Grégory Doucet ravis de présenter ses premiers vœux à la presse en physique depuis sa prise de fonction 

Date:

Le maire EELV de Lyon Grégory Doucet a présenté ses vœux à la presse ce mercredi 4 janvier. Auparavant, il a participé à l’invitation du Club de la Presse à un diner convivial avec les journalistes au cours duquel il a pu s’épancher sur sa fonction de maire, ses convictions écologiques, ses réalisations, l’actualité lyonnaise, les défis que lui et son exécutif tentent de relever. L’édile lyonnais était visiblement ravi de pouvoir réaliser cet exercice pour la première fois depuis sa prise de fonction dans un contexte de pandémie. 

Grégory Doucet a en effet rappelé que lui et son équipe avaient commencé leur mandat en pleine crise sanitaire. « Imaginez, vous êtes élu par la population, vous avez envie d’être en contact avec les gens et vous avez des périodes de confinement… ». « La proximité elle existe déjà, mais il y a une envie de ma part de pouvoir en faire davantage. » C’est pour cela que lorsqu’il a présenté ses vœux au Lyonnais, la veille, le maire a annoncé « une année de rencontre ». Pour cela, Grégory Doucet compte commencer par se rendre « dans tous les vœux des arrondissements » et « organiser des rencontres tout au long de l’année ». 

L’édile lyonnais a rappelé qu’ « avant même d’être élus », lui et son équipe avaient « établis un programme ». « Je leur avais demandé de travailler sur une feuille de route et du coup j’ai commencé avec des gens qui savaient tout de suite ce qu’ils avaient à faire dans le contexte de crise sanitaire dans lequel nous nous trouvions ». 

Selon lui, « Pendant la pandémie, l’État était bien content que les collectivités locales se mobilisent, pour tester, mobiliser ses travailleurs sociaux ». « Nous n’avons pas tout refacturé. »

Son plaisir d’exercer cette fonction de maire

Le maire de Lyon a indiqué qu’il prenait « beaucoup de plaisir à exercer cette fonction ». « C’est une fonction qui me correspond, je crois, en la cohérence entre ce que l’on est et ce que l’on fait, c’est en exerçant que j’ai réalisé que je m’y sentais très bien. Il y a des moments difficiles, des remises en question, comme dans toute profession, mais je considère que je suis là où je dois être. »

Sa volonté d’exercer un deuxième mandat

Un journaliste lui avait récemment demandé s’il briguait un deuxième mandat, Grégory Doucet a eu l’occasion de revenir dessus. « Dès le début, nous savions que l’ensemble des projets que nous avions à mener n’allaient pas tenir sur un mandat, ne serait-ce que quand nous avons fait l’état des lieux sur la situation des établissements scolaires, avec le retard accumulé de non-entretien, de mise aux normes, d’efficacité énergétique des bâtiments, nous avons une dette patrimoniale d’ampleur dans cette ville et il faudra deux mandats pour intervenir de manière efficace. » 

Pour le maire de Lyon, « ça n’aurait pas eu de sens » de le dire au début du mandat, mais « quand l’un d’entre vous m’a posé la question récemment , j’ai répondu oui ». « Pour moi c’est une évidence, ce n’est pas une annonce, je vous annonce que je n’ai pas fait d’annonce. » 

Lyon, ville climatiquement neutre d’ici 2030 

Si Grégory Doucet apprécie la « proximité », il « s’inscrit aussi dans le temps long ». « C’est d’inscrire la ville dans une vision qui tranche avec ce qui se faisait précédemment (…) L’un des chantiers sur lesquels on a déjà engagé la ville c’est d’avoir une trajectoire de neutralité carbone à l’horizon 2030, dans la cadre d’un programme de la Commission européenne, ‘100 villes 0 carbone’.»

L’édile lyonnais est d’ailleurs fier « d’avoir déjà eu la reconnaissance de la Commission européenne ». « Lyon est considérée comme l’une des villes les plus inspirantes. »

Il cite une anecdote, lorsqu’il était à Barcelone, « pour le congrès mondial des villes intelligentes » et « que les représentants de la Commission européenne » lui ont demandé « de venir ouvrir une session de discussion de débat sur ce que c’est une ville intelligente dans un processus de neutralité carbone ». « Je le prends comme un signe positif de reconnaissance dans ce que la ville a commencé à engager et de la vision qu’elle porte. »

Pour lui « c’est un objectif ambitieux » et les « bâtiments municipaux ne représentent que 5% des émissions », mais pour les 95% restants, Grégory Doucet entend « embarquer largement », « les entreprises, les grandes écoles, les universités, les associations, tout le monde, ceux qui font Lyon ». « Seule, la ville ne va pas y arriver, chacun viendra avec ses pistes, ses options, les entreprises ont beaucoup d’ambitions, l’OL s’est fixé la neutralité carbone pour 2030 par exemple. » 

Grégory Doucet pense que la technologie peut aider aussi, mais compte « commencer par des choses très simples ». « Nous n’avons pas l’intelligence technologique qui nous permet de maitrise l’éclairage, c’est un enjeu prioritaire. » 

Le maire de Lyon mise également sur la « prospective », « sur la gestion des données »

La méthode Doucet 

Selon lui, « Pour engager un collectif, dans un mouvement, il faut qu’il y ait des étapes ». « Une réunion est organisée toutes les semaines avec les maires d’arrondissement, et tous les mois nous organisons un conseil de la transition écologique au cours duquel nous passons en revue les actions réalisées et les résultats. Tous les ans nous publions le rapport ‘Lyon en transition’ qui fait le point sur notre travail, la transition doit être portée par tout le monde et tout le monde doit avoir une vision sur ce qui se fait. »

Grégory Doucet est « satisfais du fonctionnement du collectif » et prône une organisation « transversale », « horizontale ». « J’ai 24 personnes dans mon exécutif, les gens prennent des décisions dans mon exécutif, ça nous permet beaucoup de réussites. »

La désimpérméabilisation des sols 

Concernant ses réalisations, « on pourrait parler du nombre de pistes cyclables du nombre d’arbres qui ont été plantés, cette année on va regagner plus d’un hectare et demi de sol et d’espace végétales sur la ville ». « Historiquement l’artificialisation des sols progressait chaque année, depuis 2020 on regagne des sols. »

Seulement 3 hectares sur les 48 hectares que compte la ville, mais il s’agit « d’un travail de dentelle, d’où l’importance de rassembler ». 

Les logements sociaux 

En matière de logements sociaux, « l’objectif de 25% est fixé, nous recherchons la mixité la plus grande possible, à faire sortir de terre des logements sociaux et sur les arrondissements où il n’y a pas de fonciers disponibles, nous essaierons de saisir des opportunités ». 

Lyon, ville des enfants 

En ce qui concerne les enfants, Grégory Doucet se félicite « d’avoir lancé autant de chantiers d’apaisement des écoles », grâce auxquels « 7500 élèves bénéficient, aujourd’hui, d’un abord des écoles complètement libéré des voitures ».

À propos des enfants à la rue, Grégory Doucet rappelle que « La France a ratifié la convention internationale des droits de l’enfant et que la ratification d’une convention internationale a pouvoir constitutionnel, donc en laissant des enfants à la rue, l’État contrevient à la constitution ». « La constitution c’est ce qui s’impose à tout le monde, à toutes les collectivités, à l’État, à la Métropole ou la Ville. »

Le maire de Lyon se réserve le droit de porter plainte contre l’État, « c’est une option qui reste sur la table, mais ma démarche est pragmatique ». « L’État n’a pas réussi à mobiliser les moyens, j’en prends acte, j’ai mis des enfants dans un gymnase, la rentrée a eu lieu hier, je n’ai pas de solutions, il semblerait qu’il y ait des solutions qui soient mobilisées. »

Grégory Doucet rappelle également les « 300 places d’hébergements proposées par la Ville » dans le cadre du plan Zéro enfant à la rue, « alors que ce n’est pas de sa compétence ». 

L’extrême droite 

L’édile lyonnais déplore que la police ne soit pas intervenue quand « 200 personnes manifestaient en scandant l’immigration tue ». « L’extrême droite est une menace pour la sécurité, un certain nombre d’activistes se comportent de manière ultra violente, avec des gens qui commettent des actes abominables, avec des attaques à l’arme blanche, un certain nombre de délits ont pu être constatés. La lutte contre l’extrême droite ce n’est pas une sinécure et il faut toujours remettre l’ouvrage sur le métier, parce que la bête immonde renait de ses cendres. »

Hausse de la taxe foncière 

Grégory Doucet a également justifié la hausse de la taxe foncière par un souci de maintenir « les services publics », dans un contexte d’augmentation des coûts « significatives sur un certain nombre de postes (+ de 30 millions d’euros) » et de « mouvement national général de désinvestissement des services publics ». « Le service public, c’est le patrimoine de ceux qui n’en ont pas. »

Les activistes écologistes 

Le maire de Lyon a également évoqué « les actions qui sont menées par les activistes écologistes ». « Les questions qui sont levées, je les trouve pertinentes et légitimes, je trouve qu’elles sont portées plutôt par des jeunes qui se disent que c’est leur avenir, c’est réjouissant de voir qu’il y a des jeunes qui s’engagent pour l’ensemble de l’humanité. »

Répondant à un journaliste qui lui demandait si ces actions n’étaient pas contre-productives, Grégory Doucet a répondu : « On a fait la même réflexion à Rosa Park quand on lui a dit qu’il ne fallait pas entrer dans le bus ». « Ce que ces personnes défendent ce n’est rien d’autre que le droit à la vie, c’est un droit fondamental. »

Gregory Fiori
Gregory Fiori
Ex-rédacteur en chef

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Un incident violent perturbe une conférence sur la Palestine à Lyon

Un groupe identifié comme appartenant à l'ultradroite a violemment perturbé une conférence dédiée à la question palestinienne, entraînant des blessures légères pour trois participants. Les autorités locales ont confirmé l'arrestation d'un individu lié à ce groupe.

Lyon frappée par la violence extrémiste lors d’un rassemblement pour la Palestine

Ce samedi à Lyon, une manifestation pacifique contre l'extrême droite a rassemblé plus de 1200 personnes, selon les chiffres officiels de la préfecture.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.