AURA : vers un RER Saint-Étienne-Lyon ?

Date:

L’annonce faite dimanche par le président de la République de doter dix métropoles d’un réseau RER a fait réagir dans la région Auvergne-Rhône Alpes, où Lyon est concerné au premier chef. La liaison avec sa voisine stéphanoise pourrait également être améliorée, mais alors que beaucoup d’élu.e.s et des collectivités ne demandent qu’à y croire, beaucoup font preuve de scepticisme. Pourquoi ? 

À Lyon, la question d’un RER à la lyonnaise est un serpent de mer qui revient régulièrement dans les débats entre la Métropole de Lyon et la Région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Le maire de la ville Grégory Doucet a tout de suite réagi aux annonces d’Emmanuel Macron sur Twitter déclarant : « Nous sommes prêts à Lyon ». « C’est une politique dans l’intérêt de tous. » 

« Make the train great again ! » s’est même enthousiasmé l’écologiste. 

Du côté de la Métropole, le Vice-Président aux mobilités, Fabien Bagnon, s’est réjoui « de cette annonce ». « Il est indispensable qu’elle se concrétise chez nous par la création d’un RER à la lyonnaise pour compléter le développement du co-voiturage, des transports en commun, du vélo et de la marche. Nous avons besoin d’un bouquet d’alternatives ». 

Il serait même question d’améliorer la liaison entre Lyon à Saint-Étienne. 

Les réactions ligériennes 

Dans le Forez, l’ancien député de la Loire, Jean-Michel Mis a rappelé sur Twitter que le 13 juin 2019, il avait pu « sanctuariser 400 millions d’euros lors du précédent mandat pour améliorer la liaison Lyon-Saint-Étienne »

Le député Renaissance Quentin Bataillon a quant à lui parlé d’une « nécessité ! ». « Nous le proposions dès les élections régionales de 2021. Merci au président de la République d’ouvrir la voie ». 

Dans un article du Progrès, le Vice-Président de Saint-Etienne Métropole en charge des transports, Luc François affirme que « c’est un projet auquel la Métropole a déjà réfléchi ». « J’avoue avoir été surpris par cette annonce, car la semaine dernière, au congrès des maires auquel j’ai participé, le ministre des Transports qui est venu n’a pas du tout évoqué le projet ».

Selon lui, « On parle de 30 milliards d’euros à trouver pour financer ces RER », « Qui va les financer ? L’État ? La Région ? La SNCF ? ».

Nos confrères ont également interrogé la députée NUPES/LFI de la Loire, Andrée Taurinya qui s’est également montrée sceptique, se demandant si ce projet ne fera pas l’objet « d’une privatisation ». « Je pense que cette annonce cache quelque chose (…) On ne sait même pas si Saint-Étienne sera concernée ou pas. Le trafic ferroviaire avec Lyon doit être amélioré, mais il ne faut pas oublier les lignes Saint-Étienne/Le Puy et Saint-Étienne/Clermont-Ferrand. J’aurais préféré qu’on nous annonce des réouvertures de gares plutôt que ce projet bien vague ».

Dans le Progrès l’élu d’opposition EELV à la mairie de  Saint-Chamond, Jean Minnaert va dans le même sens : « Il faudrait déjà améliorer l’existant ». « Je suis pour le développement des transports en commun, mais les gens travaillent de moins en moins et passent de plus en plus de temps dans les transports. Il faut repenser le monde du travail et favoriser l’emploi dans les bassins de vie. »

Toujours dans le même article, le président Auvergne-Rhône-Alpes de la Fédération nationale des associations d’usagers de transports (FNAUT) confie avoir envie d’y croire, même s’il a « quelques doutes ». « L’État se désengage de plus en plus du ferroviaire et là, il ferait machine arrière… »

La Région demande des garanties

Le député et conseiller régional LR, Dino Cinieri, confie à nos confrères que « la Région n’a pas attendu cette annonce pour améliorer la desserte ferroviaire entre Lyon et Saint-Étienne ». « C’est une très bonne nouvelle, mais je ne crois que ce que je vois… on est habitué aux effets d’annonce, attendons de voir exactement ce qu’il y aura dans le projet ». 

Dans un communiqué, la Région AURA rappelle qu’elle « a déjà mis sur la table plusieurs projets », et qu’elle « attends maintenant des annonces concrètes de l’État ». « L’exécutif de Laurent Wauquiez, Président de Région, a déjà enclenché des projets concrets pour les métropoles. Pour le seul volet lyonnais par exemple, sont aujourd’hui nécessaires 7 milliards d’euros d’investissements à l’horizon 2035, avec des projets à court terme et moyens termes pour un montant de 1,4 milliard d’euros. La Région a déjà commencé : les travaux de création de la voie L par exemple (en co-financement) en gare de Lyon Part-Dieu ou la création de la ligne Lyon-Trévoux en BHNS en sont une des illustrations. »

La Région précise que « L’État doit enfin prendre la mesure de l’enjeu et indiquer l’engagement budgétaire fléché vers ces projets ». « Les collectivités, et notamment les Régions, doivent savoir ce que l’État est prêt à payer et dans quel calendrier. »

Le Vice-Président de la Région en charge des Transports, Frédéric Aguilera, confirme, dans ce communiqué, que « l’annonce d’Emmanuel Macron doit être suivie d’effets et de vrais et forts engagements pour avancer ».

Le scépitsicime du président de la Métropole de Lyon

Sur Twitter, Bruno Bernard parle lui aussi d’une « Belle annonce », mais souligne qu’il n’y a « aucun engagement concret pour l’instant ». Il précise toutefois que « Nous sommes prêts à avancer, accélérer le calendrier et discuter du financement. Si l’État souhaite véritablement agir pour les transports en commun, nous serons là. »

Pourquoi un tel scepticisme ? 

Dans la vidéo publiée dimanche, dans laquelle il parlait d’écologie, Emmanuel Macron expliquait qu’il a été « défendre ces sujets à l’International ces derniers jours en allant au Sommet du G20 à Bali ».

Dans un article publié hier, Médiapart rappelle que les journalistes du consortium Investigate Europe, avaient calculé il y a un an, que « sur les vingt dernières années, la longueur des lignes ferroviaires a diminué de 13,4% en France ». « Sur la même période, les routes du pays se sont allongées de plus de 11 %. Ceci expliquant cela, la France a investi quasiment deux fois plus dans le développement de son réseau routier que dans celui de son chemin de fer sur les deux dernières décennies. Pendant et après la pandémie, le gouvernement a bien alloué 4,75 milliards pour soutenir le rail, mais il a distribué quatre fois plus à l’automobile et à l’aérien. »

Selon nos confrères, « En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État ». 

Pour rappel, Emmanuel Macron avait supprimé les trains de nuit, a enterré la proposition de 3 milliards d’euros supplémentaire pour le développement du ferroviaire voté par la Nupes. Reste à voir s’il va mettre la main à la poche où s’il va laisser payer les collectivités.

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Lyon : La ligne B du métro s’étend à Saint-Genis-Laval

La ville de Lyon vient de marquer une étape significative dans son réseau de transports publics. Depuis vendredi à 16 heures, les usagers peuvent profiter d'un tronçon supplémentaire sur la ligne B du métro, qui les mènera jusqu'à Saint-Genis-Laval, couvrant également les hôpitaux de l'est lyonnais.

Voies Lyonnaises : 90 km en travaux ou réalisés d’ici l’été 2024

Lancé en 2021, le projet ambitieux des Voies Lyonnaises continue de façonner le paysage urbain de Lyon. Ce réseau de pistes cyclables, visant à promouvoir la mobilité verte, s'étend sur 13 lignes et totalisera 355 kilomètres à son achèvement en 2030. À l'horizon de l'été 2024, 90 kilomètres de ces voies seront soit en cours de réalisation, soit déjà opérationnels.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.