Soudan : La population ne croit pas aux promesses des militaires et des Nations unies

Date:

La première des cinq conférences qui doivent mener le Soudan vers une transition démocratique s’est déroulée du 9 au 12 Javier à Khartoum suite à l’accord cadre signé entre les militaires et « une partie de la société civile ». Derrière ces négociations, ont retrouve l’ONU, l’Union africaine (UA) et l’IGAD, un groupement régional composé de sept pays d’Afrique de l’Est, connus ensemble sous le nom de Mécanisme tripartite. Les manifestants pro-démocraties continuent à dénoncer une manœuvre visant à légitimer le putsch du général Abdel-Fattah Al-Burhane qui a eu lieu le 25 octobre 2021.

Cet première conférence s’est déroulée dans le Fridenship Hall de Khartoum, un hôtel bâti par les Chinois au bord du Nil bleu. Il s’agit de la première étape d’une série de cinq conférences visant à remettre le pays sur les rails de la transition démocratique qui avait eu lieu entre la chute d’Omar el-Béchir, le 11 avril 2019 et le coup d’État du général Abdel-Fattah Al-Burhane du 25 octobre 2021.

Ce putch avait mis fin à l’accord de partage du pouvoir entre les dirigeants militaires et civils établi à la suite du renversement du Président Omar el-Béchir, qui avait régné pendant 30 ans.

Ces conférences font suite à l’accord-cadre qui a été signé entre les militaires et des représentants de la société civile qui prévoit une transition de 24 mois avant des élections.

La première visait a étabilr une feuille de route pour le démantèlement de l’ancien régime, rappelle M. Perthes, qui dirige la Mission intégrée des Nations Unies pour l’assistance à la transition au Soudan (UNITAMS).

« J’ai pu assister à un certain nombre de sessions, de réunions et d’ateliers, et j’ai été personnellement impressionné par le niveau des discussions et la sincérité avec lesquelles les Soudanais se parlaient, interagissaient les uns avec les autres », a-t-il déclaré.

Derrière ces négociations, ont retrouve en effet l’ONU, l’Union africaine (UA) et l’IGAD, un groupement régional composé de sept pays d’Afrique de l’Est, connus ensemble sous le nom de Mécanisme tripartite.

Le 8 janvier, après l’inauguration de cet première conférence, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, évoquait « un nouveau pas en avant important vers la réalisation des aspirations du peuple soudanais à la démocratie, à la paix et au développement durable ».

« Près de 15 mois après le coup d’État du 25 octobre 2021, le retour sur la voie de la transition serait une avancée majeure pour tous les Soudanais, qu’ils soient civils ou militaires », s’est enthousiasmé Volker Perthes, le Représentant spécial des Nations Unies pour le Soudan, lors d’un entretien avec ONU Info.

Volker Perthes, Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan. Photo : @UNITAMS/Mahmoud Shamrouk.

Les Soudanais.es ne se font guère d’illusions

Maher Saeed, procureur nommé au lendemain du coup d’état d’Al-Burhane juge les premières recommandations issues de la conférence contraires au droit judiciaire. Wajdi Saleh, le porte-parole du comité suspendu au lendemain du 25 octobre 2021 estime quand à lui que « Les dirigeants du coup d’État et un bon nombre de signataires de l’accord-cadre ne croient pas au processus de démantèlement ». Son engagement lui a d’ailleurs valu plusieurs emprisonnements depuis un an. Le dernier s’est achevé la veille de la signature du texte signé lors de cette première conférence.

Certaines factions ont critiqué l’accord pour avoir négligé des questions telles que la reddition des comptes

Au Soudan, les activistes pro-démocraties ne sont pas dupes et ne font pas confiance aux militaires, malgré la présence d’experts internationaux lors de cet atelier et l’annonce de la création d’un comité de retrait du pouvoir qui a pour objectif de démanteler l’influence du régime d’el-Bechir sur les institutions du pays. Ils se rappellent que le comité mit sur pied dans l’objectif de saisir les biens mal acquis sous le régime d’Omar el-Bechir, durant la transition démocratique, avait mené au putsch d’Al-Burhane. 

À l’époque la diaspora soudanaise avait manifesté dans le monde entier, comme à Lyon. « Les évènements actuels sont dans la continuité de ce qu’il s’est passé en 2018. Aujourd’hui ce n’est plus Al Bashir, mais Al-Burhane, mais c’est un militaire aussi. Ce sont toujours eux qui essayent d’empêcher la transition démocratique. Dans l’Histoire du Soudan, les militaires ont toujours voulu jouer un rôle politique. 90% des jeunes qui sont majoritaires dans la population sont pour la démocratie», nous expliquait alors Farouk Gladimma, un activiste soudanais lors d’une manifestation organisée par la communauté soudanaise, le 30 octobre 2021, place Bellecour.

Les militaires ont fait main basse sur les richesses du pays et il serait étonnant qu’ils desserrent leur emprise. Ils bénéficient du soutien de la Russie par l’entremise de Wagner qui leur fournit des casques de polices, des boucliers antiémeute et des tonnes de matraques en contrepartie de l’exploitation des mines d’or que compte le pays. 

Les autoritaires Russes et Soudanaises se sont d’ailleurs rencontrés plusieurs fois. Le Monde rapporte que le général Hemetti, deuxième personnalité militaire au Soudan, a rencontré le ministre des affaires étrangères russe, Sergei Lavrov.

La fille d’un des membres actifs de l’ancien comité de démantèlement a été enlevée et violée, trois jours avant l’inauguration de cet première conférence.

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Kim Jong-un en Russie : Les États-unis critiquent le transfert d’Armes Russo-Coréen tout en armant l’Ukraine

Le leader nord-coréen Kim Jong-un est arrivé en Russie en train ce mardi matin et il devrait bientôt rencontré Vladimir Poutine. La Corée du Nord pourrait livrer des armes à la Russie en échange d'une aide alimentaire et des contrats concernant des transferts technologiques. Les américains qui fournissent des armes à l'Ukraine affirment que "Le transfert d’armes de la Corée du Nord à la Russie serait une violation de plusieurs résolutions" du Conseil de sécurité des Nations unies.

Séisme au Maroc : Bilan et réponse internationale

Un séisme de magnitude 7 a frappé le Maroc dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 septembre. Selon un bilan provisoire émanant du ministère de l'Intérieur marocain, la catastrophe a déjà coûté la vie à au moins 1 037 personnes, en a blessé 1 204 autres, dont 721 sont dans un état critique. Plus de 300 000 personnes sont impactées d'après les Nations unies, qui ont déjà proposé leur aide.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.