Ouganda : La communauté internationale condamne la loi criminalisant l’homosexualité, les États unis menacent même de stopper leur aide humanitaire 

Date:

Le Parlement ougandais a adopté mardi une loi renforçant la criminalisation de l’homosexualité. Le lendemain, les Nations unies, l’ONG Amnesty International, Washington et Londres ont demandé au président ougandais Yoweri Museveni de rejeter cette loi évoquant un texte « discriminatoire », qui rendrait plus difficiles les soins apportés aux homosexuelles. Les États-Unis menacent même de stopper leur aide humanitaire à destination de l’Ouganda qui est essentiellement centrée sur la Santé. 

L’homosexualité était déjà illégale en Ouganda, mais depuis sa prise d’indépendance du Royaume-Uni en 1962, il n’y a eu aucune poursuite pour des actes homosexuels consentis. La semaine dernière, la police a toutefois annoncé l’arrestation de six hommes pour « pratique de l’homosexualité » à Jinja dans le sud du pays. Six autres hommes ont été interpellés pour le même motif dimanche, selon la police. En 2014, un projet de loi visant à punir les relations homosexuelles de prison à vie avait été approuvé par les députés ougandais et signé par le président Museveni, mais un tribunal avait bloqué son application, car ce projet avait déjà suscité une vive indignation à l’étranger, certains pays riches ayant suspendu leur aide après sa présentation au Parlement ougandais.

L’Homophobie est très répandue en Ouganda, mais le président Yoweri Museveni hésitait à promulguer un tel texte, préférant favoriser les donateurs occidentaux et les investisseurs. 

Le parlement a toutefois adopté ce mardi une loi renforçant la criminalisation de l’homosexualité.  Le texte initial prévoyait jusqu’à dix ans de prison pour toute personne se livrant à des actes homosexuels ou se revendiquant comme LGBTQ+, mais les députés ont considérablement durci les peines prévues dans la version finale, dont l’étendue n’est pas encore connue. 

La réponse internationale n’a pas tardé. 

La réaction des Nations unies 

Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Volker Turk a exhorté « le président ougandais à ne pas signer un projet de loi choquant contre l’homosexualité ».

Dans un communiqué publié mercredi il estime que « Le vote de ce texte discriminatoire, probablement le pire au monde en son genre, est un développement profondément troublant ».  « Si elle est promulguée par le président, cette loi fera des lesbiennes, des homosexuels et des bisexuels, des criminels en Ouganda par le simple fait d’exister (…). Cela pourrait donner carte blanche à la violation systématique de presque tous leurs droits humains. »

Sur Twitter, le Fonds mondial affirme qu’il est  « profondément préoccupé par la loi ougandaise contre l’homosexualité, une loi qui entraverait l’accès aux services de santé vitaux et marginaliserait et mettrait davantage en danger la communauté LGBTQI+ ». « La santé est un droit humain fondamental. Nous devons nous engager à ne laisser personne de côté. »

Aujourd’hui, sur Twitter, les Nations unies martelent qu’elles « s’efforcent de garantir que les personnes LGBTIQ+ puissent pleinement jouir de leurs droits humains, où qu’elles se trouvent ou qui elles aiment. » Sans doute une allusion à ce qui se passe en Ouganda.

La réaction d’Amnesty International 

Selon le directeur d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Est et du Sud, Tigere Chagutah, « Cette loi ambiguë, vaguement formulée, criminalise même ceux qui font la “promotion” de l’homosexualité ».

Amnesty International estime que le président ougandais devait « urgemment mettre un veto à cette loi consternante », ajoutant qu’elle « institutionnaliserait la discrimination, la haine et les préjugés » contre la communauté LGBTQI+.

La réaction des États-Unis 

Les États-Unis ont menacé l’Ouganda de stopper leur aide humanitaire, qui concerne essentiellement la Santé par la voix du porte-parole du Conseil de sécurité nationale, John Kirby. 

Selon le secrétaire d’État américain, Anthony Blinken, « La loi contre l’homosexualité adoptée par le Parlement ougandais hier porterait atteinte aux droits humains fondamentaux de tous les Ougandais et pourrait anéantir les acquis de la lutte contre le VIH/sida ». « Nous exhortons le gouvernement ougandais à reconsidérer sérieusement la mise en œuvre de cette législation. »

La réaction britannique

Sur Twitter, le ministre britannique chargé de l’Afrique, Andrew Mitchell a déclaré que « Le Royaume-Uni est profondément déçu par la décision du Parlement ougandais d’adopter le projet de loi contre l’homosexualité ». 

Selon, l’envoyé spécial du Premier ministre Rishi Sunak pour les droits des LGBTQI+, Nicholas Herbert, « La décision du Parlement ougandais d’adopter un projet de loi contre l’homosexualité, qui inclut désormais même la peine de mort pour homosexualité ‘aggravée’, augmentera la discrimination et la persécution des personnes à travers l’Ouganda ». « Alors que de nombreux pays, dont un certain nombre sur le continent africain, s’orientent vers la dépénalisation, il s’agit d’un pas profondément troublant dans la direction opposée. »

Gregory Fiori
Gregory Fiori
Ex-rédacteur en chef

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Kim Jong-un en Russie : Les États-unis critiquent le transfert d’Armes Russo-Coréen tout en armant l’Ukraine

Le leader nord-coréen Kim Jong-un est arrivé en Russie en train ce mardi matin et il devrait bientôt rencontré Vladimir Poutine. La Corée du Nord pourrait livrer des armes à la Russie en échange d'une aide alimentaire et des contrats concernant des transferts technologiques. Les américains qui fournissent des armes à l'Ukraine affirment que "Le transfert d’armes de la Corée du Nord à la Russie serait une violation de plusieurs résolutions" du Conseil de sécurité des Nations unies.

11 Septembre : Le sinistre cinquantième anniversaire du coup d’Etat au Chili

Le 11 septembre n’est pas seulement le triste anniversaire d’un attentat qui a transfiguré le monde. Il y a cinquante ans, la chute du gouvernement de Salvador Allende le 11 septembre 1973 a aussi été un moment charnière de l'histoire du Chili et un événement marquant de l'histoire mondiale du 20e siècle. Les événements de ce jour ont conduit à la fin du premier gouvernement socialiste démocratiquement élu en Amérique latine et ont inauguré une ère de dictature militaire au Chili qui a duré jusqu'en 1990.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.