Pourquoi beaucoup de militants et scientifiques demandent à ce que l’on cesse d’employer le terme de “changement climatique” ?

Date:

Les mots permettent de penser. Changer notre lexique, c’est changer nos catégories mentales, comme l’expliquait si bien George Orwell à travers la novlangue dans son célèbre roman 1984. C’est la raison pour laquelle de nombreux universitaires et militants écologistes demandent à ce que l’on cesse d’employer le terme de “changement climatique”. Dans cet article, nous reviendrons sur l’histoire de ce terme, de sa genèse américaine au reniement de son créateur.

Frank Luntz, stratège Républicain du président George W. Bush, créateur du terme

Comme souvent, les innovations politiques et les nouveaux concepts viennent des pays anglo-saxons, l’anglais étant devenue la lingua franca de notre époque. A la fin des années 1990 et au tout début des années 2000, l’expression utilisée partout pour désigner la modification de notre climat était “global warming”, soit “réchauffement mondial” en français (nous parlions nous-même de réchauffement climatique, et non de “changement”).

Or, comme l’explique très bien cet article“Luntz joua un rôle important pour transformer l’environnement en une bataille partisane. Durant le premier mandat du président George W. Bush, sa ‘note’ tristement célèbre alertait les leaders du parti Républicain qu’ils étaient en train de perdre ‘la bataille de communication environnementale’, un problème sur lequel Bush était ‘particulièrement vulnérable’. Il leur conseilla de mettre l’emphase sur un manque de certitude scientifique au sujet du bouleversement climatique et d’abandonner le terme de ‘global warming’ au profit de ‘climate change’, un terme qui faisait moins peur à l’oreille.”

Sa note, qui a fuité, affirmait également qu’une “histoire convaincante, même factuellement incorrecte, peut être plus émotionnellement engageante qu’une restitution froide de la vérité”, mais également “qu’il y a[vait] encore une petite fenêtre d’opportunité pour challenger le consensus scientifique”. Il s’agit donc sans aucun doute possible d’un terme volontairement trompeur destiné à manipuler l’opinion publique concernant l’enjeu majeur du XXIème siècle. Le terme de réchauffement était trop adapté à la réalité, trop réaliste, trop urgent : il fallait changer les mots pour changer la manière dont on pense, afin que la droite américaine puisse continuer à obtenir de bons résultats électoraux, alors que leur président était une nouvelle fois issu d’une dynastie texane de pétroliers.

L’exportation du concept outre-Atlantique

Comme nous l’avons démontré, le “changement climatique” était un terme de combat politique destiné à semer le trouble sur les causes et les effets du phénomène, permettant de le penser naturel, cyclique ou même refroidissant (selon l’aveu même de son créateur). En tous cas, ces mots étaient bien moins effrayants que ceux utilisés jusqu’alors. Très vite, ce vocable fut repris abondamment par les médias et les think tanks conservateurs américains et par capillarité, au bout de quelques années, par l’ensemble des médias et politiques occidentaux. Les termes de “réchauffement” et de “crise climatique” sont toujours usités, bien sûr, mais sont très largement concurrencés par le “changement”, qui correspond moins à la réalité scientifique spécifique observée par les études : il ne s’agit pas d’un phénomène naturel mais d’une anomalie créée par les activités humaines (principalement l’élevage industriel et la consommation d’hydrocarbures).

Les élites politiques et médiatiques furent ravies de réemployer ce nouveau terme : cela permettait non seulement de ne pas repenser le système mondial de l’énergie et de la production et de la distribution des richesses, mais surtout, c’était un terme “à la mode” venu des Etats-Unis. En somme, cela sonnait “cool” et également “cultivé”, comme si l’adoption de ce nouveau terme était une marque que l’on suivait avec assiduité ce qui se passait dans le pays le plus puissant de la planète. Cela permettait également d’aligner ses intérêts sur ceux des Etats-Unis, afin de ne pas les froisser diplomatiquement ou politiquement.

Et de cette manière, le déni climatique recommença progressivement à s’installer, à travers des figures très médiatiques comme celle de Claude Allègre, scientifique et ancien ministre, ou plus récemment chez Pascal Praud. George Orwell avait donc vu juste : si vous réussissez à faire disparaître un mot du langage, les gens cessent de le penser et le concept disparaît. D’une menace certaine et vitale, nous sommes passés à un changement beaucoup plus anodin et distant. 

20 ans plus tard, Frank Luntz fait son mea culpa

Luntz offre désormais ses services pour la cause du climat. Par exemple, le 25 juillet 2019, il paraissait devant le comité du Sénat américain à ce sujet, après qu’un méga-feu, un incendie hors-norme, ait ravagé la Californie (ces méga-feux sont désormais annuels). Il expliqua alors que : “Les courageux pompiers de Los Angeles ont sauvé (s)a maison, mais d’autres n’ont pas eu cette chance. (…) Je suis ici devant vous pour vous dire que j’avais tort en 2001. (…) C’était il y a une éternité, j’ai changé (…) Cessez simplement d’utiliser quelque chose que j’ai écrit il y a 18 ans, parce que ce n’est pas adapté à la réalité d’aujourd’hui.”

Dès lors, de nombreux écologistes et scientifiques abondent dans le même sens : il faut cesser de parler de “changement climatique”, expression créée et reprise par des climato-sceptiques ou climato-cyniques afin de jeter le trouble, au profit des termes “réchauffement”, “crise” ou autres appellations du même type. Et encore, ce n’est que se cantonner à la question climatique qui n’est qu’une partie des problèmes environnementaux auxquels nous sommes confrontés (raréfaction des ressources, extinction massive de la biodiversité dans tous les biotopes de la planète…). 

Même le créateur du concept le rejette désormais : abandonner ces mots serait un petit pas pour la langue française, mais un bond de géant pour nos mentalités.

Pierre-Hugo Maubant
Pierre-Hugo Maubant
Journaliste à Veridik

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Alaska: Un témoin alarmant du changement climatique

Au sein des immenses étendues sauvages de l'Alaska, les effets du changement climatique sont observables avec une acuité inquiétante. Cet État gigantesque des États-Unis, situé aux confins septentrionaux de l'Amérique du Nord, confronte les scientifiques à une réalité alarmante : une augmentation des températures à un rythme qui dépasse largement la moyenne nationale.

Les Humains auraient déjà frôlé l’extinction en raison d’un changement climatique

Les ancêtres des humains auraient connu une période de quasi-extinction il y a environ un million d'années qui pourrait s'expliquer par un changement climatique d'après une étude publiée ce jeudi dans la revue Science.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.