Lyon : Une conférence sur le dessin de presse

Date:

Ce week-end, plusieurs conférences étaient tenues lors du festival « ça presse ».

Après la conférence autour du lanceur d’alerte Nicolas Forissier venu expliquer son combat contre l’évasion fiscale, le dessin de presse était mis à l’honneur. Depuis l’Hotel de Ville de Lyon ou les séquelles de la veille concernant les manifestations contre la réforme des retraites étaient encore visibles, plusieurs dessinateurs de presse ont tenté d’exprimer le mal-être de cette profession.

Il y avait notamment Alain Blaise, Directeur artistique du journal Libération, Thierry Feuillet, fondateur de « l’événement du jeudi » pendant 21ans, aujourd’hui Directeur Artistique de Siné Mensuel ; Odile Conseil, journaliste durant 20 ans au Courrier International ou enfin Fabien Mallet, dessinateur et Directeur Artistique de Marianne. Ce quatuor de choc a été modéré par Liliane Roudière au cours d’une conférence de plus d’une heure, sous les stylos des dessinateurs Willem, Lacombe, Soulcié et Gros.

La mauvaise santé du dessin de presse

« Que doit provoquer le dessin de presse ? » lâche Liliane Roudière comme question choque d’introduction. C’est Thierry Feuillet qui a tenté de répondre à un débat toujours plus d’actualité : « Un bon dessin de presse c’est un coup de poing dans la gueule ». Pour Odile Conseil, « c’est pertinent et impertinent à la fois ». Les discussions se sont enchainées au cours de cette heure de débats afin de dresser le portrait d’une profession qui a énormément souffert. En tête, les 4 invités ont les attentats de 2015 et surtout ceux perpétrés sur Charlie Hebdo, ou la digitalisation d’un métier qui prend une toute autre tournure avec les réseaux sociaux. C’est Thierry Feuillet qui y est allé de sa meilleure explication : « Le dessin de presse est en bonne santé mais économiquement il est en crise ». avant d’expliquer : « Le dessin de presse n’est pas en bonne santé parce que la presse n’est pas en bonne santé […] On voit ce qu’il se passe aux USA avec le New York Times qui ont arrêté le dessin de presse. On voit qu’en France on a la chance d’avoir des journaux qui travaillent encore avec des dessins de presse ». Si Charlie Hebdo est encore dans toutes les têtes, le directeur de Siné Mensuel explique qu’il n’y a depuis « pas de censure » mais que ce marché n’est simplement « pas florissant. C’est difficile de payer et donc d’augmenter les dessinateurs de presse ».

La maitre de conférence du soir, Liliane Roudière évoque elle-aussi : « Une société très victimaire, la woke-culture, on a toujours peur d’offenser quelqu’un. Il y a Charlie ou Samuel Paty, mais il y a également les procès qu’on peut vous faire, les manifestations… », ce à quoi corroborait Alain Blaise de la rédaction de Libération « plus que le dessin de presse, c’est la société qui a bougé. La demande en dessins de presse a fondu comme neige au soleil. Même les rédactions me refusaient tout le temps les dessins. Dès que c’est dessiné, c’est impossible. On a eu énormément de chance au début, mais la woke-culture, il faut blesser personne maintenant, même si nous on s’en est foutu pendant longtemps ».

Odile Conseil rappelait quelques faits historiques : « L’histoire de Xavier Gorce, du Monde est assez symptomatique », expliquant que le dessinateur avait démissionné suite au retrait et aux excuses du Monde pour une caricature qui avait été faite sans avoir été averti. « Ce contexte, ça décourage forcément » développe l’ancienne journaliste de France Culture ou Arte. Selon elle, cette société n’est plus prête à accueillir le dessin de presse dans la forme qu’elle a connu : « Pour les dessins de Charlie, c’est une très mauvaise chose. Car les dessins sont faits pour un type de lecteurs, qui achètent un journal satirique qui le savent. Quand ces dessins se retrouvent hors-contexte dans le monde entier, ils se retrouvent incompréhensibles. Tout le monde n’a pas le même humour, surtout avec le dessin de presse ».

Dessin de Presse 3.0 ?

Est ensuite venue sur la table les débats autour de la place des dessinateurs sur les réseaux sociaux. Thierry Feuillet expliquait : « la diffusion sur les réseaux sociaux ne paye pas les dessinateurs de presse et bien souvent ils sont censurés. Sur Facebook, si on voit quelqu’un à poil, il est censuré. On laisse passer une décapitation, un accident de train, mais pas une caricature nue. Forcément il y a de la censure de la part du diffuseur, pas de la part des dessinateurs ». avant de tempérer : « Pour certains, les réseaux sociaux permettent la diffusion des dessins de presse. Cela leur permet de se faire connaitre, mais c’est un choix de leur part. Ca fait partie des bonnes choses des réseaux sociaux. Mais ce qui est sûr c’est que les réseaux sociaux ça ne paye pas ». En résumé, Fabien Mallet expliquait que le dessin de presse « ça devient tiède, comme dans la photo ou dans l’écrit ».

Au centre de l’image, de gauche à droite : Liliane Roudière, Alain Blaise, Fabien Mallet, Odile Conseil et Thierry Feuillet. Crédits : Tristan.

Après avoir évoqué les différentes périodes de ce métier ô combien menacé, la quelque centaine de visiteur de cette conférence menée à l’Hôtel-De-Ville a été rapidement écourté. Le lieu était en proie aux manifestations qui ont vu le jour dans le pays.

Tristan Alexandre
Tristan Alexandre
Journaliste à Lyon

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Lyon : L’Hôtel de ville accueille la 2e édition des « Rencontres Internationales du Dessin de Presse » du 17 au 19 mars

Lors des « Rencontres Internationales du Dessin de Presse » organisées par l’association d’éducation aux médias, Ça Presse, les visiteurs.ses peuvent venir contempler les expositions de dessinateurs.rices, comme Tignous pour ne citer que lui. Il est aussi possible d’assister aux tables rondes, aux conférences et aux séances de dédicaces.

Attentats de janvier 2015 : le principal accusé, Ali Riza Polat, condamné à la perpétuité pour complicité dans l’affaire Charlie Hebdo

Condamné pour "complicité de crimes terroristes" lors du premier procès des attentats contre "Charlie Hebdo" et l'Hyper cacher, Ali Riza Polat avait été jugé à trente ans de réclusion criminelle en décembre 2020.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.