l’État entend maintenir la dissuasion nucléaire et développer la cyberdéfense. Il souhaite constituer une force de cyberdéfense d’ici à cinq ans. Concernant la dissuasion, il a rappelé qu’« elle continuera de reposer sur des principes simples et clairs et d’assurer que nous serons protégés contre une agression »  ajoutant que « Les intérêts vitaux de la France ont une dimension européenne. Nos forces nucléaires contribuent donc par leur existence propre à la sécurité de la France et de l’Europe ».

La France possède déjà son système de défense sol-air de moyenne portée «SAMP/T Mamba»  qui est déjà pleinement intégré dans la chaîne de contrôle du commandement aérien allié de l’OTAN.

Selon BFM TV, le système de défense assure la défense du ciel et la protection des unités françaises déployées en Roumanie dans le cadre du renforcement de la défense de l’OTAN sur le flanc Est de l’Alliance.

C’est pour défendre ce flanc que la France envoie des chars en Roumanie par train. On se demande toutefois pourquoi le gouvernement français a choisi ce mode de transports alors qu’il est souvent victime de cyberattaques.

D’autant que le système «SAMP/T Mamba» est basé sur les systèmes radars Arabel de Thales Air Systems qui vient de subir un piratage informatique de la part du groupe de hakers russophone Lockbit.

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Éric Ciotti fait l’impasse sur les rencontres de Saint-Denis, Bardella s’y rendra

Cette décision a suscité des réactions, notamment parce que les socialistes et les Insoumis ont également décliné l'invitation.

Premier anniversaire de la libération de Kherson : L’Ukraine commémore un tournant majeur

Le 11 novembre est une date marquante pour l'Ukraine, symbolisant le premier anniversaire de la libération de Kherson. Cette ville importante du sud du pays avait été libérée par les forces ukrainiennes le 11 novembre 2022, après huit mois d'occupation par l'armée russe. Kherson, la première grande ville et capitale régionale tombée aux mains des Russes au début de l'invasion en février 2022, est devenue un symbole d'espoir et de résilience pour l'Ukraine.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.