Lyon : Nicolas Forissier le lanceur d’alerte d’UBS se confie lors des rencontres internationales du dessin de presse

Date:

Ça presse, les rencontres internationales du dessin de presse se déroulent du 17 au 19 mars à l’Hôtel de Ville. En ouverture, une table ronde a été organisée vendredi en présence de Nicolas Forissier, le lanceur d’alerte qui a révélé le système de « fraude généralisée » au sein de la banque UBS, qui a abouti à la « plus grosse condamnation financière de l’histoire judiciaire française ». 

Dans le cadre de cet évènement organisé par l’association éponyme spécialisée dans l’éducation aux médias et plus particulièrement au dessin de Presse, une table ronde s’est déroulée ce matin, en présence de Nicolas Forrissier et de Raphaël Ruffier, les auteurs du livre L’Ennemi intérieur qui a été désigné le 1er décembre dernier, « Meilleur ouvrage sur la transparence et l’éthique 2022 » par l’ONG Transparence Internationale et l’Observatoire de l’éthique publique. Ce livre raconte l’histoire de Nicolas Forissier, ancien auditeur-inspecteur de la banque suisse UBS, devenu lanceur d’alerte en révélant le système des « carnets du lait » qui a facilité la fraude fiscale de milliers de contribuables français.

Christophe Ansermaud, un avocat qui préside la commission de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme au barreau de Lyon, était également présent ce matin dans les salons de l’Hôtel de Ville, tandis qu’Eric, Cambon, Cap et Kazanesky, des dessinateurs français et ukrainiens réalisaient en direct des dessins illustrant les propos ahurissants de M. Forrissier. 

Celui-ci a été embauché en 2001 par UBS comme auditeur-inspecteur, il était chargé de s’assurer que les salariés de la banque respectent la loi. Il s’est très vite rendu compte que dans la filiale française de la Banque, « il y avait des gens proches du terrorisme et d’Al-Qaïda, du grand banditisme corse, de la mafia russe, moyen-orientale, des trafiquants, des comptes liés à de vieilles affaires françaises autour de la France Afrique, les avions renifleurs, le dossier ELF… ».

Dès lors, M. Forrissier va opérer un grand nettoyage qui va permettre à la banque de continuer à pouvoir opérer en France et il a été promu.

Les services de renseignements lui apportent une protection rapprochée… 

Les services de renseignements français vont s’intéresser à lui dès 2004, il va faire l’objet d’une protection rapprochée, parce qu’il a « touché des dossiers qui étaient extrêmement politiques ». « Nous avions détecté que l’agence de Cannes était une agence de recyclage du liquide et notamment de certaines opérations d’Al-Qaïda. »

D’après Raphaël Ruffier, l’agent qui était chargé de sa protection a déjoué une tentative d’assassinat en lien avec le MI6, les services secrets anglais, qui voulaient continuer à surveiller l’activité de ces comptes liés à al-Qaïda, mais pas sur leur territoire. « Les moyen-orientaux avaient l’aval des services extérieurs britanniques et quand j’ai voulu procéder à la fermeture de ces comptes, je me suis retrouvé face aux services britanniques qui perdaient toute surveillance opérationnelle de ces mouvements financiers (…) Le patron de l’agence de Cannes était un Britannique proche de la couronne et ils venaient de la banque Lloyds qui était la banque de la reine. »

… Avant de le surveiller

Quelques mois après l’élection de Nicolas Sarkozy, l’agent des services de renseignements qui était chargé de sa protection lui a annoncé qu’il ne pourrait plus avoir de contact avec lui et il comprendra après qu’il avait été mis sous surveillance. Selon M. Forissier, « Sa haute hiérarchie a appris qu’il enquêtait avec moi sur des dossiers politico-financiers et ça ne leur a pas plu ». « À partir de 2007, les gens qui étaient chargés de travailler avec moi et de me protéger ont mystérieusement disparu et n’ont pas retrouvé leur fonction, ce qui fait que je me suis retrouvé seul entre 2007 et 2012 et effectivement il a été noté en justice que j’avais été placé sur écoute. Au cours de mes investigations, je suis tombé sur des comptes extrêmement sensibles, notamment les comptes de Mme Bétancourt et il ne fallait pas que je m’en approche de trop près ». Il y avait également comme clients, « Mr Dassault, de grands sportifs français, comme des joueurs de l’équipe de France de la Coupe du monde 1998, des politiques, des grands avocats, toute la jet set française ». « La boite de pandore s’est ouverte et j’ai tout pris dans la figure. »

Il décide de lancer l’alerte 

En 2008, Nicolas Forissier décide « de procéder à un premier lancement d’alerte ». « On m’a envoyé le grand patron suisse pour me faire comprendre que j’avais mal compris ce qui se passait dans la banque et qu’il faudrait que je révise ma position. »

En décembre 2008, il refait une 2e déclaration à la fois interne et externe. Une dizaine de salariés ont rédigé un courrier d’une dizaine de pages dénonçant les faits et l’ont communiqué à l’autorité de tutelle, avec les agents en copie « pour qu’ils ne puissent pas mettre la cigarette sous le tapis ». « Cela aura pour effet d’entrainer une dénonciation policière et la justice est saisie à ce moment-là. »

Ce qui lui a valu de se faire menacer 

De 2007 à 2012, M. Forissier a « rencontré tous les services de police de France et de Navarre, la Brigade financière, la sureté, mais mon dossier judiciaire ne bouge pas et est même perdu »

Il va connaitre « toutes les joyeusetés qu’un système d’État peut mettre en place quand vous devenez trop curieux à leur gout », « appartement qui a été visité », « maison photographiée », « placement sous surveillance par une voiture banalisée », « Mots doux sur mon pare-brise de voiture, ‘on sait où tes trois enfants sont scolarisés’ », ou encore la découverte « d’un rat ouvert de la gorge jusqu’à la queue » sous le capot de sa voiture. 

Il faudra attendre « l’arrivée de François Hollande et de Mme Taubira à la justice » pour que son « dossier ressurgisse ». 

Les décisions de justice 

En 2019, une première décision de justice condamne la banque à 4,7 milliards d’amendes pour « blanchiment d’argent aggravé de fraude fiscale en bande organisée et démarchage illicite sur le territoire français, la filiale française pour complicité », ce qui n’est ni plus ni moins que la « plus grosse condamnation de l’histoire judiciaire française sur un dossier financier », mais la banque va faire appel. 

En 2e instance, le 13 décembre 2021, la banque a été condamnée à 1,8 milliard d’amendes « parce que les textes de lois ont changé ». Le groupe suisse s’est pourvu en cassation, car « il trouvait le montant trop élevé », même si depuis 2001, ce système lui aurait rapporté « 80 milliards d’euros » et que « cette banque génère 3,2 milliards par trimestre ». « À ce jour, je suis toujours en justice, j’attends d’être convoqué aux prud’hommes, la banque a perdu contre moi et j’attends ma convocation à la Cour d’appel de Paris, la banque a été renvoyée en correctionnelle. »

Ce qui lui a permis de tenir

M. Forissier pense que « sans la presse », il ne serait « plus de ce monde ». Il a sorti un premier bouquin avec le journaliste Antoine Peillon, actuellement grand reporter à La Croix, intitulé Les 600 milliards qui manquent à la France qui correspondent selon lui, au montant global de ce que l’évasion représente, même si pour M. Ansermaud, ce montant est impossible à quantifier M. Forissier a également collaboré avec Charlie Hebdo, Libération, ou La lettre A

Mais s’il est toujours en vie, Nicolas Forissier le doit également à son père qui était militaire et qui a pu assurer sa protection, car « il était un ancien des services de renseignements », quand il a perdu la protection des renseignements intérieurs. 

Si c’était à refaire, l’auditeur inspecteur referait la même chose, car cela correspondant à « ses valeurs ». « J’aime mon métier, et de toute façon la loi ne me laissait pas d’autres choix que de dénoncer les faits. » 

Dans l’attente d’une décoration 

Les cinq ministres des finances successifs ont proposé de le promouvoir à l’ordre national du mérite, mais il n’a toujours pas été décoré. 

« En tant que fils de militaire, je voulais que mon père vieillissant et étant malade puisse me remettre la médaille qu’il porte sur son uniforme, la médaille, ils n’auraient même pas à me la payer. Mon dossier est complet et validé, il est chez le directeur de cabinet du président de la République, on me dit qu’il faut que j’attende. »

Mais comme l’a fait remarquer Raphaël Ruffier, « de nombreuses décorations ont été remises à des patrons d’UBS condamnés à cette période ». « Ils ont eu droit à tout : Légion d’honneur, ordre du mérite, grand officier de la Légion d’honneur .»

Gregory Fiori
Gregory Fiori
Ex-rédacteur en chef

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Le vrai coût des anciens présidents

Les anciens présidents de la République française, tels que François Hollande et Nicolas Sarkozy, bénéficient de privilèges financiers et matériels à vie, en raison de leurs anciennes fonctions. Et certains de ces avantages ont de quoi surprendre !

Paris : Le Palais de la Porte Dorée rouvre ses portes avec une nouvelle exposition permanente autour l’« histoire commune » de l’immigration en...

Le musée de l'immigration à Paris qui n'avait jamais vraiment réussi à trouver son public s'est offert un lifting et a rouvert ses portes le 17 juin, après trois ans de fermeture, présentant une exposition repensée autour de l'"histoire commune" de l'immigration en France. Malgré les déclarations d'intentions, le Palais de la Porte Dorée symbolise toutefois à lui seul, les difficultés qu'a eu la France a abordé la question de l'immigration et de son passé colonial. 

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.