Médine est le bienvenu chez les écologistes, mais pas à Albi

Date:

Comme initialement prévu, Médine a bien participé ce jeudi à « une explication de texte » sur les violences policières lors des Journées d’été des écologistes, au cours de laquelle il a pu revenir sur la polémique qui a entouré sa venue. Le même jour, il a appris sa convocation en novembre devant le tribunal d’Albi, pour des faits datant du mois d’avril, suite à l’annulation de son concert dans cette ville du Gard et la récupération politique entourant sa venue dans les universités d’été des écologistes et de LFI, s’est poursuivi.

Le rappeur havrais a été accueilli par une standing ovation comme témoignage de soutien dans sa ville, où se tenait les journées d’été des écologistes.

Il est tout de suite revenu sur la polémique qui avait commencé à enfler dès l’annonce de son invitation. Celle-ci avait pris une toute autre ampleur après des échanges tendus entre Médine et la macroniste Rachel Kahn. 

Celle-ci avait allumé la mèche, réagissant à la venue de Médine aux université d’été, elle avait affirmé que « Tout le monde critique l’invitation de Médine aux journées d’été des écologistes, alors que c’est une très bonne idée pour l’atelier traitement des déchets »

« Au moins moi j’suis invité par la bonne Marine. Elles étaient bonnes les verrines à la mère Le Pen ? » avait rétroqué dans un premier temps le rappeur faisait référence à un diner entre Rachel Kahn et Marine Le Pen après la sortie du livre Racisée écrit par l’essayiste.

Mais la passe d’armes entre Médine et Kahn ne s’est pas arrêtée là. Suite à cette polémique, Mathilde Panot a annoncé sur Twitter que le rappeur allait participer aux Amfis de La France Insoumise le 26 août. Rachel Khan a alors interpellé Mathilde Panot lui demandant s’il y allait avoir « une explication de texte de Médine sur l’utilisation ironique du mot rescapée ». La cheffe de fil du groupe Insoumis avait été taxée d’antisémitisme, il y a un peu plus d’un an après avoir qualifié de « rescapée » Elisabeth Bonre, fille de déportée et première ministre.

Le rappeur s’est alors fendu d’un nouveau tweet jeudi : « ResKHANpée : personne ayant été jetée par la place Hip Hop, dérivant chez les sociaux traîtres et bouffant au sens propre à la table de l’extrême droite », précisant « *aucune allusion à une quelconque origine ou histoire familiale », même si le jeu de mot douteux, pouvait prêter à confusion étant donné que du côté de sa mère de l’essayiste a des aïeuls rescapés des camps de concentration.

Suite à cette polémique, le ministre délégué chargé de l’Industrie Roland Lescure a annoncé lors d’une interview accordée au Parisien, qu’il ne se rendrait pas aux universités d’été d’EELV alors qu’il devait participé à un débat sur la réindustrialisation verte le 25 aout. Il qualifiait sur X le tweet de Médine « sans aucune ambiguïté de nature antisémite ». Pour rappel, Roland Lescure et Rachel Kahn ont travaillé ensemble au sein du groupe de travail de La République en marche sur l’immigration, l’intégration et la laïcité, pendant la présidentielle.

Edouard Philippe qui était également invité par les écologistes a lui aussi boycotté l’évènement, se contentant de recevoir quelques représentants écologistes dans sa mairie du Havre.

Sur France 2, Olivier Véran avait fait référence a Sartre qui affirmait que « Les mots sont des pistolets chargés ».

Médine revient sur la polémique suscité par son invitation aux Journées d’été des écologistes

Cette semaine Médine a condamné l’antisémitisme dans les colonnes de nombreux média tels que Le Parisien et L’Humanité.

« Quand je m’excuse, on ne m’entend pas », avait-il confié dans les colonnes de Paris-Normandie. « On me texte d’antisémite et cela me broie », a-t-il ajouté.

« Quand je m’excuse, on ne m’entend pas », avait-il confié dans les colonnes de Paris-Normandie. « On me texte d’antisémite et cela me broie. »

Aux Journées d’été des écologistes, il a déclaré que son tweet à l’attention de Rachel Kahn était « une maladresse »

« J’ai surréagi et j’ai eu cette maladresse d’utiliser ce mot dont je n’ai pas mesuré la charge émotionnelle historique, je ne savais pas qu’elle avait une histoire familiale en lien avec la Shoah », a-t-il indiqué. 

L’artiste a rappelé que la polémique avait éclaté dès l’annonce de son invitation et a dénoncé les « attaques immondes » dont il a été victime les qualifiants de « procès d’intention » et « par association ». Cela fait « trois semaines que je vis l’enfer avec ma famille (…), tout le monde n’est pas prêt à encaisser ça », a-t-il déploré.

Invité à venir parler discriminations, le rappeur a d’ailleurs fait le parallèle avec « ce que les mouvements sociaux (et) les jeunes de banlieue vivent, parce qu’ils sont criminalisés », suscitant une nouvelle fois les applaudissement de la salle. 

« C’est manifeste, tu es le bienvenu ici », lui a alors lancé Marine Tondelier. Celle-ci a d’ailleurs rappelé dans la journée que l’invitation de Médine avait été maintenue car, il regrettait son tweet à l’adresse de Rachel Kahn. De plus la venue, de l’artiste dans les journées des écologistes n’était pas une mauvaise idée, alors que le partie est souvent critiqué pour le manque de diversité en son sein, comme en témoigne ce tweet.

Médine est convoqué devant la procureure d’Albi en novembre suite à des faits qui ont suivi l’annulation de son concert à Albi en avril

S’il est le bienvenu chez les écologistes, le rappeur ne l’ai toutefois pas à Albi, même si l’on a appris ce jeudi, que le rappeur a été convoqué le 6 novembre à se rendre devant la procureure de cette ville du Gard, pour avoir diffusé en avril, une vidéo où il lançait des fléchettes sur des photos de deux élus tarnais, le maire de Lavaur affilié aux Républicains, Bernard Carayon, ainsi que le député du Rassemblement national, Frédéric Cabrolier.

Bernard Carayon a exprimé son souhait de voir le rappeur lourdement condamné, rappelant que Médine avait été invité par des partis tels qu’EELV et la France Insoumise, malgré des accusations récentes d’antisémitisme à son encontre, preuve que la récupération politique se poursuit.

« Ce cher Médine qui avait joué aux fléchettes sur le portrait des deux élus ( le député Cabrolier et moi- même ) qui avaient demandé l’annulation de son concert à Albi, est convoqué en novembre par le procureur de la République. Sa fatwa mérite une condamnation exemplaire », a indiqué Bernard Cayron sur X.

Ce que ne précise pas Bernard Payron, c’est qu’avec Frédéric Cabrolier, il avait « taxé Médine de terroriste » et « milité pour faire interdire son concert, main dans la main avec le groupuscule d’extrême droite Patria Albigès dont fait partie le fils d’un des élus qui ont porté plainte », Frédéric Cabrolier en l’occurence, comme le rappel sur X, notre collègue Amjad Allouchi.

Gregory Fiori
Gregory Fiori
Ex-rédacteur en chef

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.