Les experts de l’ONU déclarent que la demande en eau douce dépassera l’offre de 40% en 2030

Date:

Alors que la question de la gestion de l’eau et des super-bassines fait irruption dans l’actualité avec les violences qui ont émaillé les manifestations de Sainte-Soline, la Commission mondiale sur l’économie de l’eau a rendu son rapport en amont d’un sommet de l’ONU qui a eu lieu du 22 au 24 mars : le constat est sans appel et alarmant.

En résumé, les experts mandatés par l’Organisation des Nations Unies déclarent que la demande en eau douce, nécessaire au bon fonctionnement de l’ensemble de nos industries, dépassera de 40% l’offre disponible d’ici sept ans. Selon ce rapport, il est urgent de cesser de subventionner l’extraction et la surconsommation d’eau. Les principales cibles sont les gouvernements, l’agriculture intensive et l’ensemble des industries, allant de l’exploitation minière au textile en passant par le béton ou l’industrie pétro-chimique.

Une question existentielle

Regardez autour de vous : tous les objets qui vous entourent ont nécessité une quantité importante d’eau. Selon une étude de l’UNESCO datant de 2010, la consommation d’eau totale est de 15 000 litres par kilo de viande de bœuf. Selon d’autres estimations, il en faudrait 10 000 pour un jean, 500 pour un kilo d’acier, autant pour un kilo de papier, 35 pour un kilo de ciment… Même les serveurs des data centers ou nos centrales nucléaires ont besoin d’eau pour être refroidis et en état de fonctionner. Bref, tout ce qui nous entoure et est nécessaire à notre société industrielle exige des quantités considérables d’eau douce (et de pétrole).

Pourtant, chaque été apporte le constat alarmant des sécheresses qui s’annoncent, aggravées par l’artificialisation des sols qui ne permet pas la remise en place d’un cycle de l’eau « normal ». L’été dernier, le Rhône était presque à sec, tout comme la Loire ou même l’imposant Yangtsé chinois, le troisième plus grand fleuve du monde.

Le rapport de la Commission mondiale sur l’économie de l’eau

Le rapport est le premier de son genre : l’ensemble du système hydrique mondial y est examiné de manière exhaustive, en prenant en compte les risques différentiels selon les pays. La plupart des nations dépendent d’environ la moitié de leur approvisionnement en eau de l’évaporation de « l’eau verte » des pays voisins, appelée ainsi car elle est fournie lorsque les plantes absorbent l’eau du sol et libèrent de la vapeur dans l’air depuis leurs feuilles. Or, même cette eau est en danger avec l’artificialisation des sols, la destruction des écosystèmes et le réchauffement climatique.

Les scientifiques consultés recommandent de considérer l’eau douce comme un bien commun mondial, car la plupart des pays dépendent fortement de leurs voisins pour cette ressource essentielle, ce qui risque d’entraîner des tensions géopolitiques majeures. La surconsommation, le gaspillage, la pollution et la crise climatique aggravent une crise qui adviendrait de toute façon sans ces facteurs un jour ou l’autre, car la demande croit de manière exponentielle.

Ainsi, Johan Rockstrom, directeur de l’Institut de recherche sur les impacts du climat de Potsdam et auteur principal du rapport, a déclaré au Guardian que la négligence globale des politiques et des industriels conduisait à une catastrophe. « Les preuves scientifiques montrent que nous avons une crise de l’eau. Nous utilisons mal l’eau, nous la polluons et nous modifions tout le cycle hydrologique mondial, par ce que nous faisons au climat. C’est une triple crise. »

Le rapport expose sept recommandations clés, parmi lesquelles la refonte de la gouvernance mondiale des ressources en eau, la fixation d’un prix approprié pour l’eau (plus élevé) accompagnée d’un soutien ciblé aux pays les plus vulnérables, réduire les plus de 700 milliards de dollars de subventions accordées chaque année à l’agriculture et à l’eau, qui encouragent souvent une consommation excessive et réduire les fuites dans les systèmes de canalisation et d’acheminement, la restauration des zones humides et des nappes phréatiques, le recyclage de l’eau utilisée par l’industrie, la réduction de l’irrigation intensive et dispendieuse…

Selon ce même rapport : « Nous nous dirigeons vers un échec collectif massif. Les catastrophes de 2022 sont un avertissement des choses à venir : les inondations et sécheresses sans précédent, les tempêtes cycloniques et les vagues de chaleur, dans une région aujourd’hui et une autre demain, le bilan dévastateur en souffrances humaines, et dans certains cas, des décennies de développement humain effacées en quelques semaines. »

Les conséquences

Bien sûr, en lisant ces lignes, on peut se dire que ces considérations ne toucheront que les pays les plus pauvres et les plus arides, mais comme dit plus haut, l’ensemble de nos biens de consommation dépend de la disponibilité de l’eau et donc de son prix. Si la demande excède l’offre de près de moitié, il s’agit d’une catastrophe pour l’économie. Nous ne partirons pas en guerre contre nos voisins européens pour leurs ressources en or bleu d’ici dix ans, mais en revanche, si nous ne transformons pas totalement la gestion de l’eau au niveau mondial d’ici à sept ans, cela annonce une explosion des prix de tous les biens de consommation et donc de tous les services. Une super-inflation, en quelque sorte. Pas besoin d’être au Sahel ou en Afrique du Sud (qui se bat depuis des années pour repousser le « Day Zero », le jour où l’eau courante ne sera plus disponible) pour en ressentir les effets concrets, donc. L’excès de la demande de presque de moitié pour un facteur clé de production de presque tout est une annonce énorme.

En termes plus simples, la civilisation humaine toute entière est sur le point de manquer d’eau et ce, durablement. Les prix vont nécessairement exploser en conséquences et les rationnements commencer dans certaines régions (nous rappelons ici que les légumes sont d’ores et déjà rationnés au Royaume-Uni). Si vous me lisez de France, vous n’allez pas mourir de soif, vous faîtes partie des chanceux à l’échelle mondiale, mais sans changement rapide et drastique de notre gestion de l’eau, nous allons tous, collectivement, et bien plus vite qu’on ne le pense, devenir plus pauvres, ce qui signifie également que les taxes et impôts collectés seront moins importants. En conséquence, l’État aura moins de ressources à allouer aux services publics et aux infrastructures….

En somme, ce rapport sur l’eau nous alerte une fois de plus face aux risques majeurs d’effondrements (partiels et progressifs) de nos sociétés, au sujet desquels les scientifiques nous alertent depuis maintenant plusieurs décennies, étant donné l’interconnexion croissante de l’ensemble des réseaux humains.

Pour ceux qui désireraient lire le rapport et ses préconisations en intégralité, voici le lien : https://turningthetide.watercommission.org/

Pierre-Hugo Maubant
Pierre-Hugo Maubant
Journaliste à Veridik

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Kim Jong-un en Russie : Les États-unis critiquent le transfert d’Armes Russo-Coréen tout en armant l’Ukraine

Le leader nord-coréen Kim Jong-un est arrivé en Russie en train ce mardi matin et il devrait bientôt rencontré Vladimir Poutine. La Corée du Nord pourrait livrer des armes à la Russie en échange d'une aide alimentaire et des contrats concernant des transferts technologiques. Les américains qui fournissent des armes à l'Ukraine affirment que "Le transfert d’armes de la Corée du Nord à la Russie serait une violation de plusieurs résolutions" du Conseil de sécurité des Nations unies.

Séisme au Maroc : Bilan et réponse internationale

Un séisme de magnitude 7 a frappé le Maroc dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 septembre. Selon un bilan provisoire émanant du ministère de l'Intérieur marocain, la catastrophe a déjà coûté la vie à au moins 1 037 personnes, en a blessé 1 204 autres, dont 721 sont dans un état critique. Plus de 300 000 personnes sont impactées d'après les Nations unies, qui ont déjà proposé leur aide.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.