Attaque raciste et/ou visant la communauté Kurde ?

Date:

Un individu âgé de 69 ans a ouvert le feu vers midi, ce vendredi devant le centre culturel Kurde Ahmet-Kaya situé rue d’Enghien, dans le Xe art. Le bilan provisoire est lourd et fait état de trois morts et trois blessés, dont un avec pronostic vital engagé. Les victimes sont Kurdes. Parmi, elles figurerait un chanteur et la responsable du mouvement des femmes kurdes en France. Plusieurs élu.es dénoncent « l’attaque raciste » d’un « militant d’extrême droite ». Une autre piste pourrait mener à la Turquie. Jean-Luc Mélenchon rappelle qu’en 2013 des militantes kurdes avaient déjà été assassinées. Suite à cette fusillade, des heurts ont éclaté entre manifestants kurdes et forces de l’ordre. Le caractère terroriste de cette attaque n’a pas été retenu au grand dam du Conseil Démocratique Kurde en France.

L’auteur présumé des tirs a été rapidement interpellé et placé en détention. Selon les informations de nos confrères du Monde, le suspect nommé William et âgé de 69 ans était un ancien employé de la SNCF. Il a déjà fait parler de lui pour des faits de violence commis en 2016 et pour avoir attaqué un camp de migrants situé dans le 12e arrondissement de Paris le 8 décembre 2021.


Il s’en était pris à des exilés soudanais à l’aide d’un sabre, comme en témoigne ce tweet de Mizane.info.

La procureure de Paris précise dans un communiqué qu’il a déjà eu trois antécédents judiciaires. En juin 2017, William M. a été condamné à six ans de prison avec sursis pour « détention prohibée d’armes de catégories A, B et C ». En juin 2022, il a été condamné par le tribunal de Bobigny à douze mois de détention pour des affaires de violences avec arme commis en 2016, mais il avait fait appel de ce jugement.

Concernant l’attaque du camp de migrant, il avait été placé en détention provisoire, mais il avait été remis en liberté le 12 décembre et placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire et de se munir d’une arme, dans l’attente d’un éventuel procès et de la poursuite de l’enquête.

Le Ministre de l’intérieur Gérald Darmanin a indiqué qu’il n’était pas connu des services de renseignements.

D’après une vidéo publiée sur le site Fdesouche.com, ce sont des Coiffeurs kurdes qui auraient désarmés le tueur.

Les député.es de la Nupes dénoncent un acte raciste

Sur Twitter, la Cheffe de fil des députés Insoumis déclare que « L’extrême droite raciste doit être neutralisée ».

Pour la députée écologiste NUPES/EELV Sandrine Rousseau, « Quelque chose en France est basculé du côté sombre ». 

La maire de Paris Anne Hidalgo évoque clairement « un militant d’extrême droite »

La gauche n’est pas la seule à réagir à cet acte immonde

Le maire de Cannes et président de l’Association des maires de France, David Lisnard, se demande  « comment un tel récidiviste de tentatives d’homicide racistes a-t-il pu être remis en liberté « dans l’attente de son procès » ? »

Marine Le Pen évoque une « fusillade en plein Paris », ce à quoi le communiste Fabien Roussel répond qu’il s’agit « d’un meurtre raciste ». « Et d’un possible attentat de la part d’un homme, abreuvé par les discours de haine ».

Des Incidents ont éclatés entre manifestants kurdes et forces de l’ordre 

Des heurts ont éclatés entre manifestants Kurdes et forces de l’orde. Les premiers se sont heurtés à un cordon policier qui protégeait le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, venu sur place pour faire le point sur l’enquête et s’adresser aux journalistes.

Les forces de l’ordre ont tiré des grenades lacrymogènes sur les manifestants. Ces derniers ont riposté en lançant des projectiles, brûlant des poubelles et en érigeant des barricades dans la rue.

L’ombre de la Turquie ?

Parmi les victimes figurerait le chanteur Mir Perwer et une jeune femme qui serait la responsable du mouvement des femmes kurdes en France.

Le centre culturel Ahmet Kaya serait réputé proche du PKK selon Le Figaro.

L’Union communiste libertaire rappelle que cela fait deux fois que la communauté Kurde est frappée en plein Paris en moins d’une dizaine d’année. Dans la nuit du 9 au 10 janvier 2013, les militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan (Rojbîn) et Leyla Saylemez ont effet été retrouvées sans vie, dans les locaux du Centre d’Information du Kurdistan située à Paris.

Elles avaient été exécutées par Ömer Güney, un membre des Loups gris, un mouvement fasciste turc que le gouvernement français a décidé récemment d’interdire. Il aurait agit pour le compte des services secrets turcs.

Selon l’Union communiste libertaire, « en différant le jugement de l’affaire, laissant ainsi mourir le seul accusé, qui serait décédé d’une maladie grave, le 17 décembre 2016, à un mois de son procès, la justice française a manqué une occasion cruciale de juger, enfin, un crime politique commis sur le territoire français « . « Suite à une plainte déposée en mars 2018 par les familles des trois militantes kurdes, fondée notamment sur des révélations d’agents du MIT, un nouveau juge d’instruction a été saisi du dossier. Nous attendons de la justice française qu’elle ait enfin le courage de juger et condamner les commanditaires de ces assassinats politiques. »

Lors d’une conférence de presse organisée dans suite à cet attentat dans les locaux du restaurant Ella, le porte-parole du Conseil Démocratique Kurde en France, Agit Polat a indiqué que l’association étaient en train d’organiser le dixième anniversaire de ce triple assassinat. « La situation politique en Turquie, les évolutions politiques concernant la question kurdes nous laisse très clairement penser que ce sont une nouvelle fois des assassinats politiques. (…) Il est inadmissible qu’aujourd’hui dans le cadre de cette affaire, le caractère terroriste ne soit pas retenue et qu’on essaye de nous faire croire qu’il s’agit d’un simple militant d’extrême droite, un récidiviste, qui vient tout juste de sortir de prison le 12 décembre et vient commettre cet attentat dans nos locaux. »

M. Polat appelle la France « à arrêter sa complaisance avec la Turquie quand il s’agit de la sécurité des Kurdes ».

Jean-Luc Mélenchon est intervenu lors de cette conférence de presse, affirmant que « les assassins » ont « une prédilection pour viser les femmes kurdes ». « Il y avait aujourd’hui une réunion de femmes kurdes, de militantes politiques et le tueur est venu certainement parce qu’ils les visaient, en tout cas on peut le penser. Nous ne croyons absolument pas au hasard quand il s’agit d’assassinat de militant.e.s et de dirigeant.e.s kurdes à Paris. Est-ce que cela signifie que certains agents ou bien certaines officines manipulés combinant leurs actions les uns avec les autres agissent librement sur le sol de France pour venir régler des comptes ? Je pense que toute l’énergie des services de renseignement va se tourner vers l’élucidation de cette question et il faut qu’ils le fassent et pas pendant dix ans sans résultat. »

Actuellement, Recep Tayyip Erdogan, fait en tout cas pression sur la Suède pour qu’elle lui remette des réfugiés politiques dont des journalistes et des membres du PKK.

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Un incident violent perturbe une conférence sur la Palestine à Lyon

Un groupe identifié comme appartenant à l'ultradroite a violemment perturbé une conférence dédiée à la question palestinienne, entraînant des blessures légères pour trois participants. Les autorités locales ont confirmé l'arrestation d'un individu lié à ce groupe.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.