JO 2024 : La question des caméras augmentées et de la reconnaissance faciale

Date:

Le Sénat examine à partir de ce 24 janvier le projet de loi relatif aux Jeux olympiques 2024 axé sur la sécurité dont l’une des mesures phares est, l’utilisation des caméras de vidéosurveillance couplées à l’intelligence artificielle. Même si un premier amendement concernant la reconnaissance faciale a été écarté en commission des lois du Sénat, une telle proposition peut revenir lors des débats au Parlement. Marie-Laure Denis, présidente de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), appelle les parlementaires à ne pas l’autoriser. Un sujet qui fait l’objet de nombreux débats. Explications.

Les JO de Paris s’annoncent comme une grande fête du sport et une occasion parfaite de redorer le blason de la France à l’internationale. Toutefois, le fiasco de la finale de la Ligue des Champions 2022 n’apporte pas de garanties et les autorités françaises devront allier rigueur et prudence.

Suite à son rapport sur les évènements qui ont eu lieu au Stade de France, le Sénat a fait des recommandations concernant l’organisation des Jeux olympiques de Paris et de la Coupe du Monde de Rugby. Parmi elles, l’utilisation de vidéos surveillances couplées à l’Intelligence artificielle afin de mieux prévenir les attaques terroristes, les mouvements de foule ou le moindre comportement suspect.

« Ça va se faire », nous a indiqué François Noël Buffet, lors d’un diner organisé par le club de la Presse de Lyon le 10 janvier.

« Il y a une partie dans la loi LOPMI et l’autre dans le texte sur les Jeux olympiques qui va passer au sénat. La seule question qui se pose c’est la reconnaissance faciale. Le gouvernement n’est pas chaud, chez nous, on serait plutôt assez favorable moyennant certaines conditions liées au rapport Debrosse », précisait-il.

La mise en place de systèmes de reconnaissance faciale ne figure pas dans les dix-neuf mesures présentées au Sénat. Selon le Journal Le Monde, « le gouvernement a écarté cette option », « optant, dans un premier temps, pour l’expérimentation de dispositifs d’« intelligence artificielle », à savoir des caméras de vidéosurveillance et des drones dotés d’algorithmes afin de repérer automatiquement des ‘événements prédéterminés’ ».

Selon nos confrères, « Le sujet de la reconnaissance faciale est malgré tout venu sur la table lors de l’examen du texte en commission des lois au Sénat, mercredi 18 janvier, car certains sénateurs n’ont pas renoncé à ouvrir le débat et avancer sur cette question ».

Le sénateur LR Marc-Philippe Daubresse, l’un des corédacteurs du rapport d’information sur la reconnaissance biométrique publié en mai 2022 cité par François Noël Buffet, a en effet déposé un ammendement concernant la reconnaissance faciale qu’il a ensuite retiré.

« Lors de l’examen de la Lopmi [loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur], j’avais dit au ministre de l’Intérieur que l’utilisation de la vidéosurveillance, de l’intelligence artificielle et de la reconnaissance biométrique devait faire l’objet d’un débat dans le cadre de l’examen d’un projet de loi et pas au détour d’amendements (…) Il est techniquement compliqué de mettre en œuvre un tel dispositif, de sorte qu’il vaudrait mieux prévoir un texte spécifique », indique-t-il dans les colonnes du Monde, pour justifier le retrait de son amendement.

Même son de cloche du côté de François Noël Buffet pour qui, il « semble essentiel d’avoir un texte spécifique » et a invité à « élaborer un dispositif équilibré, sans tomber dans un excès inacceptable qui serait de vouloir identifier tout le monde ni dans un no man’s land, c’est-à-dire ne rien faire malgré un risque réel et identifié. »

Les réserves de la CNIL

La CNIL de son côté émet des réserves quant à l’utilisation de la reconnaissance faciale qu’elle soit abusive ou non. Dans un entretien accordé à France Info la présidente de la Commission nationale de l’informatique, et des libertés, Marie-Laure Denis est revenue sur l’amendement proposé par M. Daubresse qui « a été écarté en commission des lois », mais qui « peut revenir ». « Les membres du collège de la CNIL appellent en tout cas les parlementaires à ne pas introduire de la reconnaissance faciale, c’est-à-dire de l’identification des personnes à la volée dans l’espace public. »

Concernant l’utilisation de la vidéosurveillance, elle précise que « le législateur et la commission des lois du Sénat ont prévu à ce stade que la CNIL accompagne les fournisseurs d’algorithme ». 

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Mesures d’expulsion des délinquants des logements Sociaux : Vers un crédit social à la Chinoise ?

Dans sa note adressée aux préfets le 30 août dans laquelle Gérald Darmanin recommande en substance d'expulser les délinquants de logements sociaux, le ministre de l'Intérieur cite pour exemple l'accord tripartite mis en place en 2021 à Nice par le président de l'office HLM Côte d’Azur Habitat Anthony Borré avec la préfecture et le procureur de la République pour favoriser l’expulsion des délinquants. Celui-ci comporte un système de bonus-malus, qui n'est pas sans rappeler le système de crédit social mis en place en Chine.

Feu vert administratif au maintien de l’épouse du ministre de la Santé et ancienne collaboratrice de Mc Kinsey comme N°2 de l’Assurance maladie

Le secrétariat général du gouvernement a estimé ce matin que Marguerite Cazeneuve, l'épouse du nouveau ministre de la Santé peut rester la numéro 2 de l'Assurance maladie. Aurélien Rousseau devra toutefois se "déporter" de toute décision concernant sa conjointe à la Cnam. Une situation tout de même inquiétante, alors que cette ancienne collaboratrice de Mc Kinsey s'est occupée de nombreux dossiers clefs tels que le programme du président de la République en 2022, la réforme des retraites, la gestion de la crise sanitaire ou de la mise en place de la télésurveillance médicale.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.