Police-Justice

Il y a un an, à Nantes, Steve Maia Caniço trouvait la mort lors de la Fête de la musique

Après des années de Fête de la musique célébrée quai Wilson, les polémiques se succèdent au sujet de l'emplacement jugé dangereux et de l'intervention policière perçue comme disproportionnée face à des jeunes qui s'amusaient dans un quartier sans habitations.

Coronavirus : 84 plaintes déposées contre des ministres, une décision sur leur recevabilité d’ici à fin juin

Ils dénoncent, selon les cas, des faits de « mise en danger de la vie d’autrui », « homicide involontaire », « non-assistance à personne en danger » ou abstention de prendre à temps des mesures pour endiguer l’épidémie. Le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, est lui irresponsable pénalement des actes réalisés dans l’exercice de ses fonctions.

Covid-19: une enquête préliminaire ouverte sur la gestion critiquée de la crise

«L’enquête pénale n’est pas là pour définir des responsabilités politiques ou administratives, a-t-il expliqué à l’AFP. S’il y a des fautes pénales, ce seront très probablement des fautes non intentionnelles.

Violences : une année record pour la police ?

Plus récemment, il y a un jeune de 14 ans nommé Gabriel qui s’est retrouvé amocher au visage, dents cassés dans la ville de Bondy, et a du subir plusieurs opérations. Gabriel témoigne et dit avoir été frappé tandis qu’il était à terre et qu’une femme lui tenait les pieds, ce que la police dément et affirme à quant à eux que le jeune était tombé et que le policier aurait trébucher sur lui et qu’il serait tombé sur celui-ci.

Maître Forest-Chalvin : « L’état d’urgence n’est pas un laboratoire d’idées liberticides »

Le confinement a été une atteinte à la liberté d’aller et venir, d’entreprendre, de culte, au droit à l’éducation, à l’accès au droit.

État d’urgence : les avocats lyonnais créent un “Observatoire des libertés publiques”

Un “Observatoire local des libertés publiques en période d’état d’urgence sanitaire” réunissant universitaires, professionnels de santé et organisations de défense des droits humains

Son injure raciste lui vaut une condamnation

«Traiter quelqu’un de sale blanc relève clairement de la discrimination et du racisme», estime le juge Sallin

La mère de Marin demande que l’agresseur de son fils reste en prison

"Lui n'a pas d'aménagement de peine. Il la purge et il la purgera toute sa vie sa peine. Et lui, il n'a rien fait. Donc c'est difficile. Il reste courageux mais par moments il baisse les bras. Et c'est très difficile à voir"

Confinement : un avocat rennais trouve une faille pour contester les amendes

Un avocat au barreau de Rennes (Ille-et-Vilaine) obtient la relaxe du jeune homme au casier vierge

L’État condamné pour «faute lourde» dans une affaire de féminicide

Me Isabelle Steyer salue «une justice libre, indépendante, autonome», qui sonne à ses yeux comme «une piqûre de rappel démontrant que la parole des femmes n’est pas entendue dans les commissariats»

POPULAIRES

Newsletter

spot_imgspot_img

Pour publier nos articles sur votre site, merci de nous contacter.