Lyon : L’association Synergie Family a organisé le concert « askip » pour inclure les jeunes du territoire

Date:

L’association Synergie Family organisait ce samedi, avec son antenne lyonnaise, un événement autour du hip-hop : breakdance, rap, open-mics et freestyle… Le projet, appelé « askip » répond à une demande formulée par des jeunes décrocheurs du territoire qui ont pu s’exprimer sur scène, notamment. À Villeurbanne, plusieurs générations et quartiers de Lyon se sont retrouvés autour de la scène. L’occasion pour Synergie Family de partager la sortie de sa nouvelle application du même nom « askip.

Ce samedi 28 Janvier, l’association Synergie Family réalisait un concert pour le lancement de son application « Askip ». L’association marseillaise et son antenne lyonnaise ont pour objectif d’accompagner les jeunes du territoire rhodanien et de les inclure à des projets culturels ou sportifs. L’artiste Casus Belli a pu accompagner des jeunes entre 16 et 29 ans pour l’enregistrement d’un morceau afin de le performer sur la scène du Toï Toï le Zinc à Villeurbanne ce samedi soir.

Synergie Family et leurs événements ‘prétextes’

Vidéo retransmise en direct, qui montrer l’utilisation de l’application ASKIP. Crédits : Tristan.

Malgré le froid qui a maintenu la ville de Lyon en température négative ce samedi soir, la rue Marcel Dutartre à Villeurbanne était pleine. « Toï Toï le Zinc », cette salle de concerts de 200 places, accueillait l’association Synergie Family. Avec le projet « Askip » et le lancement de son application du même nom, l’association Marseille et son antenne à Lyon veulent apporter des événements « prétextes » à des jeunes « décrocheurs de 16 à 29 ans ». Nous avons pu discuter avec Zacharie AHOVI, chargé de projets événementiels au cœur de l’association depuis Septembre 2022. Ce jeune homme à la vingtaine a piloté la soirée. Il nous expliquait sa dynamique, assez content que la salle se remplisse sous ses yeux : « Avec Askip, on cherche à aller identifier les jeunes qui sont en dehors de toute structure d’emploi, on les appelle les « invisibles », de jeunes décrocheurs de 16 à 29 ans. On a créé une application, dont on fait le lancement aujourd’hui qui s’appelle « Askip », développée par Espilone Partenaire. C’est un outil qui va nous permettre d’identifier les jeunes et de les capter sur l’application ». Dans la salle de concerts villeurbannaise, en plus de nombreux jeunes venus soutenir leurs copains sur scène, il y avait également des encadrants, faisant tous partie de cette family : « Dans l’équipe ‘Askip’, on a également des révélateurs, des gens qui sont sur le terrain et qui vont chercher des jeunes en pied d’immeuble, dans les quartiers. Une fois qu’on les a identifiés, on veut créer des événements prétextes pour les remobiliser. Ces événements doivent les concerner et on les crée avec eux. On va chercher leurs envies : s’ils aiment le rap, s’ils aiment la danse, on va aller leur créer des événements en lien ».

Une soirée rythmée de hip-hop musique

Le show de ce samedi soir a commencé à 20heures avec le Maitre de Cérémonie et humoriste « Bamba ». C’est lui qui a annoncé les différents artistes qui se sont succédés au cours de la soirée : HZR, IVORI.SC, le crew Street-Off pour la danse et les Bboys : Bilel, Pluton, Niggaz’, Kid Panda et Lilou. « Nous, ce qu’on veut faire, c’est donner l’opportunité à ces jeunes-là de s’exprimer, dans des conditions professionnelles grâce au Toi Toi Le Zinc » nous expliquait fièrement Zacharie. Puis, Bamba a expliqué la dynamique autour stand-up de l’application : « le but c’est de mobiliser la jeunesse et monter un spectacle avec les jeunes ». Ensuite, une vidéo diffusée via un vidéoprojecteur expliquait l’utilisation de l’application « Askip » avant que Casus Belli fasse un passage pour expliquer son implication dans le projet rap et introduire chacun des artistes présents.  DEHANE, BAMA qui rappait d’ailleurs dans son morceau « je rappe comme casus belli », BENDO69005 se sont succédé avant que l’ensemble des participants soient réunis autour du morceau commun. Les artistes plus confirmés MDK et Boyzy sont venus terminer la soirée en chant.

Le danseur JohnToprock du crew « street off » initiait le public au breakdanse. Crédits : Tristan.

Casus Belli : un parcours inspirant

En plus de participer à écrire l’histoire du rap à Lyon, Casus Belli continue de montrer la voix à la nouvelle génération d’artistes lyonnais. Invité XXL d’Askip, le rappeur et actuel professeur de sport a accepté l’invitation de la Synergie Family ce samedi soir. Zacharie revient sur cette collaboration : « On veut permettre aux jeunes de participer, et c’est pour ça qu’on leur montre le parcours de certains jeunes rappeurs. C’est également pour cela aussi qu’on a travaillé avec Sylvain (le prénom de Casus Belli, NDLR) ».En plus d’une soirée comme celle de ce samedi soir, le projet askip avait également pour but de permettre à des jeunes de composer eux-mêmes un morceau de rap. Casus Belli les a accompagné dans ce sens ce mercredi 18 janvier dernier « Casus a encadré un groupe de jeunes qui n’avait pas d’expérience et il leur a permis d’enregistrer un morceau. Ils vont se produire ce soir sur scène, dans les vraies conditions professionnelles. L’idée c’est de pouvoir permettre aux jeunes qui écrivent de leur côté, de performer un vrai morceau sur scène ». La relation avec le rappeur lyonnais a été facile et rapide, si l’on en croit Zacharie : « on a des contacts avec des gens du territoire qui le connaissent. On m’a donné son numéro, je l’ai appelé et il a tout de suite été d’accord pour encadrer ce groupe de jeunes. Quand il est venu, il a été impressionné par la qualité de certains artistes. Ca a créé une connexion, tous les jeunes sont venus avec leur propre musique et leur propre texte. Et puis, d’être enregistré en une heure par Casus Belli, qui est grave compétent, c’est trop bien ». Depuis la maison de quartier Léonard de Vince à Vaulx-en-Velin, ville où a longtemps habité Casus Belli, une dizaine de morceaux ont été enregistré. Une dynamique qui a mené les artistes en herbe à comprendre un peu mieux le monde de la musique. Zacharie développe : « À la fin, un collègue révélateur écrivait de son côté un morceau. Il a décidé de l’interpréter. Au final, tous les jeunes artistes ont posé dessus ensemble. C’est un son collectif qu’ils vont jouer ce soir », avant de conclure : « C’est pour créer ce genre de chose qu’on est contents qu’Askip vive ».

Casus Belli sur scène durant la soirée « askip »

La Synergie Family lie Marseille et Lyon

Arrivée à Lyon il y a deux ans, la Synergie Family a été fondée il y a 12 ans à Marseille. Mélissa, chargée de projets au sein de l’association à Lyon, revenait avec nous sur sa dynamique locale et nationale de Synergie Family : « L’association Synergie Family est née sur Marseille, dans les quartiers Nord. Ils faisaient des activités en pied d’immeuble autour du sport, pour un peu remobiliser les jeunes. Ensuite, ça a grossi, l’association s’est structurée et ils ont gagné des marchés périscolaires, ils ont travaillé avec des animateurs pour travailler dans des écoles. Il s’avère que l’un des co-fondateurs de synergie family connaissait très bien l’actuel directeur régional de l’antenne sur Lyon : Mehdi. Il lui a dit que s’il voulait monter des projets sur Lyon, c’était possible. Mehdi, le directeur régional, est très engagé dans l’association de base et il a décidé de monter Synergie Aura ».

« Tout le monde peut devenir ébéniste, mais il faut pouvoir toucher du bois »

Avant Askip, l’antenne lyonnaise de la Synergie Family a créé de plus gros projets. Le sport, la moto, l’écriture ou le gaming. Tout peut être un ancrage fort pour les adhérents de la Synergie Family, explique Mélissa : « À Lyon, ça fait 2 ans qu’on existe. On a commencé à travailler sur des projets d’innovation éducative, à destination de la jeunesse et notamment par le biais du sport. On a créé une structure qui s’appelle le National eSport Club and Community (NECC). C’est un club de eSport. On utilise le jeux-vidéos comme prétexte ». Le terme de ‘prétexte’ revient chez de nombreux bénévoles et salariés de l’association avec qui nous avons pu échanger. Mélissa explique la dynamique dans laquelle s’inscrivent tous ces projets : « c’est ça Synergie Family : utiliser des événements comme prétextes pour capter des gens et les armer en termes de savoir ou compétences pour les orienter par la suite. Le jeux-vidéos c’était un prétexte pour capter les 14/15 ans qui ne vont plus dans les centres sociaux ni les MJC. Quand on les a, on a travaillé sur leur parcours scolaire et professionnel… On les amène sur la découverte de métiers. On a également travaillé sur un événement prétexte autour du motocross, où on amène des jeunes sur des terrains, on leur met à disposition des licences sportives. Au lieu de faire ça dans la rue, ils le font sur des terrains. On crée des prétextes pour révéler les talents des gens. On se dit que tout le monde peut devenir ébéniste, mais il faut pouvoir toucher du bois ».

Avec aujourd’hui plus de 560 collaborateurs répartis entre Marseille, Paris, Lyon -et ses 17 collaborateurs- Mulhouse et bientôt l’Ile de la Réunion ; la Synergie Family compte créer de nouveaux projets ambitieux. Pour Askip, cette application créant du lien entre révélateurs et bénéficiaires, l’aventure ne s’arrête pas là. Le 7 février prochain, l’antenne marseillaise lancera également l’application autour d’un concert à l’Espace Julien. Après Casus Belli, c’est Fahar du mythique groupe marseillais « Puissance Nord » qui viendra prêter son expérience et son temps à la Synergie Family. De quoi donner une nouvelle soirée prétexte autour des valeurs du rap.

Tristan Alexandre
Tristan Alexandre
Journaliste à Lyon

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Lyon : Les rappeurs, breakeurs et street artistes lyonnais réunis autour du Hip hop Talents

Le dimanche 3 septembre, la cité des Halles du 7e arrondissement de Lyon accueillera la dernière journée des sélections régionales du Hip Hop Talents. Cet évènement organisé en partenariat avec les Espaces culturels E. Leclerc, promet une journée intense où danseurs, rappeurs et street artistes rivaliseront pour une place à la grande finale parisienne prévue le 30 septembre.

DJ Duke vu par Casus Belli

Le regretté DJ Duke est décédé le 6 Novembre 2020, après plus de trente ans d’activisme dans le hip-hop. Trois ans après sa disparition,...

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.