Iran : Un an après le Soulèvement

Date:

Cela fait maintenant un an que les Iraniens se sont révoltés contre la dictature religieuse. Un soulèvement qui a ébranlé tout le régime. À la veille de l’anniversaire du vendredi sanglant de Zahedan (sud-ouest de l’Iran), le mouvement pour la justice et les partisans de la liberté baloutches ont annoncé le 16 septembre, la création d’une unité rebelle. Auparavant, le Conseil national de la Résistance iranienne, l’opposition à l’échelle nationale, avait annoncé la formation de 5000 unités de résistance.

Afin de prévenir une nouvelle insurrection, la théocratie iranienne a pris toutes les mesures nécessaires, comme la nomination de son élément le plus répressif, le général Radan, à la tête des forces de police. Le général Salami, commandant des gardiens de la révolution, a déclaré qu’aucune faille ne devait être laissée qui pourrait être exploitée par l’ennemi. Les patrouilles des mœurs ont fait leur retour dans les rues. Les rangs des professeurs ont été purgés pour neutraliser le puissant moteur de l’université en prévision d’un possible soulèvement. De nombreuses arrestations se sont abattues, le pouvoir affirmant que plus de deux mille personnes ont été interpellées ces dernières 48 heures. Les Moudjahidine du peuple (l’OMPI), principale composante du CNRI, ont déclaré il y a trois mois que plus de trois mille proches de ses membres avaient disparu, restant sans la moindre nouvelle d’eux.

Mohsen Ronani, une figure de l’économie iranienne et théoricien dissident du régime, affirme que le soulèvement de 2022 ressemblait à un jeu amical entre l’opposition et le régime, ajoutant que l’opposition agissait comme si elle se préparait pour le moment présent. L’opposition a annoncé l’année dernière que 1500 opérations anti-répression et 4000 manifestations dans 282 villes avaient été organisées par les unités de résistance au cours des cent premiers jours du soulèvement. Tout cela laisse présager de possibles émeutes urbaines en Iran pouvant mettre fin au régime d’un seul coup. Mehdi Nassiri, un autre théoricien dissident, estime que si ce régime survit encore cinq ans, cela relèvera du miracle.

À la veille de l’anniversaire du soulèvement, le pouvoir a annoncé successivement l’arrestation de 2 000 personnes et la découverte de 20 000 bombes. Vrai ou faux, ceci témoigne d’un climat explosif. La société iranienne est un brasier sous les cendres. La théocratie a perdu toute légitimité et crédibilité. Elle n’a rien accompli et ne repose sur aucune base solide. Selon une enquête très officielle, plus de 50 % des citoyens sont en colère contre le gouvernement. La jeunesse, s’appelant la génération des années 2000, est une génération rebelle qui, selon les analystes du régime, est le fer de lance de ce soulèvement. Elle forge ses convictions en naviguant sur Internet, de sorte que la propagande cléricale n’a aucun effet sur elle.

Peu de pays connaissent une crise aussi grave : chômage, inflation à deux, voire trois chiffres, pénurie d’eau, fossé gigantesque entre les classes et corruption endémique. Officiellement, on affirme que 20 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, mais certains médias l’estiment à 80 %. Selon l’expert gouvernemental Mehdi Pazouki, lorsque le prix du l’huile et du riz a été multiplié par 5 sous le gouvernement d’Ebrahim Raïssi, cela a entraîné une forte inflation des produits de base, qui ne peut plus être dissimulée dans les statistiques. M. Nili, ancien représentant de l’Iran à la Banque mondiale, déclare : « Le potentiel d’inflation de la monnaie dans le pays a augmenté, et les décideurs politiques ont perdu la capacité de résoudre les problèmes bancaires. Le régime ne parvient plus à contenir sa crise « .  Il a mis en garde contre la grande quantité de liquidités en circulation en Iran, la comparant à une bombe à retardement (Eghtesad Online 2 septembre 2023).

À aucune période de l’histoire de l’Iran, il n’y a eu une inflation aussi élevée et continue que celle d’aujourd’hui. Pour la sixième année consécutive, elle dépasse les 40 %, mais si l’on tient compte de l' »inflation accumulée » (lorsque les gens ont épuisé toutes leurs économies et leurs actifs de valeur), elle atteint les 100 % (Ensaf News – 11 août 2023). En plus de cette inflation épuisante, le régime est confronté au grand défi des caisses de retraite vides, au grand défi de l’affaissement des terres dans de nombreuses régions, au grand défi de la pénurie d’eau, etc., qui sont comme une éruption imminente. Cela arrivera tôt ou tard, mais rapidement.

La société iranienne est fortement polarisée, avec 5% de riches et 95% de personnes vivant dans la pauvreté. La nouvelle génération en Iran est rebelle, en grande partie en raison de la pauvreté sans précédent. La classe moyenne a fusionné avec la classe inférieure, créant une classe parfaitement consciente de sa situation. Tous les éléments semblent réunis pour un autre soulèvement, potentiellement plus offensif. 

Cependant, le régime peut-il survivre dans la confrontation finale ?

Hamid Enayat est politologue et spécialiste de l’Iran, proche du Conseil national de la résistance iranienne, nous livre les dernières nouvelles de la situation dans son pays d’origine.

Laisser un commentaire

NOUS SUIVRE

PREVENTIONspot_imgspot_img

À lire aussi

Séisme au Maroc : Un prêt du FMI pour renforcer la résilience du pays

Une semaine après le séisme dévastateur qui a frappé principalement la province d'Al Haouz au Maroc, causant la mort de plus de 2900 personnes et en blessant plus de 5000, le Maroc a conclu un accord de principe avec le Fonds monétaire international (FMI), selon le 360.

Sommet mondial 2023 et foule à Paris pour un Iran libre

D’éminents dirigeants et législateurs internationaux se sont réunis le 1er juillet sous l’intitulé « Sommet mondial pour un Iran libre 2023 » au siège du Conseil national de la Résistance iranienne à Auvers-sur-Oise. Parallèlement, un grand rassemblement d’Iraniens et de partisans de la Résistance iranienne s’est déroulé à Paris, unis pour démontrer leur soutien au plan du CNRI pour un changement de régime en Iran, visant à établir la liberté et la démocratie. Comme les années précédentes, la dictature religieuse a tout fait pour tenter de l’empêcher.

Partager cet article

Newsletter

Les populaires

Les derniers articles
A lire aussi

Veridik : Un média indépendant qui s’est éteint en défendant la Liberté de la Presse en France

Veridik, un média indépendant, a été un acteur engagé dans la défense de cette liberté tout en formant la prochaine génération de journalistes. Cependant, malgré ses efforts inlassables, Veridik a été contraint de mettre fin à son existence en novembre 2023.

Augmentation du taux de pauvreté en France : Les inégalités sociales s’accentuent

Plus de neuf millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté monétaire en 2021, ce qui équivaut à 60% du revenu médian (soit 1 158 € par mois pour une personne seule).

Condamnation à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son ex-femme à coups de couteau

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Loire, à Saint-Étienne, pour avoir tué son ex-compagne de plus de 50 coups de couteau en mars 2021 à Mably, près de Roanne.

Le violeur multirécidiviste Francis Evrard prépare sa sortie de prison en 2037 sous une nouvelle identité

Condamné à huit reprises pour des viols sur mineurs, il a récemment obtenu le droit de changer d'identité. Désormais, il porte le nom de sa mère, dont l'identité exacte n'a pas encore été divulguée.

Saint-Étienne domine Bourg-en-Bresse lors de son entrée en Coupe de France

Saint-Étienne a réussi une entrée en lice convaincante en Coupe de France, en remportant son match contre Bourg-en-Bresse-Péronnas sur le score de 3-0 lors du 7e tour de la compétition.

Nouveau plan gouvernemental pour lutter contre les violences envers les enfants

Ce plan, le troisième en quelques années, couvre la période 2023-2027 et met l'accent sur le renforcement des effectifs, la prévention et la sensibilisation.

Javier Milei remporte la présidentielle en Argentine avec un programme ultralibéral

L'Argentine a connu une nuit historique le dimanche 19 novembre, avec l'élection de l'économiste ultralibéral Javier Milei en tant que président du pays, remportant plus de 55% des voix.

Rassemblement à Nanterre en réaction à la libération du policier impliqué dans la mort de Nahel

Organisée par la mère de Nahel, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, unies dans le deuil et la protestation après la récente remise en liberté du policier impliqué.

David Rachline, maire de Fréjus, confronté à des accusations dans un nouveau livre, tout en conservant le soutien du RN

Malgré les critiques sévères formulées à son encontre, il continue de bénéficier du soutien indéfectible de son parti, notamment de figures telles que Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Disparition du rappeur Morad de Scred Connexion, icône du Hip-Hop Français

Le monde de la musique hip-hop française vient de perdre l'un de ses talents marquants. Morad, membre emblématique du groupe Scred Connexion, s'est éteint récemment, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le milieu du rap.

Neymar assigné aux Prud’hommes par une ancienne employée de maison

Neymar, célèbre footballeur international, fait face à une nouvelle affaire judiciaire. Selon Le Parisien, il est assigné aux prud’hommes par une mère de famille brésilienne en situation irrégulière, qui affirme avoir travaillé pour lui sans être déclarée.

Gilets Jaunes : cinq ans après, pas de condamnation pour les sas d’éborgnement

Cinq ans après les manifestations des Gilets jaunes, une enquête de l'AFP révèle qu'aucun policier ou gendarme n'a été condamné pour les 23 cas d'éborgnement survenus entre 2018 et 2019. Parmi ces victimes, un seul plaignant a bénéficié d'un procès, mais sans obtenir de condamnation.

Congrès des Maires 2023 : Une réunion cruciale pour aborder les défis et les violences

Cette rencontre annuelle, qui se déroulera le mardi 21 novembre, promet d'être une session de grande importance pour les maire

Mobilisations en France pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Samedi dernier, des milliers de manifestants ont défilé dans toute la France, appelant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et exhortant le gouvernement français à s'engager davantage en faveur des Palestiniens. Ces mobilisations font suite à une augmentation des actes antisémites en France, en lien avec le conflit Hamas-Israël.

Adoption du projet de loi « Plein-emploi » : Réforme du RSA et nouvelles mesures pour l’emploi

Ce mardi 14 novembre, la réforme a franchi une étape décisive avec le soutien des députés et sénateurs, enregistrant un vote de 190 voix contre 147.

Sécurité renforcée dans les établissements scolaires Juifs d’Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Wauquiez, président de la région, a annoncé la distribution de 355 boutons d'alerte aux établissements juifs, une décision prise en réponse à l'augmentation des actes antisémites dans la région.

Lyon-Turin : Engagement financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour les études du projet

La somme promise s'élève à 13 millions d’euros, ce qui représente environ un tiers de la participation attendue des collectivités locales.

Julien Stephan de retour à Rennes : Un nouveau chapitre pour le Club de Ligue 1

Dans un tournant surprenant pour le club de football du Stade Rennais, Julien Stephan est de retour en tant qu'entraîneur, succédant à Bruno Genesio.

Intervention du Raid à Toulouse : Arrestation de six personnes pour une agression violente

Dans une affaire complexe et sensible à Toulouse, six individus ont été arrêtés suite à une agression brutale, qui semble liée à des tensions internationales. En début de semaine, ces hommes, de nationalité jordanienne et palestinienne, ont été impliqués dans une attaque violente envers un individu dans la rue.

Suspension du sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée

Dans un rebondissement significatif de l'affaire impliquant Joël Guerriau, le sénateur de Loire-Atlantique fait face à des conséquences immédiates suite à des accusations sérieuses. Le sénateur, soupçonné d'avoir administré de l'ecstasy à une collègue députée, a été suspendu par son groupe parlementaire et par le parti Horizons.

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.