Incendie criminel chez un militant LFI : Mélenchon dénonce le climat de violence orchestré par les groupuscules radicaux

Date:

Le leader de La France insoumise, s’est rendu vendredi à Rochanson, un village situé près de Gérardmer dans les Vosges, pour apporter son soutien à Willy Malaroda, un militant de son parti dont la maison a été détruite par un incendie dans la nuit du 20 au 21 juillet. Jean-Luc Mélenchon a alerté sur la recrudescence des agressions perpétrées par des groupuscules radicaux et a vivement critiqué l’absence de réaction du gouvernement.

Willy Malaroda a subi des menaces et des intimidations pendant trois ans, depuis que sa défunte femme, Elisabeth Becker, avait installé une antenne locale pour le mouvement de Jean-Luc Mélenchon.

Les menaces dont il a été victime incluent des pieds de porc déposés sur son palier, sa voiture vandalisée et ses pneus crevés. Alors qu’il avait déposé plusieurs mains courantes, il indique que la police a refusé de prendre sa plainte, laissant les intimidations perdurer.

Dans le nuit du 20 au 21 juillet, Willy Malaroda a échappé de justesse à l’incendie de sa maison.

L’enquête en cours s’oriente vers une intervention humaine à l’origine du sinistre, et le parquet d’Epinal a ouvert une information judiciaire pour « tentative d’assassinat et destruction par moyen dangereux ».

Jean-Luc Mélenchon, accompagné des députés LFI Caroline Fiatt, Martine Etienne et Emmanuel Fernandes, s’est rendu dans les Vosges pour témoigner son soutien à son « camarade ».

Les menaces d’extrême droite à l’égard de LFI

Il a rappelé les menaces qu’il a lui-même subies, soulignant que toute violence est inacceptable en démocratie. Le leader de La France Insoumise avait fait l’objet de menaces de morts de la part d’un groupuscule d’ultradroite, appelé « Projet WaffenKraft », qui visait également le CRIF et le rappeur Médine. Quatre hommes avaient été interpellés, des armes, des munitions et des produits servants à la fabrication d’explosifs avaient été retrouvés au domicile de l’un d’entre eux et des peines de prisons allant de de neuf à dix-huit ans de prison avaient été prononcées.

Jean-Luc Mélenchon a également évoqué les menaces professées récemment à l’encontre de Thomas Portes, les détériorations des permanences de Caroline Fiat et de Martine Etienne, fustigiant l’absence de réaction de la part du gouvernement. Au mois de décembre dernier, des militants d’extrême droite avaient également perturbé la conférence des députés LFI Louis Boyard et Carlos Martens Bilongo qui se tenait à Bordeaux. Lors du meeting qu’il avait organisé organisé à Saint-Etienne, peu après, Jean-Luc Mélenchon avait souligné que les forces de l’ordre avaient beaucoup tardé pour intervenir.

Mais pour Jean-Luc Mélenchon cette « tentative d’assassinat » marque un point de non-retour qui avait commencé à se préciser au début des émeutes. Selon lui, la majorité présidentielle créait une ambiance qui le met en danger, en désignant certains opposants à la vindicte, ce qui les expose ensuite à des attaques de la fachosphère.

Le silence coupable serait également entretenu par les médias à qui Mélenchon a adressé un tacle sur Twitter rectifiant quelques « comptes rendu de presse », visant notamment des articles qui stipulait que la maison était « partiellement détruite », en publiant la photo de la maison ravagée par les flammes.

Depuis Rochesson, le leader Insoumis s’est dit exaspéré face à la diabolisation dont il est l’objet de la part de la macronie, des droites et même de ses partenaires de la Nupes, alors que l’union des gauches se distant à l’approche des sénatoriales, comme on peut le constater du coté de la Loire et surtout des européennes. Cela tiens d’après lui à une « une divergence stratégique » alors que les socialistes et les écologistes « croient à l’existence du centre-gauche », qui est pour « Mélenchon une illusion», alors que « les classes moyennes (…) régressent »

Malgré cela, il affirme qu’il restera déterminé et ne se laissera pas décourager, qu’il continuerait à s’élever contre toute forme de violence, quelle que soit son origine, et qu’il tiendrait sa promesse de soutien envers les victimes de l’extrême droite.

La gauche condamne ces menaces

Vendredi, une centaine de militants, arborant des banderoles aux couleurs de La France insoumise, NPA, CGT et Europe Écologie-Les Verts, avaient tout de même affronté la pluie battante pour venir soutenir Willy Malaroda. La responsabilité de l’extrême droite dans l’incendie ne laissait guère de doute dans leurs rangs. D’ailleurs, certains ont évoqué un autre incident survenu dans le coin le 14 juillet, lorsque des individus violents auraient agressé des personnes noires et arabes, soulignant le mutisme de la presse locale.

L’affaire continue de susciter l’inquiétude quant à la menace fasciste, et la solidarité envers Willy Malaroda montre une détermination à lutter contre l’extrémisme violent.

Sur Twitter, le Premier secrétaire du PS Olivier Faure a exprimé sa « solidarité ». « Le silence est un encouragement implicite à cette sauvagerie. »

Faure a rappelé qu’il s’était rendu avec Jean-Luc Mélenchon « à Saint Brevin pour un maire de droite qui vivait sous la menace de l’EXD« . « Où est la droite aujourd’hui ? Que dit le Gvt? »

Preuve que Jean-Luc Mélenchon conserve tout de même quelques soutiens de poids, au sein de la Nupes.

Gregory Fiori
Gregory Fiori
Ex-rédacteur en chef

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Vél d’Hiv : Interdiction du rassemblement Antisémitisme de LFI à Paris

Paris, France - Un événement significatif contre l'antisémitisme, organisé par la France Insoumise (LFI) et prévu pour le dimanche matin près du site historique du Vél d'Hiv à Paris, a été interdit par la préfecture de police. Cette décision fait suite à une déclaration tardive de l'événement par les organisateurs, bien que ces derniers aient obtenu l'autorisation de procéder à un dépôt de gerbes.

Tensions à l’Assemblée : Yaël Braun-Pivet réagit aux commentaires de Jean-Luc Mélenchon

Yaël Braun-Pivet, présidente de l'Assemblée nationale, s'est exprimée suite aux récentes remarques de Jean-Luc Mélenchon, leader de La France Insoumise. Braun-Pivet, qui a déposé plusieurs plaintes pour des menaces antisémites par le passé, a exprimé sa préoccupation quant aux conséquences possibles de ces commentaires.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.