Le procureur requiert une amende de 10 000€ contre Damien Rieu pour diffamation à l’égard de Karim Benzema

Date:

Ce mardi 20 juin s’est tenu au Tribunal de grande instance de Lyon une audience publique dans laquelle Damien Rieu, militant d’extrême droite, était jugé pour diffamation à travers plusieurs tweets laissant sous-entendre une proximité du footballeur Karim Benzema avec des djihadistes.

Pour rappel, Damien Rieu, de son vrai nom Damien Lefèvre, est un militant d’extrême droite qui a cofondé et été le porte-parole de Génération Identitaire, dissous en 2021. Il est d’abord membre du RN puis rejoint Eric Zemmour dans la course à la présidentielle. Il est aujourd’hui communicant pour le parti Reconquête. Sur Twitter, il se définit comme un « lanceur d’alerte » et publie quotidiennement des contenus sur ses sujets de prédilection à savoir : « l’islam », « le terrorisme islamique », « le grand remplacement » …

Des personnalités d’extrême droite venues le soutenir en physique…

Bruno Attal est un policier de 45 ans membre du syndicat « France Police-Policiers en colère » et membre du parti Reconquête.

Uros, de son vrai nom Sinisha Milinov, est un ex-militant de Génération Identitaire puis de la Cocarde. C’est aujourd’hui un cadre du groupuscule fasciste « Les Remparts ».

Et sur les réseaux sociaux…

Un procès qui démarre par un rappel des faits

La juge a commencé sa prise de parole par un rappel de ce qu’il est reproché à Damien Rieu, à savoir les deux présents tweets :

Publié le 23 octobre 2020 (7 jours après l’assassinat de Samuel Paty) objet judiciaire : Allégation de faits portants atteintes à l’honneur de Karim Benzema
Publié le 22 novembre 2020 objet judiciaire : Allégation de faits portants atteintes à l’honneur de Karim Benzema

Ces publications pourraient constituer des diffamations publiques dans le cadre d’infraction à la loi de la presse.

La juge reproche également au prévenu de ne pas s’être présenté à de multiples reprises face à la justice. Le 15 décembre 2021, le juge d’instruction envoie un questionnaire auquel il ne répond pas. Le 16 février 2022, il est convoqué au tribunal mais ne se présente pas. Le 30 juin 2022, il répond enfin au questionnaire. Damien Rieu justifie ce retard par un problème d’adresse postale : « une fois que j’ai reçu les courriers, j’ai pu y répondre […] possible que c’était pas la bonne adresse ». La juge lui fait remarquer qu’il a répondu avec le document envoyé le 15 décembre 2021. Damien Rieu rétorque : « il n’y a pas de mauvaises volontés de ma part ».

Sur le fond, le militant de Reconquête clame son innocence et explique que « c’est Karim Benzema qui devrait être à sa place aujourd’hui » : « Karim Benzema envoie des signaux ambigus. […] Il like des tweets de quelqu’un qui justifie l’assassinat de Samuel Paty ». A cela, la juge lui répond que ce n’est pas à lui de juger de son innocence et bien au tribunal. Lui, répond que c’est « sa conviction ». La juge poursuit et lui signale que dans le rôle qu’il s’attribue, à savoir lanceur d’alertes, il y a une certaine « prudence » à avoir dans la divulgation d’informations, et ce à quoi il répond « que la prudence c’est de ne pas liker un promoteur du djihadisme ».

L’avocat de la partie civile questionne le prévenu

Il lui fait d’abord remarquer, concernant son retard pour se présenter devant le tribunal, que le 3 mai 2022, il publiait sa convocation et charriait Karim Benzema de lui faire de la pub grâce à ce procès. Cette remarque a particulièrement agacé l’avocat de la partie adverse et un échange tendu a eu lieu entre les deux avocats. S’en ai suivi un échange assez lunaire entre l’avocat de Karim Benzema et Damien Rieu : « Vous trouvez ça normal (de ne pas vous présenter au tribunal) ? ». « C’est intéressant » lui répond l’accusé. « Qu’est-ce-qui est intéressant ? ». « C’est vraiment intéressant de pas venir » …

Concernant les tweets, l’avocat lui demande : « Avez-vous publié une « offre de vérité » ? ». Ce à quoi il répond : « j’ai justifié mon point de vue sur les réseaux sociaux ». Mais l’avocat martèle qu’il n’a pas de preuves : « aucune offre de preuves n’a été donnée permettant de relier Karim Benzema aux soldats djihadistes ».

L’avocat lui reproche également de faire sa propre publicité sur ce procès, réflexion qui a fait rire l’intéressé. Il dénonce la supercherie d’un « lanceur d’alerte » qui agit plus sur le coup d’un idéologue à travers des montages photos. Il dénonce aussi un risque pour son client d’être pris pour cible par des individus qui seraient plus à même de passer à l’acte : « Les terroristes d’extrême droite ensanglantent aussi l’Europe ».

Pour l’ensemble de ces faits, l’avocat réclame pour son client 40 000€ de dommages et intérêts ainsi que 3 000€ de frais d’avocat.

Au tour de l’avocat de Damien Rieu de répondre aux accusations

En préambule, maître Lefèvre avait déjà défendu d’autres membres de Génération Identitaire, notamment en 2020 lors de l’intrusion de deux militants à SOS Méditerranée.

Tout d’abord, l’avocat dénonce une interprétation excessive de la jurisprudence sur la diffamation qui est coutume de la justice depuis plusieurs années.

Puis il rentre directement dans le dossier et affirme que son client ne fait que raconter des faits réels. Karim Benzema connaitrait bien l’imam de Maux qui a été perquisitionné suite à la mort de Samuel Paty.

Concernant le deuxième tweet, il explique que le footballeur a bien liké deux publications d’un combattant MMA qui justifie indirectement que l’on s’en prenne à quiconque s’en prendrait au prophète. Il invoque une touche de satire qui n’implique en rien une diffamation mais éventuellement une injure. Il n’explique qu’aucune « offre de preuve » mais seulement la « bonne foi » lorsque l’on lit les tweets. Il ne parle pas de montage mais de juxtaposition d’images. Il souligne aussi le fait que Karim Benzema n’a jamais démenti ces allégations.

La décision du procureur

Le procureur a jugé seulement le deuxième tweet comme « diffamatoire, abjecte et grotesque ». Il requiert une amende de 10 000€. Le jugement sera rendu le 19 septembre prochain.

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Un incident violent perturbe une conférence sur la Palestine à Lyon

Un groupe identifié comme appartenant à l'ultradroite a violemment perturbé une conférence dédiée à la question palestinienne, entraînant des blessures légères pour trois participants. Les autorités locales ont confirmé l'arrestation d'un individu lié à ce groupe.

Lyon frappée par la violence extrémiste lors d’un rassemblement pour la Palestine

Ce samedi à Lyon, une manifestation pacifique contre l'extrême droite a rassemblé plus de 1200 personnes, selon les chiffres officiels de la préfecture.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.