Comme Donald Trump, Elon Musk aurait été dans le viseur de la justice américaine

Date:

Alors que les services du procureur de Manhattan, Alvin Bragg, sont aux trousses de Donald Trump, l’accusant d’avoir dissimulé 130 000 dollars pour acheter le silence de l’actrice porno Stormy Daniel avec qui il avait eu une liaison, l’administration Biden a envisagé de lancer une enquête sur le rachat de Twitter par Elon Musk révèle Bloomberg.

Dans un article intitulé, « L’empire mondial d’Elon Musk a fait de lui un problème brûlant pour Washington », Bloomberg révèle que l’administration Biden se serait inquiétée après un selfie réalisé lors de la finale de la coupe du monde au Qatar opposant la France à l’Argentine. Alors qu’Elon Musk assistait au Match, « Une femme s’est approchée et a demandé un selfie », « Il s’exécuta et sourit », mais celle-ci n’était autre que « Nailya Asker-Zade, une personnalité de la télévision russe contrôlée par l’État qui est considérée par les opposants au président Vladimir Poutine comme l’une de ses principales propagandistes ». « Rien n’indique que quoi que ce soit dans la rencontre entre Musk et Asker-Zade en décembre était inapproprié. Mais cela illustre, du point de vue des responsables américains, les ennuis avec Musk. »

Selon nos confrères, « Musk et ses entreprises ont subi un examen minutieux de la part des agences fédérales ». La Maison-Blanche craignait qu’« en raison de l’empreinte croissante de Tesla en Chine et de la dépendance de Musk au financement du Moyen-Orient pour son accord sur Twitter, il ne soit vulnérable à la manipulation étrangère ». « Un responsable américain, qui a parlé sous couvert d’anonymat en raison de la sensibilité de discuter publiquement de Musk, a décrit Tesla comme une entreprise chinoise avec une filiale américaine. »

Le gouvernement aurait également été contrarié par le fait qu’ « En contradiction avec la politique américaine, Musk a proposé à la fois un plan favorable à la Russie pour mettre fin à la guerre en Ukraine et un programme de réunification de Taïwan et de la Chine qui a été publiquement applaudi par le gouvernement de Pékin. »

Le sénateur Mark Warner, un démocrate de Virginie qui préside le comité du renseignement aurait d’ailleurs affirmé : « Je ne pense pas qu’il y ait un autre Américain plus dépendant des largesses du Parti communiste qu’Elon Musk ».

D’après nos confrères, « Au sein de l’administration Biden, certains hauts responsables craignent qu’entre son empire commercial, sa vaste richesse et ses alliances politiques, Musk, 51 ans, soit proche de l’intouchable ». « Mais c’est sur Twitter que Musk cause le plus de brûlures d’estomac à l’équipe de Biden ».

Selon Bloomberg, « Certains responsables de l’administration ont émis l’hypothèse que le gouvernement pourrait un jour devoir briser l’empire de Musk comme il l’a fait il y a plus d’un siècle pour John D. Rockefeller ». « Au lieu de cela, certains membres de l’administration ont réfléchi à l’opportunité de soumettre son rachatde Twitter à un examen par un comité interinstitutionnel secret, le Comité sur l’investissement étranger aux États-Unis, qui peut bloquer les transactions d’entreprise impliquant des étrangers pour des raisons de sécurité nationale (…) Mais le département du Trésor a exclu un examen pour des raisons juridiques, selon des personnes proches du dossier. »

Depuis qu’Elon Musk est à la tête de Twitter les révélations à l’encontre de l’administration Biden se multiplient

Ce qui embête la Maison-Blanche, c’est que depuis qu’il est à la tête du réseau social, Elon Musk « s’est également de plus en plus allié aux républicains qui prétendent avoir été censurés par les Big Tech et les démocrates, et a ouvertement soutenu les opposants de Biden ». 

Pourtant, Elon Musk a été jusqu’à révélé avoir voté pour Obama, mais depuis qu’il est à la tête de Twitter, le milliardaire semble avoir fait des découvertes et en tant que libertarien, il milite pour la liberté d’expression et l’égalité de traitement lors d’une élection présidentielle. 

Depuis qu’il a racheté Twitter pour 44 milliards d’euros, les révélations se multiplient dans le cadre des Twitter Files, dans lesquels on apprend notamment que les services de renseignements américains avaient des rendez-vous réguliers avec les anciens cadres du réseau social pour faire pencher la balance en faveur de Joe Biden, lors des dernières élections présidentielles. On découvre par exemple comment le Washington post avait été censuré par Twitter alors qu’il avait sorti un article quelques jours avant les élections mettant en évidence les liens qui unissaient les Biden père et fils avec l’Ukraine. Des élus de la chambre des représentants des États-Unis ont d’ailleurs depuis évoqué une ingérence. Ces révélations n’auraient sans doute pas été possibles si l’ancienne direction était restée en place et que le milliardaire n’avait pas repris la tête de l’entreprise.

Le dernier volet des Twitter Files évoque quant à lui le Virality Project, un partenariat public-privé piloté par « l’Université de Stanford, des agences fédérales et une multitude d’ONG (souvent financées par l’État Américain) », censé lutter contre l’infodémie qui s’est révélé une machine de censure ciblant toute information allant à l’encontre du récit de l’establishment sur les vaccins COVID-19. Au moins six grandes plates-formes de réseaux sociaux (Twitter, Google/YouTube, Facebook/Instagram, Medium, TikTok et Pinterest) auraient été intégrées à ce programme. Le journaliste Matt Taibbi qui est à l’origine de cette enquête a mis la main sur des briefings hebdomadaires du Virality Project envoyés à ces plateformes. Dans l’une d’entre elles, on peut lire que « La publication des e-mails du printemps 2020 du Dr Anthony Fauci… a été utilisée pour exacerber la méfiance envers le Dr Fauci ». Le journaliste américain conclut également que « Le Virality Projet n’était spécifiquement pas basé sur des “affirmations de fait”, mais sur la soumission publique à l’autorité, l’acceptation du récit et les déclarations de personnalités comme Anthony Faucci. » Pour rappel, celui-ci était le responsable de la réponse à la pandémie de Covid, mais était en désaccord avec Trump. Il a trouvé une oreille beaucoup plus attentive en la personne de Joe Biden.

Trump accuse le procureur Alvin Bragg d’être « soutenu par Soros »

Quant à Donald Trump, qui est dans le collimateur des services du procureur de Manhattan, Alvin Bragg, il accuse ce dernier d’être « soutenu par Soros », en référence au philanthrope de « gauche » George Soros. Le gouverneur de Floride Ron DeSantis et probable adversaire de Trump lors de l’investiture présidentielle républicaine de 2024, a d’ailleurs utilisé le même terme pour désigner Bragg. 

À la mi-mai 2021, alors qu’Avlin Bragg faisait campagne pour la nomination du Parti démocrate dans le comté de New York, Soros a versé 1 million de dollars au bras politique d’un groupe appelé Couleur de Changement. Au cours des deux semaines suivantes, le groupe a mené une campagne de dépenses indépendante comprenant des courriers, des SMS et des encouragements à voter par courrier. La majeure partie de cet effort était destinée à Bragg d’après les documents de campagne. Color of Change avait annoncé son intention de dépenser 1 million de dollars peu de temps avant la contribution de Soros, mais aurait finalement dépensé seulement la moitié de ce montant.

Gregory Fiori
Gregory Fiori
Ex-rédacteur en chef

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

SpaceX Subit un nouvel échec avec Starship : doutes sur le calendrier des missions lunaires de la NASA Prévues pour 2025

Ce samedi, le monde a été témoin de la puissance et de la grandeur de la plus grande fusée jamais construite, Starship, qui s'est élancée avec succès depuis Boca Chica, Texas.

Elon Musk lance Grok, la nouvelle intelligence artificielle compétitrice de ChatGPT

Elon Musk, l'innovateur à la tête de sociétés telles que Tesla et SpaceX, a récemment mis en lumière sa dernière avancée dans le domaine de l'intelligence artificielle: Grok. Cette IA promet de se distinguer dans le paysage technologique actuel par sa capacité à intégrer des données en direct, ce qui pourrait redéfinir la façon dont les modèles génératifs fonctionnent. Développée par sa nouvelle entreprise, xAI, Grok semble prête à rivaliser avec des interfaces bien établies comme ChatGPT d'OpenAI.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.